Au Loroux-Bottereau (44), ces migrants qui vivent dans un hôtel réquisitionné

Sur Trip Advisor, les avis sont mitigés sur l’hôtel du Cheval Blanc au Loroux-Bottereau dans le Vignoble nantais à 20 km au sud-est de Nantes. Il faut dire que la présence de sept ou huit familles d’immigrés dans l’établissement ne passe pas inaperçue. Comptoir en bois, télévision, WIFI, l’établissement du XIXè situé dans le centre de la commune est charmant. C’est cet hôtel que les autorités ont réquisitionné pour loger des familles de migrants. De plus, via le CCAS, la commune leur donne des cours de français afin d’être « mieux intégrés ».

Il faut dire que la commune aime ses immigrés et cherche à les faire aimer de la population. Le centre socioculturel avait d’ailleurs projeté l’année dernière aux 15-25 ans le film  Libre, de Michel Tosca où l’on présente le « combat » de Cédric Herrou, cet agriculteur des Alpes-Maritimes qui fait régulièrement passer des immigrés clandestins en France.

Pendant ce temps-là des familles de Bretons du Sud-Loire cherchent désespérément à se loger dans un secteur où le prix de l’immobilier atteint des sommets. Le prix médian du m² au Loroux-Bottereau est de 3 068€ soit une augmentation de 9,3% en un an !

A l’hôtel du Cheval Blanc, les chambres pour deux personnes sont louées 51€ la nuit. Au mois, cela fait une belle facture de 1530€. Et si l’on ajoute la chambre des enfants, la note est double. Payée par le contribuable ?

Au second tour des dernières présidentielles, Marine le Pen a fait 32,25% des suffrages au Loroux-Bottereau.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

25 réponses

  1. Tant que des français voterons pour des maires qui prennent de telles décisions cela ne s’arrangera pas. Aux élections (toutes) il faut voter pour que des élus avec des idées woke, indigénistes, pseudo-écologistes, etc…n’arrivent pas au pouvoir par défaut, sinon après il ne faut pas se plaindre ! La France devient une auberge espagnole, le problème c’est que ceux qui paient (au propre et au figuré) ne se défendent pas.

    1. S’ils ne se défendent pas c’est parcequil n’y a pas de danger et qu’il préfèrent la Solidarité à l’enfermement idéologique

  2. une société en pleine déconfiture. Passivité ou collaboration active,les globalistes ont de beaux jours devant eux….!

      1. logement des immigrés plus facile que d offrir à une lorousaine sans logement momentané une hospitalité

  3. Merci !
    Et allons jusqu’au bout de la nuit : 1 « famille » de clandestins, ,oui mais de quel pays et pour quels motifs ?
    Et pourquoi en France et non au Portugal (qui ne jette pas l’argent par les portes et les fenêtres) ?
    Enfin la France c’est aussi la Guyane, ce vaste territoire qu’il faut valoriser comme les Français l’ont fait en Afrique, en Océanie et ailleurs. Taubira, elle aime ceux qui … cherchent du travail !
    De plus, le voyage (en bateau, il faut être sérieux avec la pollution par les avions, lol) est payé avec 1 seul mois au Loroux-Bottereau et enfin, comptons bien, jusqu’au bout de la honte :
    8 « familles » à 3 000 € /mois = 24 000 €. Multiplier par 12 = 288 000 € / an !
    Avec le CCAS, les frais « gratuits » (pour eux !) de santé et d’éducation et à divers c’est un total minimum de 500 000 € par an. Pendant combien d’années ce Club Méditerranée du Loroux-B. où les vacances éternelles ne sont pas payées par les organisateurs de ce rackett mafieux, va t-il durer ?
    Le maire est responsable (que fait-il, dit-il contre ce coup de force ?) du paiement de cette somme d’1/2 million €, sans compter … le cinéma pour sa propagande mondialiste ?!
    Quand ses administrés donneront ils à sa Mairie, chaque année, 500 000 € au lieu de s’imaginer que ce sont les « autres » (l’Etat) qui paient ? Chiche ?
    Bien cordialement.

    1. Je me permets d’intervenir, vous avez visité « le club med » du loroux Bottereau? vous seriez déçu, dans les chambres pour 2 personnes ce sont des familles entières qui y vivent. Il y a une cuisinière sur le palier pour toutes les familles. je crois qu’aucun Français ne supporteraient cette situation.
      L’hôtel a été réquisitionné, le maire n’y est pour rien dans cette histoire, avant de parler c’est bien de s’informer.
      Et enfin ce ne sont pas des clandestins, ce sont des migrants en attente de régularisation!

  4. Louis XVI doit faire des saltos sur son piédestal devant l’église en voyant ce que son royaume est devenu .
    ( une des seules communes de France à avoir une statue de L XVI sur une place publique ) .
    Je ne sais ce qu’est devenue l’orientation politique de cette commune où j’ai séjourné – venelle du château – il y a plus de 30 ans . A cette époque AUCUNE manifestation profane pour marquer la célébration du 14 juillet ( ni lampions , ni bal … rien ) , hormis la réglementaire cérémonie avec dépôt de gerbe au monument aux morts .
    Il faut dire que dans la mémoire collective , les ravages des colonnes infernales à travers les Mauges , ne sont pas oubliés ; la « .république  » qui s’est imposée par un génocide des populations locales ( Reynald Seycher ) ne sera jamais acceptée et pour longtemps .

  5. Nos gauchistes français sont plus  »accueillants » envers les terroristes musulmans  »étrangers », entrés  »clandestinement » sur notre territoire, qu’envers les  »Français » non-musulmans, chassés de leur pays natal par les musulmans! Je rappelle que le maire(socialiste) de Marseille voulait  »jeter à la mer » les  »Français » non-musulmans et que les dockers de Marseille jetaient les objets précieux de ces  »Français » non-musulmans dans les eaux du port, en 1962!…

    1. C’est vrai . Le maire de marseille a l’époque, Gaston defferre voulait avec ses amis de gauche
      Foutre à la mer tous les rapatriés d’Algérie qui viennent dans leur pays.

  6. Mais, ces gens que je côtoie très très régulièrement au Loroux ou à Nantes et Vallet ne se plaignent pas, ils veulent vivre … pas vous ? Allez en Ukraine ou en Syrie même encore au Maroc ou en Algérie, etc… et cherchez à les connaître avant de causer sans savoir.

    1. Marocains et algériens ont obtenu leur indépendance (ce qui est normal), continuent de cracher sur la France et les français…..mais veulent tous profiter de sa générosité financée grâce à nos impôts. Et ce pendant que des français ayant bossé toute leur vie finissent dans à misère. Alors si tous les français vivaient correctement, sans se soucier des fins de mois….OK pour aider les autres, malheureusement c’est loin d’être le cas. Pour info j’ai vécu 2 ans au Maroc où la corruption est une institution. Bonsoir ami bisounours.

    2. Et pourquoi c’est toujour a la France d’assumer socialement et financierement ces populations qui son victimes de leur gouvernement mafieux et défaillants

  7. Nos gauchistes français sont plus  »accueillants » avec les  »étrangers », entrés illégalement sur notre territoire, qu’avec les  »Français » non-musulmans que les gauchistes voulaient  »jeter à la mer » en 1962!Dans ma ville: un hôtel est  »réservé » aux migrants où ils sont logés, nourris, etc…Le département du Gard distribue  »généreusement » les sous des contribuables français!…nous ne sommes que 30% dans ce département à être imposables et nous payons pour les autres, qui ne le sont pas…entre autres: les musulmans, d’origine étrangère, qui arrivent, chez nous, de plus en plus nombreux!…

  8. alors que beaucoup de nos jeunes travailleurs ou étudiant ne trouvent pas de logement décent .Attetons notre générosité en piochant dans les poches et retraites.Cessons ses distributions sans retour!!!!

  9. Oui,c’est inadmissible de voir ça,
    Moi qui suis originaire du loroux botterau,Et qui arrive du Maroc,je travaille et ma femme aussi mais que moi en CDI,Je demande un logement pour moi et ma petite famille au CCAS depuis mon arrivé mais ils sont injoignables par téléphone et ne répondent pas aux mails,alors que nous vivons actuellement chez mes parents très âgés dans une chambre de 9 m2 à 4 personnes.

  10. C est une honte..alors que des Français peine à trouver des logements au Loroux bottereau.. st julien..la chapelle…Les Français travail et paient le logement à ces gens .alors qu’ eux ne peuvent se loger…on marche sur la tête…Les renvoyer chez eux..marre de ces politiques qui utilisent l argent du contribuable pour se faire mousser….

    1. Et pourquoi c’est toujour a la France d’assumer socialement et financierement ces populations qui son victimes de leur gouvernement mafieux et défaillants

  11. Et ta moi française ça fait 3ans que j’ai demandé hlm demande de logement associatif et logement d’urgence et on me passe rien même en travaillant alors que je suis suivie part une assistante sociale qui relance tout les mois les organismes notre pays prends même plus soins de c’est enfants mes vont aidé les étrangers …

    Bizzarement les centres d’hébergement d’urgence il y a plus du français dedans tellement il y a de maladie de volé etc

    Donc oui nous français on préfère dormir dehors car plus propre

    C’est comme envoyé 17 avions d’aide humanitaire en Somalie alors que c’est même somaliens nous on dit de dégager nos force Militaire
    Ils sont ou les russe

    La France et le pays dans le monde le plus pris pour un con c’est abusé

  12. Que propose @ – PLOQUIN , à part venir lever la patte sur les commentaires des autres ?
    Je suppose que cette belle âme n’héberge aucun surmulot sous son toit .
    Prôner la charité avec l’argent des autres en se gonflant de supériorité morale , sans s’engager personnellement , c’est de la lâcheté au plus haut degré .

  13. C’est dommage que beaucoup de commentaires soient directement guidés par une sorte d’enragement émotionnel, crachant sur des gens ou des élus qui essaient de réaliser des actions pour aider des personnes qui sont en difficultés. Mais soyez fort, faut tout lire !
    La réquisition de chambre dans des hôtels pour loger les immigrés, n’est pas un choix des communes mais de la préfecture, voir de l’état. Avec approbation des élus Locaux.
    Oui, aider les autres nécessite des moyens que les personnes plus aisées vont financer via les impôts et diverses taxes. C’est comme ça ! Mais, peut être préféreriez-vous payez cash votre IRM ou votre opération des ligaments croisés ? Et oui, c’est totalement évident, je préfèrerai largement que mon argent aille dans l’aide vers des réfugiés ukrainiens qui ont tout perdu, plutôt qu’à du contingent préfectoral qui se complait à vivre au crochet de la société sans aucune envi de s’en sortir et dépensant tout son RSA dans la drogue et la picole. De ce côté là, j’avoue que l’état a encore beaucoup, beaucoup, beaucoup de boulot à faire pour mieux aider ceux qui le mérite, et sanctionner ceux qui se complaisent dans la médiocrité et l’absurdité.
    Mais, si les difficultés de la vie font qu’un jour ma maison est ravagée par un incendie ou qu’un accident ne me permette plus travailler, et bien je serais bien content d’avoir des aides et un logement pour que mes enfants puissent faire des études et avoir le métier qu’il souhaite. Et oui, ça me ferait grave chier que des gens qui passent leur vie à picoler sans bosser, occupent des logements d’urgence dont je pourrais avoir besoin. Mais est-ce que pour autant, je devrais entrer dans la facilité d’être haineux envers ces personnes ? Je ne connais pas leur histoires, leur passés, et puis c’est contre ma nature. Je préfère tendre la main que tendre un doigt, même si je suis moi même dans le besoin.
    Encore une fois, c’est très dommage de voir que certaines personnes sont tellement dans l’individualisme et dans le « Moi d’abord », qu’ils en oubli, qu’un jour, ils pourraient être dans une situation qui les contraindraient à, eux aussi, profiter d’aide social. Et seront bien content de trouver des gens qui leurs tendent la main plus qu’un doigt.
    Mais la question au final, quel est le but de cet article ? Parce qu’en soit, cette situation n’est pas inédite qu’au Loroux-Bottereau. Et l’une des missions des CCAS, quelques soient les communes est de proposer des actions sociales aidant les plus démunies, donc jusque là rien de bien inhabituel. Et oui, les prix des terrains augmentent sur toutes les villes de la seconde couronne Nantaise surtout dans les zones urbaines. Montrer qu’un CSC réalise des actions vers la jeunesse pour éduquer sur des actions sociales, rien d’étonnant pour un Centre SocioCulturel. Aucun intérêt également d’indiquer les résultats d’une élection où il fallait voté contre un candidat que ce soit dans un sens ou dans l’autre, le résultat du premier tour des législatives aurait été plus parlant.
    Donc en soit, l’article aurait pu être exactement le même en prenant un hôtel réquisitionné dans une autre commune, avec un CCAS également complètement débordé par les demandes, avec également des gens n’arrivant pas à acheter un logement dans la commune. Alors quelle est réellement la volonté de l’auteur de l’article, en ciblant le Loroux-Bottereau en particulier ? Un besoin de pointer une cible qu’il n’aime pas et laisser les gens qui ne vont pas chercher à regarder plus loin que le bout de leur nez, de déverser leur haine envers des personnes qu’ils ne connaissent pas vraiment via les commentaires ?
    C’est très médiocre comme journalisme.

    1. Bravo pour cette réponse. C’est tellement facile de critiquer alors que ces personnes n’ont aucune information sur notre commune.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !