Allemagne. La fédération du commerce de détail menace de désobéissance civile en cas de nouvelles restrictions sanitaires

Allemagne

Pas question de fermer les magasins ou de refuser l’entrée aux non vaccinés en cas de nouvelles restrictions sanitaires en Allemagne : la fédération allemande du commerce de détail met en garde le gouvernement.

Des commerçants allemands menaçant d’une désobéissance civile

Après des mois de terreur sanitaire où il fut même un temps question d’interdire aux non vaccinés d’accéder aux supermarchés, le vent semble avoir tourné en Allemagne. Le 5 juillet, la fédération allemande du commerce de détail HDE (Handelsverband Deutschland) a annoncé qu’elle mènerait un mouvement de désobéissance civile si de nouvelles restrictions devaient être imposées dans le pays dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Le directeur général Stefan Genth a déclaré le même jour que son secteur n’accepterait plus de nouvelles mesures de contrainte. Les magasins ne seront pas fermés et les personnes non vaccinées ne seront pas exclues des magasins. Il a ainsi expliqué que « de telles mesures ne sont plus juridiquement applicables ».

Une grande partie des commerçants de détail allemands sont échaudés car, en raison des confinements à répétition et des systèmes de réglementation 2G et 3G, représentant une sorte d’équivalent du pass sanitaire puis vaccinal français, ils ont subi des pertes de chiffre d’affaires considérables.

Pour ne rien arranger à la situation, tandis que de nombreuses entreprises allemandes se remettent actuellement de ces fermetures forcées, l’inflation met à nouveau les commerçants du pays sous pression. Néanmoins, le secteur veut cette fois-ci rattraper son retard à la fin de l’année, comme l’a rappelé Stefan Genth.

En Allemagne aussi, des perspectives d’avenir « difficiles »…

Autant dire que dans ces conditions, de nouvelles restrictions sanitaires imposant un confinement ou des fermetures de magasins entraîneraient de nombreuses faillites alors qu’en ce début d’été morose pour l’économie allemande, un commerçant sur deux s’attend à une chute de son chiffre d’affaires selon le HDE.

La fédération allemande du commerce de détail a indiqué par ailleurs que, même sans nouvelles mesures de restriction à venir, elle s’attend à une baisse du chiffre d’affaires réel de ses adhérents de 2 % pour l’année en cours. Selon un sondage, 44 % des commerçants s’attendent à une baisse de leur chiffre d’affaires en 2022. Les raisons en seraient entre autres l’augmentation des coûts de l’énergie et l’inflation élevée qui affecte les entreprises et les consommateurs.

D’autre part, le président de la HDE a souligné que « la guerre russe en Ukraine et les blocages liés au Covid-19 en Asie perturbent les chaînes d’approvisionnement. L’inflation augmente et les coûts de l’énergie atteignent des niveaux inattendus ». En résumé, il a indiqué que la situation était « tout sauf simple » et les perspectives d’avenir difficiles ».

Enfin, si au cours du premier semestre 2022, près de la moitié des 800 commerçants interrogés par le HDE avaient encore enregistré des chiffres d’affaires en hausse, le phénomène s’explique en grande partie en raison d’une comparaison établie avec les chiffres de l’année 2021, où les ventes des commerçants de détail avaient nettement baissé en Allemagne en raison des politiques sanitaires restrictives.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. Avec le Covid, ils ont testé la capacité d’obéissance des populations devenues dociles par la peur….maintenant, les vérités éclatent au grand jour sur les tests trafiqués de Pfizer, l’ inefficacité des vaccins à répétition, la manipulation des chiffres etc….
    Les commerçants et indépendants rentrent en  » résistance  » tout comme les paysans européens dont aucun média ne parle et le peuple ne va pas se laisser berner et manipuler excepté quelques peureux inévitables….La dictature sanitaire c’est terminé !!

  2. Dans son bouquin sur la grande réinitialisation, Schwab préconise d’automatiser 75% du commerce de détail (et 86% de la restauration). Aucun rapport ?

    1. Cela semble dans les tuyaux européens pour très prochainement. D’abord les grandes sociétés, puis les moyennes entreprises et enfin le petit commerce (inclus les libéraux, etc…) – ce dernier pour 2024 ou 2025 si ma mémoire est bonne…

  3. La population mondial ou Européenne. Surtout Européenne commence à comprendre la grande mafiosi de BILLS GATE et FAUCI sur ces vaccins « de merde ». Alors qu’ils existe la Chloroquine pour terminer leurs virus de merde. Tout ceala pour qu’ils gagnent sur nos dos des milliards.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !