Nantes : la devanture d’une pizzeria mitraillée ; tirs près de Bellevue

Les balles continuent à siffler à Nantes, quelques jours à peine après la 27e fusillade de l’année qui a visé un nantais de 31 ans dans les quartiers nord, transporté au CHU avec des balles dans la poitrine tirées avec une arme de chasse.

Dans la nuit du 14 au 15 mai une pizzeria a été mittraillée au nord du centre-ville ce que le commerçant a découvert en arrivant sur place le 15 mai vers 17 heures – il vit à Saint-Herblain et gère un autre commerce. Onze balles ont visé la façade et le premier étage de l’établissement, ouvert depuis cinq ans, mais personne n’a été blessé ; il estime qu’on a voulu « l’intimider ». Il s’agit de la 28e fusillade de l’année.

Par ailleurs un riverain qui a dérangé des voleurs à la roulotte en pleine action rue de la Dordogne, au nord de Bellevue, en train de tenter de fracturer des voitures le 17 mai vers 1h25, s’est fait tirer dessus avec des balles à blanc par l’un des deux délinquants. Ceux-ci ont fui et la police n’a eu que des douilles à ramasser. Il s’agit de la 28e fusillade de l’année – et l’une des rares qui ne semble pas directement liée aux règlements de comptes entre gangs de la drogue.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. encore un sentiment d’insécurité chez des riverains fachos, d’ailleurs la grande majorité des nantais ont réélu leurs zélites

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !