Proxénétisme nigérian, jalousie entre irakiens : la délinquance étrangère à Nantes

Accueillir des migrants de partout permet peut-être de s’ouvrir aux richesses du monde, mais donne aussi aux forces de l’ordre nantaises beaucoup de travail que l’on aurait pu s’épargner si les prévenus et mis en cause étaient restés chez eux, à l’autre bout du monde. Illustration avec deux affaires jugées ces jours-ci à Nantes.

Le 30 juin, c’est un énième dossier de proxénétisme nigérian qui était jugé en correctionnelle à Nantes, avec dans les rôles un présumé proxénète, absent à l’audience, une femme de 48 ans qui était prostituée, et qui est mise en cause pour avoir participé à l’exploitation des passes de la prévenue, et collecté pour le prévenu absent la part de loyer que lui reversaient les filles, et une victime, arrivée en France en 2016 du Nigéria et sortie du trafic par une association – tous vivent en France.

Le prévenu absent risque trois ans ferme, il sera fixé le 1er septembre, la prévenue deux ans avec sursis. La victime s’était fait dire par les trafiquants qu’elle devait 29.000 euros pour son passage en France, et était frappée si elle ne rapportait pas assez avec ses passes.

La veille, le 29 juin, la cour avait à juger d’un règlement de comptes entre un habitant de Rezé, âgé de 32 ans, et un artisan VTC d’une trentaine d’années – le 10 mars 2021 les secours le retrouvaient devant chez lui, à Bellevue, avec trois plaies à l’arme blanche à l’épaule et aux flancs, mais les médecins ont pu le sauver. Auditionné, la victime expliquait connaître son agresseur, qui l’a poignardé sans un mot pour une histoire d’argent impliquant un autre homme. Puis le mis en cause a fui vers Paris, puis l’Italie, avant de rentrer dans l’agglomération nantaise fin mars.

L’on apprend du procès qu’après la confrontation entre les deux hommes chez les policiers, ou le prévenu avait expliqué avoir répondu à des coups de matraque qu’il a reçus de la victime par le passé, sa famille a appelé depuis l’Irak la victime pour lui demander de retirer sa plainte. On ignore ce qui a pu être dit, mais au procès, cette dernière a invité à plusieurs reprises les magistrats à faire preuve de clémence pour le prévenu – il a eu huit mois avec sursis, et doit pendant deux ans ne pas revenir au domicile de la victime, l’indemniser, travailler et ne pas avoir d’arme.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. du sursis !!! le laxisme des juges n’entraine t-il pas un « sentiment  » d’impunité qui pousse à la récidive ? la statue de la justice les yeux bandées fait penser surtout qu’il n’y a rien à voir, circulez délinquants..

  2. Avec seulement un tout petit peu de jugeotte , un vrai politicien ne laisserait rentrer quasiment aucun nigerien en Europe !
    Pas besoin d avoir fait de longues etudes pour savoir qu une grande majorite est dans differents organismes criminels a travers le monde .Et le comble , ces blaireaux sont en general tres tres dangereux et plus , font partie de la secte du malheur et ont le crime comme religion ! Demandez aux dizaines de milliers de femmes qui sont sous leur coupe a travers l Europe dans la prostitution !!!

  3. Encore un article qui nous démontre toute la richesse de l’immigration- invasion et ce merveilleux
    vivre ensemble qui chaque jours que ZEUS fait nous enchantent .La justice Française étant plus prompt
    à pourrir la vie des » Gaulois » qu’a châtier les racailles raclures exotiques !

  4. Ceux qui nous gouvernent distribuent  »généreusement » les sous des Français aux  »étrangers », qui nous envahissent, au lieu de les donner aux  »vrais » Français nécessiteux…Le  »téléphone arabe » (et les smartphones)fonctionne en Afrique…. les Africains et les Maghrébins arrivent  »clandestinement », dans notre pays, où ils sont bien reçus! Dans ma ville: un hôtel accueille les  »clandestins », le département du Gard (avec les sous des contribuables)les nourrit, les loge,etc.. »La vie est belle » pour tous ces musulmans… qui arrivent de plus en plus nombreux chez nous!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !