Nantes : une candidate Reconquête agressée en plein collage par des « antifas »

Ce 31 mai vers 22 heures, Cécile Scheffen, candidate Reconquête dans la 2e circonscription de Loire-Atlantique (Nantes-centre) et une dizaine de militants étaient en train de coller, sur le cours Saint-André, lorsqu’ils ont été violemment agressés par une vingtaine de membres de l’ultra-gauche locale, dont plusieurs ont lancé des projectiles sur elle et un véhicule de militants, proféré des menaces de mort ou agressé les militants – à cent mètres à peine de la préfecture de la Loire-Atlantique, hérissée de caméras.

« Nous étions en train de coller, quelqu’un a du prévenir l’ultra-gauche car on en a vu en arriver une vingtaine, pas équipés [d’armes par destination] donc visiblement en train de faire la fête dans les environs, ou sur les bords de l’Erdre, et ils ont fondu sur nous. Ils nous ont menacés, ils ont craché sur nos militants, lancé des pavés et une poubelle sur les gens et le véhicule garé sous les cours, donné des coups de pied dedans... »

Et ce jusqu’à l’intervention de la police, qui a interpellé plusieurs personnes, reliées à l’agression. « Certains ont pu être identifiés, ils sont connus pour d’autres agressions du même genre, des dégradations en ville lors de manifestations etc. », relate la candidate qui rappelle que ce n’est pas la première agression que subissent les militants du parti de Zemmour en Loire-Atlantique : « en mars, un homme a lâché son chien sur un de nos militants, d’autres ont été agressés par des personnes de l’ultra-gauche près de Notre-Dame de Bon Port, etc. A chaque fois, les autorités font comme si de rien n’était. Plusieurs plaintes ont été déposées ».

Pour Cécile Scheffen, ses agresseurs sont « des habitués des agressions et des saccages en ville, ce sont des gens qui utilisent les manifs comme prétexte pour faire règner leur violence, une sorte de terreur sur la ville. Pour un Darmanin, c’est facile de faire des grandes déclarations comme quoi il va dissoudre Nantes Révoltée, et évidemment il n’en a rien été, pendant qu’il n’a pas hésité une seconde à dissoudre Génération identitaire qui défendait nos frontières. Il y a une complaisance du gouvernement envers l’extrême-gauche qui ne peut plus durer ».

Néanmoins, « s’ils pensent nous intimider, c’est raté. Cela prouve que notre combat est nécessaire pour que les nantais et les français en général puissent vivre en toute tranquillité ».

Par ailleurs le 30 mai au matin le candidat Insoumis Andy Kerbrat déposait plainte après des tags menaçants contre lui tracés aux abords de son domicile – une dizaine en tout, « va te pendre », « on sait où tu habites » et autres menaces tracées en noir et rouge, en majuscules. Ces actes ont été condamnés par l’ensemble des candidats sur la circonscription et il a reçu des manifestations de soutien de tous bords – y compris de la maire de Nantes Johanna Rolland qui a tweeté « les menaces et les intimidations n’ont pas leur place dans notre Démocratie. Soutien à @AndyKerbrat2022 ». Pour ce qui est de l’agression de Cécile Scheffen et de ses militants, silence radio des politiques. Quant à Johanna Rolland, elle ne doit pas encore être au courant, certainement.

Louis Moulin

ps : à noter que le journal Ouest France, malgré la vidéo, évoque une simple menace dans le titre de son article

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. Quand va t’on enfin arrêter ces voyous qui ne respectent rien et surtout pas nos lois?
    Si notre « justice » et nos politiciens ne font rien contre eux, il va falloir que ce soit la population qui s’en charge (au risque cette fois-ci d’être condamnée par cette même « justice » et ces mêmes politiciens).

  2. pourquoi ils se laisse faire et insulté , moi on m’agresse ,je répond oeil pour oeil dents pour dents !

  3. ces agressions de candidats est ce qui attend tous les Français très prochainement.
    cette ultra gauche est soutenue par Mélenchon et Macron qui veulent absolument détruire la France.
    il faut impérativement élire un contre pouvoir à ces législatives pour que le gouvernement arrête de prendre les Français pour des imbéciles qui acceptent les hausses des prix sans rien dire.
    réfléchissez bien avant de voter si vous voulez vivre sereinement.

  4. la liberté d’expression est exclusivement réservée aux « progressistes » et aux étrangers (mais pas tous)

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !