Allemagne. Les non vaccinés peuvent être interdits de supermarchés dans le Land de Hesse

A LA UNE

Les supermarchés du Land de Hesse, en Allemagne, ont désormais le droit d’interdire l’entrée aux personnes non vaccinées contre le Covid-19, même celles disposant d’un test négatif. La justification sanitaire d’une telle mesure est infondée et ne vise qu’à contraindre encore davantage à la vaccination les Allemands réticents.

Land de Hesse : les non vaccinés pourront être interdits dans les supermarchés

Une nouvelle fois, c’est une information très inquiétante concernant la tyrannie sanitaire mise en œuvre dans de nombreux pays occidentaux qui n’a été que peu évoquée par les principaux médias français.

Si l’Australie s’est démarquée à plusieurs reprises ces dernières semaines en matière d’autoritarisme délirant vis-à-vis du Covid-19, l’Allemagne n’est pas en reste non plus. Dans le Land de Hesse, situé dans le centre du pays et abritant notamment la ville de Francfort-sur-le-Main, le parlement régional a autorisé depuis quelques jours les supermarchés de ce territoire comprenant un peu plus de 6 millions d’habitants à mettre en place le « système 2G » dans les commerces de détail.

En clair, ce dispositif controversé permettra aux magasins de la région d’autoriser uniquement les personnes vaccinées et celles présentant un certificat de rétablissement au Covid-19 à entrer dans leurs locaux. Jusqu’à présent, le « système 2G » a été autorisé dans la moitié des États allemands pour certains lieux publics tels que les bars, les restaurants, les boîtes de nuit et les cinémas.

Face à la controverse suscitée, le gouvernement de Hesse a déclaré qu’il avait pris la décision d’aller plus loin et d’autoriser les magasins à interdire l’entrée aux personnes non vaccinées « à la demande du secteur ».

Déjà payants, les tests négatifs seront également exclus

Ainsi, avec l’entrée en vigueur de ces nouvelles règles annoncées par le gouvernement de Hesse, c’est donc désormais une pression supplémentaire qui s’exerce sur les Allemands non vaccinés dans le Land.

Volker Bouffier, le chef du gouvernement de Hesse, pense que « cette option ne sera utilisée que certains jours et que les commerces qui répondent à des besoins de première nécessité n’y auront pas recours ». Cette décision intervient après qu’un tribunal de Francfort a donné raison à un magasin d’ustensiles de barbecue qui avait lancé une procédure juridique contre le fait qu’il ne pouvait pas appliquer les règles 2G dans ses locaux.

Par ailleurs, il est à noter que, si avec le « système 3G », l’entrée de certains lieux était également autorisée aux Allemands non vaccinés mais munis d’un test Covid-19 négatif, cette possibilité ne fait pas partie du dispositif 2G.

Enfin, aussi délirant que cela puisse paraître, dans les commerces ayant décidé de mettre en place ces dernières règles, il sera autorisé de ne plus porter de masque et de ne plus respecter les règles de distanciation sociale. À croire que les autorités du Land de Hesse, à l’instar d’un Michel Cymes en France, semblent ignorer que la vaccination contre le Covid-19 n’empêche absolument pas la transmission du virus. Tout comme elle ne permet pas d’éviter, bien qu’elle les réduise significativement, le développement des formes graves de la maladie.

Outre le Land de Hesse, sept autres régions d’Allemagne ont autorisé les entreprises de certains secteurs d’activité et les organisateurs d’événements à adopter les règles 2G, créant de facto une ségrégation pour les personnes non vaccinées, même munies d’un test négatif.

Des tests qui, comme l’avait envisagé le gouvernement fédéral allemand dès le mois d’août dernier, sont devenus payants depuis ce mois d’octobre dans le pays.

Allemagne. Des non vaccinés bientôt « autorisés à entrer nulle part », la vaccination des 12-17 ans à l’étude…

Crédit photo : Flickr (CC BY-NC 2.0/Herald Post) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Immigration. Les élus de la majorité à la Région Bretagne prennent 30 000€ dans la poche des Bretons pour financer SOS Méditerranée

Les élus de la majorité à la Région Bretagne viennent de décider de prendre 30 000€ dans la poche...

PSIG, interpellation à haut risque

Au petit matin, cette unité spéciale de la gendarmerie est sur le pied de guerre... Le PSIG s'apprête à...

3 Commentaires

  1. Au Canada, Justin Trudeau (premier ministre) va plus loin : Il envisage des « villages isolés » (nouveau nom de camp de concentration ?) pour y parquer ceux qui refusent les injections de ces produits expérimentaux qui n’empêchent ni la maladie (bizarre pour un « vaccin ») ni sa transmission, mais par contre, qui fait muter la covid.

  2. kakeniouze, c’est pour protéger les non vaccinés qui ainsi ne peuvent être contaminés par les vaccinés porteurs et transmetteurs du virus !
    enfin les allemands en avance sur les français véran n’ose pas encore (mais ça viendra ?)

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés