Ensauvagement. De Rennes à Aquaboulevard, tour de France de ces piscines qui ont débordé… [Vidéo]

Piscines

Incivilités, agressions, forçage des entrées, problèmes d’hygiène : certaines piscines municipales et autres centre aquatiques ont pu goûter aux « joies » de la diversité lors du récent épisode de canicule.

Les piscines françaises à l’heure du multiculturalisme

L’image de la France à travers le monde, longtemps incarnée par la marinière, la baguette et le Mont-Saint-Michel, connaît depuis quelques années une évolution drastique. Après que le reste de la planète a pu découvrir, via les médias internationaux, les images du Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions il y a quelques semaines, la canicule qui a sévi sur la France ces derniers jours a donné lieu à d’autres scènes tout aussi exotiques. L’excuse des « supporters anglais » en moins…

C’est ainsi que les quidams de la France périphérique et d’ailleurs ont découvert sur les réseaux sociaux et les chaînes d’information l’existence d’Aquaboulevard, un complexe de loisirs situé dans le 15e arrondissement de Paris. Avec les fortes chaleurs enregistrées la semaine dernière, le lieu a été pris d’assaut samedi 18 juin et les images qui en témoignent sont suffisamment explicites pour se passer de commentaires :

À Rennes aussi, ça a chauffé

Du côté de Rennes également, la canicule a donné des envies de piscine à beaucoup de personnes en fin de semaine dernière. C’est ainsi que le vendredi 17 juin, en raison de « tensions » liées à l’affluence, les forces de l’ordre ont dû intervenir en fin d’après-midi à la piscine de Bréquigny, dans le quartier du même nom jouxtant celui du Blosne, réputé « sensible ».

Environ 200 personnes n’auraient ainsi pu accéder à la piscine, les jauges maximales étant déjà atteintes. Dès le lendemain, la ville de Rennes annonçait qu’elle renforçait son dispositif de surveillance de la piscine en dépêchant sur place davantage de maîtres-nageurs sauveteurs, de médiateurs et d’agents de sécurité. La piscine de Bréquigny est restée ouverte en continu de 9 h à 19 h.

Haute-Savoie, Moselle, etc. : débordante diversité

À travers la France, d’autres faits divers autour des piscines municipales et parcs aquatiques ont été à déplorer ces derniers jours.

En Haute-Savoie, c’est le centre nautique d’Évian-les-Bains qui a été contraint de fermer ses portes suite à une série d’incidents impliquant des membres de la communauté des gens du voyage.

L’annonce de la fermeture s’est faite via un communiqué publié le 18 juin par la Ville d’Evian sur Facebook. Ce même jour, les bassins avaient dû être évacués car les surveillants de baignade indiquaient de plus être « en mesure d’assurer la sécurité » dans les lieux.

Plus tôt dans la journée, le refus de l’entrée à un individu agressif avait nécessité l’intervention des policiers municipaux ainsi que le déplacement du maire d’Évian en personne. Cette énième altercation s’inscrivait à la suite d’une série de problèmes : les gens du voyage incriminés n’auraient pas respecté les règles d’hygiène et de sécurité et s’en seraient pris physiquement aux employés du centre nautique.

Enfin, le même 18 juin, mais cette fois en Moselle, près de 400 individus ont forcé les portes du centre nautique d’Aquarives à Hagondange, pénétrant donc sans payer dans les lieux.

L’intervention de la police qui s’en est suivie a provoqué de vives tensions tandis que la jauge maximale de l’établissement était déjà largement dépassée.

Dans le même département, à la piscine d’Amnéville, des faits similaires se sont produits à la piscine olympique, nécessitant là encore une intervention des forces de l’ordre. Les richesses de la France multiculturelle se déclinent à l’infini en période de canicule…

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. La France dans tous ses états !!! Il faut vraiment avoir envie de se baigner ou être très sale pour aller se tremper dans ces marigôts !!!

  2. Pas loin de chez moi, une magnifique piscine plein air 4 bassins sur plusieurs hectares où allions, enfants, quand les premières chaleurs arrivaient. Aujourd’hui la « diversité » est aussi arrivée et plus question d’y mettre les pieds : vols, dégradations, incivilités, agressions sur maîtres-nageurs, vigiles partout et patrouilles de police en continu sur le site ; l’an dernier la piscine a fermé au 15 août au lieu du 15 septembre prévu tant la situation était tendue. Mais attention, « pas d’amalgame » !

  3. La république est devenue une handicapée du maintient de l’ordre dans tous les domaines…..même les quartiers ou régions épargnées à l’époque se voient envahies par les métastases délinquantes….cherchez les causes si vous avez le courage de les dénoncer mais il va vous falloir beaucoup de courage pour résister aux délires en tous genres contre la simple vérité !

  4. Mes petits-enfants, qui habitent Paris, ont voulu que je les emmène à la piscine municipale, de ma ville! Malheureusement, des racailles les ont embêtés pendant qu’ils se baignaient et ils n’ont plus voulu y retourner! Le maître- nageur disait aux racailles; »Arrêtez-vous les JEUNES »!….les racailles continuaient de plus belle, en rigolant…Pourtant, c’est grâce aux impôts ENORMES, que je verse à ma ville, si les racailles peuvent se baigner, dans la piscine municipale, puisqu’ils ne paient ni  »l’entrée » de la piscine, ni les bus qui les y emmènent!.. J’aimerais que les sous, que je verse à l’Etat, aillent plutôt à des Français nécessiteux et reconnaissants!…

  5. les djeunes des quartchiers doivent pouvoir se défouler , sur qui? les zélites s’en contrefichent, eux ont des piscines privées

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !