page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’inflation, mère de la crise sociale qui vient, par Pierre Jovanovic

La revue de presse économique internationale de Pierre Jovanovic.

1) Quelques nouvelles de nos amis les riches – Comment on fait la queue pour acheter des montres de luxe : après les Rolls et Rolex, les riches plus riches, les pauvres plus pauvres ? – Pénuries alimentaires : le risque social. – Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France : surtout ne pas augmenter les salaires ! – Le cas anglais préoccupe le patron de la police qui craint des émeutes, pareille situation n’est pas impossible en France.

2) Banques et hedge funds : escroquerie sans frontière – Melvin Capital, Rabobank, Banque N26, Allianz et son hedge funds, condamnés aux Etats-Unis : une galerie du mépris des clients et de la rapacité bancaire.

3) Le fléau de l’inflation frappe désormais toutes les économies – Plus de 5% en France, tandis que les banques centrales continuent de pratiquer les facilités monétaires quoique ralenties. – Si les taux montent, ce qu’ils font, la machine explose. Par exemple, l’épargne des Français ne suffira pas à solder les dettes françaises. Si les taux négatifs sont maintenus, c’est toute l’épargne et les banques qui sont atteintes. – Dans ce contexte, la trahison avérée de Macron qui achète pour 112 milliards de bons du trésor US. (cf. le livre de Davet et Lhomme : “Le traitre et le néant”). – La France et le syndrome chypriote : la saisie des comptes privés en perspective, déjà actée en Espagne, lors de la survenue d’un krach. – L’hyperinflation racontée par les lecteurs de quotidien.com.

4) Social : comment E. Macron peut-il faire face ? – Le retour probable des Gilets Jaunes, famines, les vœux de Davos comblés. – Le cavalier de l’apocalypse de la famine : l’agro-alimentaire en question. – Qui nous informe ? L’exemple de Libération, de nouveau en faillite mais soutenu par l’oligarchie financière. – A qui profite la guerre en Ukraine, laquelle n’est pas la cause unique de nos difficultés ? – Avant les élections, Bruno Le Maire affirme que la France va bien. Après, il annonce de grandes difficultés pour les Français.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “L’inflation, mère de la crise sociale qui vient, par Pierre Jovanovic”

  1. PL44 dit :

    Jovanovic nous dit qu’on imprime de la fausse monnaie à tour de bras et qu’on va bientôt supprimer l’argent liquide. Peut-il y avoir de l’inflation s’il n’y a plus d’espèces ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immobilier, Sociétal

Immobilier. Vers la reprise du marché dans les 5 départements bretons ?

Découvrir l'article

Economie

Inflation : la faute aux spéculateurs ?

Découvrir l'article

Animaux, Economie, Social, Sociétal

Inflation. Les propriétaires d’animaux de compagnie aux abois ?

Découvrir l'article

Economie, International, Social, Sociétal

Inflation et pouvoir d’achat : les Européens ont gardé le moral

Découvrir l'article

Economie, Sociétal

Dépenses de Noël : de nombreux Français vont réduire la voilure

Découvrir l'article

Economie, Education, Social, Sociétal

Emploi. Jeunes diplômés : quelles rémunérations pour quels diplômes ?

Découvrir l'article

Economie

Les personnes seules subissent plus l’inflation sur leur pouvoir d’achat que les autres

Découvrir l'article

Immobilier, NANTES, RENNES, VANNES

Immobilier. Un ralentissement du marché dans les 5 départements bretons

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

Energie, inflation : les détonateurs de la révolte populaire ? Avec Philippe Herlin

Découvrir l'article

International

Hongrie. Le plan en 14 points pour lutter contre l’inflation porte-t-il ses fruits ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky