Raffinerie Total Donges (44) : grève suspendue, les ouvriers n’ont rien obtenu

donges_raffinerie

Alors que le conflit entrait dans sa quatrième semaine à la raffinerie de Donges, l’intersyndicale menée par la CGT a décidé « d’une pause dans la grève ». Selon le délégué CGT Fabien Privé Saint-Lanne, le collectif des ouvriers est fatigué par le conflit, sans compter que les paies seront bien maigres à la fin du mois.

Pourtant, la grève avait bien démarrée et avait entraînée une bonne partie des employés de la raffinerie, notamment sur la partie « exploitation » (80% de grévistes selon les syndicats). Mais Total n’a rien voulu céder aux revendications ouvrières, notamment sur l’embauche de 43 personnes en CDI.

FO, quant à elle, parle de l’embauche de ces 43 salariés comme « nécessaire à une conduite en sécurité des installations pétrolières préservant des risques industriels et assurant la sécurité, la santé des salariés comme des riverains ainsi que la protection de l’environnement ».

Et la centrale syndicale de rappeler malicieusement que Total, propriétaire de la raffinerie, a déclaré 15 milliards de profits en 2021.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS