Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. Le Japon à contre-courant de l’Union européenne

Avec plus de 8 millions de premières demandes d’asile enregistrées entre 2013 et 2023, l’Union européenne vient de connaître une décennie d’immigration sans précédent. Comparaison symbolique forte, un tel flux revient à dire qu’en dix ans, les dirigeants actuels de l’UE ont permis l’entrée de l’équivalent d’un nouvel Etat membre !

À l’opposé de la politique européenne, le cas du Japon est souvent mentionné en exemple par de nombreux opposants au suicide démographique du Vieux continent.

À ce titre, il est donc intéressant de prendre connaissance des données de 2023 en matière d’immigration au pays du Soleil levant. Le 26 mars dernier, le quotidien japonais Japan Times indiquait qu’en 2023, le Japon avait enregistré un nombre record de demandeurs d’asile ayant reçu une réponse positive à leur dossier : 303 individus ont ainsi obtenu le statut de réfugié l’année dernière selon les chiffres du ministère japonais de la Justice publiés au début du printemps 2024.

Si le titre de presse nippon a pris soin de préciser que ce chiffre « reste considérablement inférieur à ceux des pays occidentaux », il s’agit néanmoins d’un bond par rapport au précédent record de 202 personnes en 2022.

Par ailleurs, deux autres ressortissants étrangers ont obtenu le statut de « protection subsidiaire » (une nouvelle catégorie pour les personnes fuyant des pays en conflit) en 2023, tandis que 1 005 autres ont reçu l’autorisation de résider au Japon pour des raisons humanitaires bien qu’ils ne remplissent pas les conditions requises pour obtenir le statut de réfugié.

Depuis l’entrée en vigueur en décembre 2023 de cette nouvelle catégorie, 1 110 demandes ont été déposées pour bénéficier de ce statut spécial, la quasi-totalité d’entre elles (1 101 demandeurs) provenant d’Ukraine. À la fin du mois de février 2024, 647 demandeurs avaient obtenu cette « protection subsidiaire » au Japon, parmi lesquels 644 avaient été contraints de quitter l’Ukraine.

Selon le rapport du ministère de la justice, 13 823 demandeurs d’asile ont demandé le statut de réfugié l’année dernière, soit trois fois plus qu’en 2022. Un nombre sur lequel, comme indiqué précédemment, 303 ont été reconnus par le gouvernement japonais comme étant des réfugiés ayant dû fuir leur pays d’origine en raison de menaces de persécution.

Comme en 2022, la majorité des migrants ayant obtenu le statut de réfugié au Japon l’année dernière étaient originaires d’Afghanistan (237 individus). Les réfugiés du Myanmar et d’Éthiopie constituaient les deux autres principaux groupes d’étrangers.

En ce qui concerne les 13 823 dossiers de demande d’asile enregistrés en 2023 au Japon, il s’agit du deuxième nombre le plus important après le record de 2017 et les 19 629 demandes reçues par les autorités japonaises à l’époque.

Parmi les demandeurs d’asile les plus nombreux au Japon en 2023, ont figuré les Sri lankais (3 778 individus), les Turcs (2 406) et les Pakistanais (1 062).

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Immigration. Le Japon à contre-courant de l’Union européenne”

  1. froggy dit :

    Par manque de courage, la croissance démographique n’est jamais mise en avant comme cause de nos crises environnemental, économique et sociétal. Le Japon a choisi une autre voie que celle de nos idéologues du toujours plus

  2. Et Alors ! dit :

    303 individus ayant obtenu le statut de réfugié ; en France à la même époque , c’est plus de 140 000 demandes !!!!! Cherchez l’erreur !!!

  3. Et Alors ! dit :

    Vite Bardella , on ferme les robinets et on contrôle toutes nos frontières , on garde nos canons , nos munitions et nos avions ; on va faire beaucoup d’économies !!! La FRANCE d’abord !!! Les français de suite !!!

  4. Jacinthe Lafrenaye dit :

    Réponse à Et Alors:

    Vous rêvez tout éveillé si vous pensez que Bardella pourra changer un iota de ce que la Commission européenne (Ursula von der Layen) impose aux pays de l’Union européenne. Le parti Reconquête! n’aurait rien pu changer non plus.
    Écoutez François Asselineau à ce sujet, cela vous éclairera. UPR.RV

  5. Raymond NEVEU dit :

    Les Japonais peuple d’une exquise politesse! L’une de mes filles ne restant pas les deux pieds dans le même escarpin étudiante travaillait au musée du Louvres elle en a vus défiler, les Japonais sont d’une extraordinaire politesse et respectueux des instructions!

  6. patphil dit :

    303 au japon, 500.00 en france chaque année

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Invasion migratoire en Espagne. Seuls 6% des clandestins marocains arrêtés sont expulsés

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Vers un nouveau record d’immigration illégale en 2024 ?

Découvrir l'article

AURAY, Immigration, Local, LORIENT, Social, Société, VANNES

Morbihan : la préfecture reconnaît que l’hébergement d’urgence est sur-saturé par les migrants !

Découvrir l'article

Sociétal

Une carte recense tous les centres d’accueil pour migrants – réfugiés et demandeurs d’asile – en France

Découvrir l'article

International

Allemagne. Pour le chef de la police de Berlin, la “plupart” des actes de violence sont commis par de jeunes hommes migrants

Découvrir l'article

Immigration

Italie : les clandestins devront verser entre 2.500 et 5.000 euros de caution pour éviter leur placement en centre d’accueil

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. La Hongrie condamnée à 200 millions d’euros d’amende par Bruxelles pour avoir défendu les frontières de l’UE

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

International

Immigration en Allemagne : Afflux record de naturalisations en 2023, les Syriens en tête

Découvrir l'article

International

Le Japon et sa politique migratoire : une approche radicalement opposée à celle de l’Occident

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky