Reportage. Les super-prédateurs des mers

Dans les eaux qui bordent l’Alaska, les baleines chassent ensemble. Dans le détroit de Chatham, une équipe de biologistes et de bioacousticiens étudie les techniques de chasse collective des baleines à bosse afin de mieux comprendre comment ces cétacés communiquent entre eux et se coordonnent.

En Norvège, les baleines à bosse et les orques s’appuient également sur le travail en équipe : elles plongent ensemble et entourent les bancs de harengs avant de passer à l’attaque. Dans les fjords de Skjervoy, un biologiste part chaque année en mer avec son équipe au début de l’hiver pour étudier leurs comportements. Lorsque trois mille baleines à bosse et deux mille orques partagent les mêmes terrains de chasse, il faut faire preuve de stratégie et de force…  Alliances complexes  De l’Atlantique au Pacifique, d’avides prédateurs sillonnent les océans. Dans un environnement en constante mutation, qui requiert des capacités d’adaptation exceptionnelles, dauphins, baleines, fous du Cap, orques ou goélands mettent en œuvre des techniques de chasse toujours plus innovantes, entre pièges machiavéliques et alliances complexes. Avec des images sous-marines et aériennes époustouflantes, ce documentaire lève le voile sur des stratégies qui ne cessent de surprendre les scientifiques.

Certains animaux n’hésitent pas à s’aventurer dans des milieux qui ne leur sont pas familiers. Tourné en Argentine, dans la baie de Puerto Madryn, cet épisode décrypte la technique d’échouage des orques, et révèle avec des images aériennes comment, au sein du clan, elle se transmet aux jeunes, futurs chasseurs. En Afrique du Sud, à Lambert’s Bay, un biologiste marin étudie les techniques de chasse des fous du Cap pendant le « sardine run » (la migration de milliards de sardines le long des côtes), ces oiseaux pouvant plonger jusqu’à 20 mètres de profondeur pour atteindre leurs proies : une chasse qui résulte d’une coopération entre eux et les dauphins.

Dans le Golfo Nuovo, en Argentine, une nouvelle relation prédateur/proie s’est nouée depuis deux décennies entre les mouettes et les baleines bleues. Sur la Skeleton Coast en Namibie, une biologiste, qui étudie depuis vingt ans les phoques, a été le témoin d’un processus très rare : les hyènes, les chacals et les phoques – trois espèces n’ayant eu aucun lien au cours des mille dernières années – élaborent désormais ensemble des stratégies de chasse et de défense. Alliances complexes De l’Atlantique au Pacifique, d’avides prédateurs sillonnent les océans. Dans un environnement en constante mutation, qui requiert des capacités d’adaptation exceptionnelles, dauphins, baleines, fous du Cap, orques ou goélands mettent en œuvre des techniques de chasse toujours plus innovantes, entre pièges machiavéliques et alliances complexes. Avec des images sous-marines et aériennes époustouflantes, ce documentaire lève le voile sur des stratégies qui ne cessent de surprendre les scientifiques.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !