Le chiffre d’affaires du secteur des jeux d’argent en France a dépassé 10 milliards d’euros en 2021

paris_sportifs

Après une année 2020 marquée par une baisse d’activité significative en raison des restrictions liées à la crise sanitaire, le chiffre d’affaires du secteur des jeux d’argent en France renoue en 2021 avec la croissance, avec un chiffre d’affaires de 10,7 Md€ (+7% par rapport à 2020). Cette dynamique est principalement portée par l’engouement pour le pari sportif en ligne, qui connait une croissance exceptionnelle (+44%) et la reprise vigoureuse des activités de loterie (+16%).

Activité des opérateurs sous monopoles (FDJ et PMU)

Avec un produit brut des jeux (PBJ) atteignant 8,5 milliards d’euros, l’activité de jeux d’argent et de hasard offerte par les opérateurs titulaires de droits exclusifs (La Française des Jeux pour la loterie et les paris sportifs en points de vente, le Pari Mutuel Urbain pour les paris hippiques en points de vente) constitue le premier pilier du marché français (70 % du PBJ). Cette activité affiche un niveau de croissance globale remarquable par rapport à l’année passée (+ 12% environ), bénéficiant d’un environnement qui s’est normalisé (réouverture de la quasi-totalité des points de vente depuis juin et un calendrier sportif et hippique qui retrouve son format habituel).

 Cette croissance est principalement tirée par la vigueur de l’offre de loteriedont le PBJ s’élève à 5,037 milliards d’euros en 2021[1] (+16%) et qui s’appuie sur un niveau de mises dynamique, particulièrement sur le canal digital (+ 42 % par rapport à 2020, ces mises représentent aujourd’hui 11% des mises totales).

Après un exercice 2020 difficile, marqué par une chute du produit brut des jeux et des mises, l’activité hippique en monopole quant à elle retrouve la croissance, avec un PBJ de 1,554 milliards d’euros (+14% par rapport à 2020). En 2021, le chiffre d’affaires du PMU en point de vente reste toutefois en deçà de son niveau d’avant la crise sanitaire (1,8Md€ en 2019).

Cette dynamique contraste singulièrement avec la situation des casinos, marqués par plus de six mois de fermeture, qui affichent un PBJ de 1,08 milliard d’euros au 31 octobre 2021, soit un recul de 41 % par rapport à son niveau précédent.

Progression spectaculaire des jeux en ligne

L’activité de jeux d’argent en ligne (paris sportifs, paris hippiques et poker) poursuit sa forte progression en 2021 (+24% par rapport à 2020) et enregistre un nouveau record pour franchir le seuil des 2 milliards d’euros (2,2 milliards d’euros) de PBJ. Ce chiffre d’affaires du marché en ligne représente désormais environ 20% du chiffre d’affaires global du secteur (contre 17% en 2020). Ce segment de l’offre contribue au rajeunissement du bassin de joueurs et s’affirme comme un moteur de plus en plus fort du marché des jeux d’argent en France, dans un contexte d’accélération de la numérisation des pratiques de jeux. Le nombre de compte joueurs actifs (CJA) est également en progression avec plus de 5,4 millions de comptes actifs sur les différents sites et applications des opérateurs agréés (+11% par rapport à 2020).

Paris sportifs en ligne : un moteur puissant du développement du marché

La croissance des jeux d’argent en ligne est principalement tirée par le pari sportif qui connait une croissance spectaculaire (+44%) sur la période, avec un niveau de mises record de mises (7,89 milliards d’euros) et un produit brut des jeux qui franchit le seuil symbolique du milliard d’euros pour atteindre 1,4 milliard d’euros. Cette progression exceptionnelle par rapport à 2020, a bénéficié d’un calendrier sportif attractif, avec en point d’orgue, l’Euro 2020 de football qui a généré 445 millions d’euros de mises. Le football demeure de loin la discipline sportive qui génère le plus de paris.

En 2021, le pari sportif représente 82% des compte joueurs actifs (CJA) du secteur des jeux en ligne. Le nombre de CJA en paris sportifs a augmenté de 16% en 2021 par rapport à 2020, à 4,5 millions. Enfin, le chiffre d’affaires par compte joueur actif a cru de l’ordre de 25% pour atteindre 303 euros en 2021, signe que le marché est toujours en expansion.

Paris hippiques en ligne : une dynamique de croissance malgré un ralentissement en fin d’année

En 2021, le total des mises sur l’offre de courses hippiques s’élève à 1,583 milliards d’euros, en hausse de 7% par rapport à 2020 et de 44% par rapport à 2019. L’offre de courses françaises représente 80% des mises de l’activité en 2021.

Contrairement au PBJ et aux enjeux, le nombre de parieurs hippiques a légèrement reculé en 2021 à 624 000 joueurs mais avec une pratique de jeu plus intensive, comme en témoigne le chiffre d’affaires par compte joueur actif de 601 euros en augmentation de 7% par rapport à 2020.

Poker en ligne : le maintien d’un niveau toujours élevé

Le poker est la deuxième activité la plus importante du marché en ligne en termes de chiffre d’affaires, ses résultats contribuant à 20% au chiffre d’affaires total du secteur. Porté par un engouement inédit durant la crise sanitaire, le marché du poker en ligne avait connu une progression d’activité exceptionnelle en 2020. En 2021, cette dynamique s’est interrompue, avec un recul du PBJ de 4% par rapport à 2020, soit un montant 429 millions d’euros. Il reste toutefois très supérieur à celui de 2019 (+58%).

Le nombre de participants à des parties de poker en ligne (environ 1,7 million de CJA) a reculé de 10% par rapport à 2020. Il reste toutefois très supérieur à celui des exercices précédant l’année 2020. La dépense individuelle moyenne a augmenté de +7%, soit 259 euros par CJA, ce qui constitue son niveau le plus élevé des dernières années.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !