Adrien Bocquet, ancien fusilier de l’armée française, témoigne après 3 semaines passées en Ukraine

Adrien Bocquet, ancien fusilier de l’armée française, est l’auteur d’un livre extra ordinaire intitulé : “Lève-toi et marche grâce à la science” publié aux éditions Max Milo.

Le premier handicapé en France qui recouvre l’usage de ses jambes et de son bras droit grâce à l’implant de neurostimulateurs médullaires.

Ancien fusilier commando au sein de l’armée française, Adrien Bocquet, victime d’un grave accident, se retrouve paraplégique à l’âge de 21 ans. Prisonnier de son corps et de ses douleurs insupportables, il pense à la mort comme seule porte de sortie. Jusqu’au jour où il croise la route d’un professeur qui lui parle pour la première fois de neuroscience. Adrien Bocquet devient ainsi le premier français à avoir été triplement implanté de neurostimulateurs médullaires, qui lui permettent de ne plus souffrir et de recouvrir l’usage de ses deux jambes et de son bras. Alors qu’il était dans une chaise roulante, Adrien marche de nouveau. Adrien sait cependant qu’en étant le premier, il sert de cobaye pour la science et que sa vie est continuellement en sursis. Il échappera ainsi plusieurs fois à la mort.

Dans ce récit poignant, il nous raconte ainsi son combat pour sa survie, ses aspirations pour « une vie normale », avec en ligne de mire, sa fille Léna, son véritable moteur, et sa femme Manon, qui force l’admiration par son amour sans failles. Il souhaite laisser la trace d’un papa qui n’a jamais cessé de se battre. Une leçon de vie pour tous.

Adrien Bocquet était par ailleurs trois semaines en Ukraine, en pleine guerre, aux côtés notamment de soldats Ukrainiens. Il a été témoin de crimes de guerre côté ukrainien. Un discours qui tranche avec la version officielle diffusée par la presse mainstream française. Son témoignage est à écouter sur Sud Radio, avec une partie consacrée à son livre, l’autre à son expérience.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

  1. Je ne remets pas en cause le courage de ce Monsieur mais dénoncer la manipulation des médias et en disant avoir vu des soldats Russes se faire tirer dans les jambes à Lviv, Boutcha ou Kiev est un énorme mensonge. Ces exactions ont été commises aux alentours de Mala Rogan, près de Karkhiv. Les forces Ukrainiennes ont effectivement tiré dans les jambes d’artilleurs Russes qui avaient bombardé des civils. Les soldats Ukrainiens ne sont pas identifiables. Monsieur Bocquet a vu ces vidéos sur les réseaux sociaux…comme un grand nombre. Voici les liens qui confirment qu’Adrien Bocquet ne dit pas la vérité : https://www.xn--lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?breve637 ET https://observers.france24.com/fr/europe/20220331-des-prisonniers-russes-se-sont-ils-fait-tirer-dessus-par-des-soldats-ukrainiens. Il ne s’agit pas du bataillon Azov mais probablement de l’unité Kraken. Les faits ont eu lieu en mars 2022. Bocquet n’était pas sur place. Il est possible de voir ces vidéos sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !