Nantes : séquestration et actes de tortures entre mineurs placés en foyer

roms

Le 26 juillet dernier les forces de l’ordre ont porté assistance vers 15h20 à un adolescent sur la voie publique, impasse des Houx dans le quartier saint Donatien, à l’est de Nantes. Il est alors en sang, avec des traces de coups, des coupures et des brûlures. L’adolescent affirme avoir été séquestré depuis la veille au soir dans un centre d’accueil familial spécialisé, où trois adolescents, une adolescente de 16 ans, deux adolescents de 14 et 17 ans, ont été interpellés dans la foulée.

L’occupante du studio, qui aurait eu un contentieux avec la victime, peut-être suite à un « geste déplacé », se serait déchaîné avec les deux jeunes garçons sur elle – une partie de son crane aurait été rasé, des coups de couteau chauffés à l’aide d’un chalumeau, des blessures de cigarettes, des coupures auraient été faites la victime, battue avec des casseroles, et qui aura finalement réussit à échapper à ses tortionnaires au moment où une autre personne a frappé à la porte de l’appartement.

Les trois auteurs présumés ont finalement été mis en examen ce 28 juillet pour séquestration avec actes de torture et de barbarie. L’adolescent de 14 ans a été placé en centre éducatif fermé à la Chapelle saint Mesmin près d’Orléans, l’autre auteur âgé de 17 ans a été écroué en détention provisoire à l’EPM d’Orvault, et la jeune fille au quartier mineurs de la maison d’arrêt pour femmes de Rennes. Une instruction a été ouverte et des expertises psychologiques demandées. La victime était toujours hospitalisée à ce moment et a eu quatre semaines d’ITT.

Le même jour, quatre voitures se sont embrasées rue Vulcain dans la prairie de Mauves, vers 20h40.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. je ne lis par la suite hélas un père de famille assassiné devant ses enfants nous allons vers une violence dramatique

  2. Nos politiciens sont des incapables. Ils ne font rien pour éliminer de notre pays ces tortionnaires, ces assassins. Il faut en changer

  3. les chances pour la france!!! mais les chances de quoi ? d’être de plus en plus dangereuses, couteuses et finalement destructrices. au lieu de blablater et de mentir, le ministre darmanin ferait mieux de faire le boulot

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !