Rugby. Le RC Vannes poursuit sa mue

Surpris en phases finales à l’issue de la saison 2020/21, le RC Vannes a mis du temps à se remettre d’une telle déconvenue alors que le club figurait parmi les meilleurs de Pro D2. Après un début de saison catastrophique et passablement inquiétant dans un premier temps, le club breton de rugby a retrouvé ses bases pour assurer son maintien plusieurs journées avant la fin de saison 2021/22.

L’objectif est désormais simple. Le RCV voudra à tout prix retrouver le haut du classement aux côtés d’équipes phares de l’antichambre de l’élite du rugby français. Le stade de la Rabine n’a en effet pas connu les mêmes envolées que les saisons précédentes face à Oyonnax, Nevers ou Montauban. Club phare de toute une région et au-delà, Vannes met depuis plusieurs années les choses en place pour continuer d’évoluer au plus haut niveau et après cette saison de transition, le futur semble radieux. La mue se poursuit, en quelque sorte !

Le RCV nourrit de grandes ambitions

Une nouvelle saison pour Nick Abendanon

Ce fut l’une des nouvelles les plus saluées du côté des supporters et des habitués de la Rabine, avec une vraie logique ! Arrivé en 2020, le trois quarts anglais est incontestablement l’un des joueurs ayant permis à l’équipe de franchir un réel palier, dès son débarquement au nord du Golfe du Morbihan.
Arrivé de Clermont-Ferrand, l’Anglais se sent auprès de sa famille, particulièrement bien en Bretagne. Selon ses dires, la région a tendance – fort logiquement – à parfois lui rappeler son domicile outre-Manche.
Âgé de 35 ans, l’ancien joueur de Bath a donc fait le choix de rempiler pour une saison supplémentaire. Toujours aussi cinglant et rassurant sur le terrain, il est également d’une grande aide pour le staff technique dans sa relation avec les joueurs. Sa prolongation est une excellente nouvelle pour le futur proche du club.

Une nouvelle tribune

Difficile de ne pas tristement se remémorer les matches de sport disputés sans les moindres spectateurs il y a quelques mois. La santé mentale complexe à gérer pour les acteurs et les célébrations sans bruit furent malheureusement, monnaie courante durant plusieurs semaines. Cela a concerné des sports comme le football et ses fans, mais également le rugby et tant d’autres sports professionnels.
Probablement encore plus du côté de Vannes où, bien que loin d’être une région historique de rugby comme le sud-ouest, le public s’est au fil des années, mué en fin connaisseur du ballon ovale. Ce qui pousse, année après année, les supporters à remplir avec grande assiduité les travées de La Rabine.

Dans sa quête du très haut niveau et son projet sportif, le RC Vannes a donc confirmé, en lien avec la mairie propriétaire des lieux, l’agrandissement de la structure. En seconde partie de saison 2022/23, le stade pourra donc accueillir plus de 11 000 places ! Un soutien indéfectible programmé qui sera sûrement de rigueur pour la course aux phases finales !

Les remparts vont trembler !

Recrutement XXL

Lorsque l’on se penche sur le recrutement du RC Vannes pour la prochaine saison, difficile de croire que le club ne se trouve qu’en Pro D2 et non pas encore en Top 14 !

Alors que 12 joueurs ont quitté l’effectif, la loi du haut niveau, de grands noms et des joueurs prometteurs vont garnir les rangs du club la saison prochaine. En tête, John Afoa ! Le All black champion du monde en 2011 apportera toute son expérience, du haut de ses 38 ans ! Une longévité impressionnante et probablement à terme, un poste dans la structure dirigeante du club.

Ajoutez à cela l’arrivée de joueurs habitués aux joutes de l’élite française et reconnus comme des références. Le nom de Karl Chateau parle forcément à beaucoup de spécialistes et nul doute que l’arrivée du troisième ligne apportera une grande avancée, notamment sur le secteur de la touche.

D’autres joueurs comme Pedemonte, Percillier, Leiua, Lafage, Nicolas ou dernièrement Costosseque ont également posé leurs bagages non loin du port de Vannes.

Article non rédigé par la rédaction de breizh-info

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !