Quand la Grande mosquée de Nantes fait venir un conférencier controversé

« La Famille, essence et sens« , l’affiche n’attire pas spécialement l’œil pour cette traditionnelle « rencontre mensuelle » autour d’un thème  à la mosquée de Nantes ce samedi 11 juin. Pourtant, le parcours du conférencier Ahmed Jaballah a de quoi interroger : ancien président de l’UOIF, émanation des Frères Musulmans, le « cheikh » Jaballah a été dans le viseur de la justice en 2020 pour sa gestion de l’Institut européen des sciences humaines qui forme les futurs imams et enseignants des écoles coraniques. Basé en Seine Saint-Denis (ça ne s’invente pas !), cet institut, reconnu par l’Éducation nationale, forme des personnes « souhaitant se rapprocher de l’islam », mais aussi des imams et autres étudiants en théologie islamique ou en langue arabe.

Certains des anciens élèves de l’IESH sont devenus djihadistes par la suite selon Jean-Charles Brisard, président du centre d’analyse du terrorisme (tout comme une partie d’entre eux a également été instruite à « l’école de la République », dans le public).

Mais ce n’est pas cet aspect des choses qui a intéressé la justice mais bien des malversations financières notamment autour de virements d’argent venant des pays du Golfe.

En prime, ces dames auront la chance d’assister à une conférence de Noura ben Hamouda épouse Jaballah qui viendra enseigner « le savoir utile » aux Nantaises. La conférencière avait déjà été pointée par le RN qui soulignait certains de ses propos en faveur du voile islamique.

D’autre part, cette ancienne présidente de European Forum of Muslim Women » (EFMW) organisation inspiratrice des récentes campagnes de l’UE pour la promotion du voile islamique affiche des opinions bien tranchées sur son compte Facebook. On y relève notamment la défense du burkini à Grenoble et des reprises de post de… Manuel Bompard, figure mélenchoniste !  Apparemment Noura Jaballah s’intéresse beaucoup au programme de la NUPES et relaie des appels au vote pour Jean-Luc Mélenchon !

L’Islamo-gauchisme dévoilé… ou pas ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. il y aura des surprises avec Melanchononoui, il est d’accord avec Maron pour le pass vaccinal, sur l’immigration, etc…

  2. La « maghrebi » ça m’a l’air d’être une bonne, voire une très bonne : elle a « préféré la polygamie à l’infidélité » …. (!) Sauf que c’est exactement la même chose, l’une déclarée « haram » parce que contraire au dogme islamique ; l’autre déclarée « halal » parce que conforme au même dogme. Maghrebi est donc une soumise qui essaie de nous faire croire qu’elle est libre. Un peu comme les « insoumis » finalement … ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?

  3. Pourquoi tolérons-nous, en France, ces manifestations contraires à notre esprit de laïcité! Dans  »l’Algérie française »: les musulmans avaient compris qu’ils ne devaient pas porter de  »signes religieux » dans les écoles! Les musulmans qui ne veulent pas s’adapter à nos coutumes, nous devons leur dire:  »La valise ou le cercueil »…et bon débarras!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !