Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A Orvault, des fusillades supplémentaires dans l’agglomération de Nantes

Sept jours à peine après les deux dernières fusillades, le 24 mai dernier (30e et 31e depuis le début de l’année), les balles ont à nouveau sifflé, cette fois dans la commune plus résidentielle d’Orvault qui compte néanmoins un quartier « sensible », Plaisance, aux confins de Nantes et de Saint-Herblain, près de la route de Vannes et du pôle multimodal de Beauséjour. 

Allée du Trieux et boulevard Chasteland, une rafale de coups de feu a éclaté le 31 mai vers 22h30 – près d’un point de deal actif. Une balle au moins a fini dans la poitrine d’un jeune de 24 ans, emmené au CHU et opéré en urgence – il était considéré comme tiré d’affaire le 2 juin. Les tireurs, au moins deux lourdement armés selon des témoins, auraient ensuite pris la fuite sur un scooter. Boulevard Chasteland, 17 étuis de 9 mm dont 15 percutés, ont été trouvés par les policiers. 

L’on apprend des riverains que d’autres coups de feu avaient éclaté le week-end précédent (28-29 mai) sans autre précision, ce qui en fait les 32e et 33e fusillades depuis le début de l’année. 

Le maire Jean-Sébastien Guitton (divers gauche) manie l’euphémisme pour TéléNantes, mais a un constat plutôt précis : « depuis quelques jours on sentait une tension palpable dans ce quartier […] où il y a des trafics qui perturbent la tranquillité […] ce qui s’est passé est lié à ces trafics et une étape est franchie avec cette tentative d’homicide ». 

Néanmoins ce dernier, qui annonce à France Bleu vouloir embaucher trois policiers municipaux supplémentaires pour renforcer l’effectif actuel (six) et pousser leur amplitude horaire jusque minuit, refuse de développer la vidéosurveillance : « mon objectif, c’est de trouver des solutions utiles, pas d’agiter des marottes pour faire croire qu’on s’occupe de la sécurité. Ça ne règle aucun problème. Il faut de l’humain, des policiers, des éducateurs de rue, des médiateurs et des animateurs sportifs ou culturels ». Pourtant l’animation, la médiation et le théâtre de rue, les dealers et leurs concurrents s’en chargent déjà avec brio, et sans intervention de la puissance publique. 

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “A Orvault, des fusillades supplémentaires dans l’agglomération de Nantes”

  1. Pascal dit :

    La video ne sert effectivement à rien puisque les juges ne condamnent personne, la racaille n’en aura rien à faire au contraire , elle passe à la télé .. seuls des policiers municipaux en maraude peuvent EMPECHER éventuellement cette délinquance à une condition , qu’elle soit armée

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. 2 hommes originaires de Meaux et Sevran condamnés pour la fusillade sur l’autoroute A84

Découvrir l'article

DINARD, RENNES

Un trafiquant de drogue notoire arrêté à Dinard

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Fleury-Mérogis (Essonne). 1 mort par balles lors d’une « soirée caribéenne » : le maire communiste dénonce… la consommation d’alcool

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Ensauvagement. À Aubervilliers (93), deux blessés graves après l’explosion d’une grenade [Vidéo]

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Fusillade, coups de couteau et voitures incendiées dans la même soirée

Découvrir l'article

RENNES

Deux hommes blessés par balle sur l’autoroute A84 au nord de Rennes, une enquête criminelle ouverte

Découvrir l'article

RENNES

Fusillade à Rennes : deux blessés, la CRS 8 mobilisée [MAJ : la vidéo]

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, RENNES, Sociétal

Rennes. Un homme « né en Guinée » blessé par balles au Blosne, rixe au couteau entre Afghans à Maurepas

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky