Tyrannie sanitaire. Des opposants au Pass vaccinal témoignent de la répression policière à Vannes [Entretien vidéo]

Ils étaient des milliers à manifester contre le pass vaccinal en septembre dernier. Aujourd’hui ils ne sont plus qu’une poignée à se rassembler tous les samedis au port de Vannes.

Quelques-uns nous ont contactés afin de faire le bilan de ces manifestations et surtout apporter leurs témoignages sur les répressions policières dont ils ont été victimes. Nous apprenons que plus le nombre de manifestants diminuait, plus la répression policière augmentait. Plusieurs manifestants ont reçu des PV dans leurs boîtes aux lettres pour cause de manifestation interdite ou de non port du masque.

Des joueurs de cornemuse et de bombarde ont également été interpellés pour « Émission de bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme » comme il est stipulé sur le procès-verbal. Il semble que plusieurs personnes aient été traumatisées par certaines arrestations musclées.

Témoignages recueillis par Antoine Bernard.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. C’est tout cela qu’il faut changer, j’espère qu’ avec le R N on laissera les gens qui manifestent pour leur santé défiler tranquillement, et que les force de l’ordre iront à la baston contre toutes les ordures qui sont dans les villes !!

  2. selon ces faits, je comprend les gens qui détestent la police.
    la vocation de la police comme de la gendarmerie est de protéger les citoyens, pas de les tabasser.
    jusqu’à preuve du contraire, nous sommes toujours en démocratie en France et le droit de manifester ne peut être interdit, seule la casse est interdite et réprimée.
    les policiers qui chasse les manifestants ne font donc plus parti des forces de l’ordre mais sont devenus des gardes chiourmes aux ordres d’un élu qui outrepasse ses droits.
    un maire est là pour faire appliquer la LOI, pas pour la détourner ni se l’approprier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !