Héroïne, Cocaïne, Cannabis. Les gendarmes démantèlent un trafic de drogues empoisonnant le pays de Guingamp

Joli coup réalisé par les gendarmes de Guingamp dans la lutte contre les dealers, ces semeurs de mort qui empoisonnent la jeunesse y compris dans la ruralité bretonne. Au terme d’une importante enquête, la brigade de Guingamp a interpellé plusieurs trafiquants de drogue, qui œuvraient sur le territoire.

L’opération a nécessité l’intervention du GIGN de Nantes et a permis l’arrestation de 6 personnes. et la saisie d’un kilo d’héroïne, environ 300 grammes de cocaïne et autant de cannabis. L’enquête, longue d’une année, a donc abouti. « Trois des prévenus ayant eu un rôle moindre dans l’organisation, ont accepté une CRPC (Comparution de Reconnaissance Préalable de Culpabilité), ils seront condamnés à des peines de prison : pour le 1er : 15 mois dont 6 avec sursis, 18 mois dont 6 avec sursis pour le second et enfin 10 mois ferme pour le dernier » indique l’Echo de l’Armor et de l’Argoat qui évoque les faits.

« Concernant les trois autres individus âgés de 32, 37 et 44 ans, ils étaient présentés ce vendredi 13 mai menottés, encadrés par 8 gendarmes du PSIG devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc. Des casiers très éloquents ne vont pas faciliter leur défense puisqu’ils relatent respectivement : 14, 10 et 16 mentions à ce jour. Lorsque la présidente énumère la liste des faits pour lesquels la bande est poursuivie, elle parait sans fin : transport, détention, acquisition et revente, auxquels il faut ajouter détention d’armes, blanchiment, violences volontaires en réunion et pour finir séquestration d’un client durant 5 jours pour une dette impayée. La récidive légale pour certains faits est aussi retenue »

Au final, mandat de dépôt pour tous ces trafiquants de mort en puissance. La date du renvoi au tribunal est fixée au 5 juillet 2022.

Un joli coup dans la lutte contre le trafic, néanmoins, comme nous l’indique un gendarme spécialisé dans ce genre d’affaires : « Y compris en Bretagne, c’est un puit sans fond tant que la Justice ne sévit pas largement plus contre ces trafiquants, tout en leur interdisant d’être entre eux en prison ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !