Immigration clandestine. Encore une semaine très chargée en Méditerranée…

SOS Méditteranée

Les récentes conditions météorologiques favorables en Méditerranée ont vu de nombreuses embarcations de clandestins s’élancer à l’assaut des côtes européennes depuis le littoral africain. À Lampedusa, des centaines de migrants ont débarqué en l’espace de quelques jours.

Méditerranée : plus de 800 migrants à bord des navires « humanitaires »

Les flux d’immigration illégale sont très actifs en Méditerranée depuis plusieurs semaines. Nous évoquions à la fin du mois de mai dernier l’ouverture d’une audience préliminaire en Sicile par la justice italienne au sujet de la collusion présumée entre certaines ONG pro-migrants ayant affrété des navires en Méditerranée pour « repêcher » des migrants et des trafiquants d’êtres humains.

Plusieurs de ces navires « humanitaires » opèrent ces temps-ci des rotations entre le large des côtes libyennes et certains ports de pays membres de l’UE, non sans avoir fait pression sur les autorités de ces derniers au préalable.

Actuellement trois navires, à savoir le Sea-Watch 4, le Sea Eye 4 (affrétés par les deux ONG allemandes éponymes) et l’Aita Mari (affrété les ONG espagnoles PROEM-AID et SMH), se trouvent en Méditerranée centrale et attendent l’attribution d’un port afin d’y débarquer les clandestins repêchés, pour un total dépassant les 800 clandestins pour l’ensemble des trois unités.

Toujours plus de clandestins à Lampedusa

En parallèle des débarquements de migrants dans les ports européens par les navires des ONG, les arrivées de clandestins par leurs propres moyens sur les côtes méditerranéennes des pays de l’UE se poursuivent également.

Particulièrement impactée, l’île italienne de Lampedusa a vu débarquer environ 500 clandestins répartis dans 12 embarcations au cours de la seule journée du jeudi 16 juin. Le 15 juin, près de 700 migrants avaient déjà débarqué sur l’île via 17 bateaux. Un nombre s’ajoutant aux plus de 400 clandestins débarqués la nuit précédente.

Les conditions météorologiques favorables dans cette zone maritime de Méditerranée ont ainsi contribué à la multiplication des départs depuis les côtes libyennes et tunisiennes voisines.

Dans le seul centre d’accueil de l’île, initialement prévue pour accueillir 350 personnes, la situation est devenue intenable avec désormais plus de 1 600 individus hébergés. Sur ce total, un peu plus de 600 personnes ont été transférées par un navire dans la soirée du vendredi 17 juin afin de redonner un peu d’air au site…

Quant à la provenance des clandestins à Lampedusa, les Tunisiens sont la nationalité la plus représentée. Si les autorités italiennes ont aussi indiqué avoir recensé des migrants provenant d’Égypte, de Syrie au Soudan, une partie des flux provient d’Afrique de l’Ouest, notamment de Côte d’Ivoire, du Sénégal, de la Guinée et du Mali.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. A voir toujours les mêmes photos de ces clandestins fuyant un pays qui n’est pas en guerre ( Tunisie etc ) on a envie de chanter la chanson de Patrick Juvet : Où sont les femmes ! ?? Que des hommes, jeunes, en forme et qui ne viennent pas pour bosser vu le problème des compétences professionnelles et de leurs motivations réelles…..et nos politiques se demandent pourquoi le RN a fait autant de voix aux élections ? Elémentaire mon cher Macron..euh! pardon Watson !

  2. Les musulmans ont voulu être  »indépendants »: ils ont tué et torturé des milliers de  »civils innocents » et des soldats français, ils ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal en leur disant:  »La valise ou le cercueil » et leur ont volé leurs biens…maintenant les musulmans doivent RESTER dans  »leur » pays  »indépendant » et se débrouiller tout seuls!…

  3. il y a quelques années déjà que zemmour a publié un livre « le suicide français » il aurait pu l’intituler le suicide ouest européen, et nos zélites continuent sans vergogne à nous imposer cette invasion migratoire!
    combien d’amérindiens aux états unis?
    combien d »autochtones en australie? dans cent ans combien d’européens en europe?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !