Université d’été de l’animal 2022. Interview de Yolaine de la Bigne

Nous avons évoqué l’Université d’été de l’animal qui se tiendra, en cette année 2022, du côté de la Bourbansais (Pleugueuneuc, en Ille et Vilaine). Nous avons interviewé dans la foulée sa fondatrice, et principale animatrice, Yolaine de la Bigne.

Breizh-info.com : Pouvez vous vous présenter à nos lecteurs ?

Journaliste presse écrite et radio, je me suis spécialisée dans la défense de l’environnement puis sur un thème du Vivant : les intelligences animales en créant deux événements, l’Université d’été de l’animal fin août en Bretagne et la Journée mondiale des intelligences animales à la cité des science et de l’industrie à La Villette début février. Sur le site l’animal et l’homme sont regroupés mes interviews de spécialistes et les livres qui en découlent

Breizh-info.com : Qu’est-ce que l’université d’été de l’animal ? Quels ont été les travaux précédemment effectués en son sein ces dernières années ?

L’Université d’été de l’animal est un lieu de rencontre et d’échanges qui réunit des spécialistes des intelligences animales. Le but est de divulguer leurs travaux auprès d’un large public. On y traite d’animaux variés, mythiques ou mal-aimés, du pigeon au chimpanzé en passant par l’orque ou le chat. Les conférences sont suivies de discussions avec le public et d’ateliers pour approcher les animaux d’une façon plus concrète.

Breizh-info.com : Pouvez vous nous parler du thème central cet année, et des intervenants ?

Il n’y a pas de thème particulier comme toutes les autres années car le but est justement de montrer la diversité et la richesse des intelligences animales sans focus sur une espèce particulière. Malgré tout, nous avons deux conférences qui traitent de la médiation animale c’est-à-dire comment les animaux par leur intelligence émotionnelle, peuvent aider les humains. Laurence Paoli nous parlera des animaux qui nous font du bien, qui aident les SDF, les enfants, les autistes et bien d’autres, d’un point de vue médical ou psychologique. Et Catherine Mercier, psychologue pénitentiaire et éleveuse de Pur-sang arabes nous expliquera son travail dans les prisons avec ses chevaux pour rétablir des liens avec certaines personnes violentes ou traumatisées et leur réapprendre le respect des autres. Lors d’un atelier avec ses chevaux, elle nous fera réfléchir à notre sens du groupe, notre autonomie ou notre confiance en soi. L’ethologue Michel Kreutzer fera un point sur ses travaux concernant la folie des animaux justement, ceux qui côtoient trop les humains ou les animaux sauvages. Et parce que le l’animal est un modèle qui nous inspire notamment d’un point de vue économique, Emmanuelle Joseph-Dailly nous parlera de biomimétisme et de tous les objets ou concepts que nous avons créé grâce au modèle animal. Mais pour ça il faut savoir regarder et comprendre la nature qui nous entoure. C’est le thème de la conférence du naturaliste Samuel Rebulard qui nous emmènera aussi faire une promenade dans le domaine de La Bourbansais pour nous expliquer comment observer ce qui nous entoure. Enfin la vétérinaire et éthologue Farah Kesri nous parlera de sexualité et de reproduction et de toutes ces stratégies que les animaux ont développé au cours de l’évolution pour fonder une famille.

Breizh-info.com : En quoi l’animal est-il fondamental pour l’homme, et cela à travers les âges ?

Depuis toujours nous tentons d’effacer notre personnalité animale pourtant l’homme est un animal comme les autres. Son intelligence est plus abstraite et son évolution très différente mais comprendre nos racines animales est la clé pour mieux appréhender notre monde. Par ailleurs les animaux sont fondamentaux pour nous nourrir car ils pollinisent les végétaux et c’est grâce à eux que nous pouvons trouver de la nourriture. Ils nous ont aussi aidés à évoluer et à devenir ce que nous sommes, je pense en particulier aux chevaux sans qui notre monde serait très différent. Nous découvrons aujourd’hui les multiples talents de certains animaux qui nous aident à gérer certaines faiblesses ou certaines maladies grâce a la médiation animale. L’animal domestique lui aussi change notre quotidien et tous les propriétaires de chat ou de chien savent le bonheur que leur procurent leurs compagnons. Et alors que la 6eme extinction met la nature en grand danger nous comprenons a quel point les animaux, par leurs talents et leurs stratégies, peuvent nous inspirer. D’ailleurs que ce serait un monde sans animaux ? Leur grâce et leur beauté donnent sa poésie au monde.

Breizh-info.com : Il semblerait que votre UDT évite certains écueils, notamment de groupes animalistes radicaux qui cherchent à opposer hommes et animaux. Comment y parvenez vous ?

Si je respecte le travail de chacun pour défendre les animaux, je n’ai en effet pas contacté d’associations radicales afin d’éviter tout conflit d’autant que l’université d’été de l’animal se déroule dans un zoo, un concept très polémique. S’il y a des lieux et des moments où le débat voire le combat, est nécessaire, ce n’est pas le but de cette Université qui réunit un public d’amoureux des animaux. Si la cause animale reste le fil rouge de toutes les interventions, l’idée est de s’émerveiller du génie de la nature. Pour mieux la comprendre et la respecter

Breizh-info.com : Comment procéder pour s’inscrire et participer à votre UDT ?

Il faut s’inscrire sur le site de labourbansais.com

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !