Grand remplacement au cinéma. La fée blonde aux yeux bleus de Pinocchio devient une actrice noire

Avec Netflix, Disney constitue sans aucun doute l’un des plus puissants outils de propagande Woke à travers le monde. Le Grand remplacement cinématographique y est également présent, tout comme le remodelage à la sauce « United colors of Benetton » d’à peu près tous les classiques Européens pour enfants.

Ainsi, 82 ans après sa sortie en dessin animé, Pinocchio est de retour. Le film d’animation ne sortira pas sur grand écran et sera diffusé directement sur Disney+ le 8 septembre 2022.

Et au rang des surprises, on retrouve le choix délibéré de la réalisation d’imposer la thématique raciale dans ce conte pour enfants. Ainsi, exit la fée blonde aux yeux bleus nommée inspirée de la Fée aux Cheveux Turquoises dans le roman de Carlo Collodi. À l’apparence très réaliste, elle est responsable de la transformation du personnage éponyme d’une marionnette inanimée en un pantin doué de vie. À la fin, pour le récompenser de son altruisme, elle fait de lui un vrai petit garçon.

Mais cette fois-ci, la blonde fée est remplacée…par une actrice britannique noire, Cynthia Errivo.

Cette décision, bien évidemment politique, n’est pas surprenante lorsque l’on sait qu’à la tête de Disney General Entertainment Content se trouve Karey Burke, qui a visiblement un gros souci avec l’homme blanc hétérosexuel. C’est cette dernière qui avait déclaré vouloir 50% de personnages LGBT et issus des minorités raciales dans les prochains films pour enfants

Disney avait également supprimé du profil “enfant” de grands classiques dont certaines scènes pourraient être perçues comme étant racistes. Un message d’avertissement s’affiche au lancement depuis un profil “adulte”. Disney+ rend ainsi inaccessible aux enfants, Peter Pan, La Belle et le clochard ou Les Aristochats

Clichés jugés racistes. Disney+ rend inaccessible aux enfants, Peter Pan, La Belle et le clochard ou Les Aristochats

Il existe néanmoins une solution pour protéger ses enfants de cette propagande. Ne pas s’abonner, ne pas regarder, ne pas diffuser. Nos confrères de l’OJIM rappelaient récemment que les abonnés Netflix par exemple, sont de plus en plus nombreux à quitter la plateforme, parce qu’ils en ont ras le bol de l’idéologie woke à toutes les sauces dans le cinéma.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. UN VRAI DÉMON
    TOUT JUSTE SORTI DES ENFERS DE DANTE
    LA QUESTION EST SI CE TRUC VA CRIER AU RACISME ET AUX AUTRES IDIOTIES CAR LEUR VOCABULAIRE
    SE LIMITE A QUELQUES PHRASES

  2. NETFLIX appartient en majorité à la famille OBAMA qui est noire. Alors vous comprenez pourquoi ils transforment les blondes en négresse ! Ils ne pouvaient pas inventer des dessins animés noirs tout simplement ? Non, faut éliminer les blancs, c’est du racisme !
    Le Grand remplacement des Blancs est en marche !!!

  3. Le calcul est imparable : Habituer les jeunes générations à ces aberrations (les adultes, c’est foutu, il faut donc les ostraciser).
    Seule solution : ne pas s’abonner ou, le cas échéant, résilier son abonnement.

  4. Ce qui est vraiment étonnant, vu les efforts considérables accomplis par Disney pour s’implanter en Chine, est plutôt que la fée n’ait pas les yeux bridés.

  5. le grand remplacement n’est qu’une vue de l’esprit ! mon oeil ! que les blancs boycottent ces « oeuvres » et on en reparlera

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !