Royaume-Uni. Plus de 18 000 clandestins depuis le début de l’année : toujours plus d’immigration en Manche

Manche

Encore plus de 500 des clandestins débarqués en un week-end au Royaume-Uni ! Malgré les effets d’annonce côté britannique, la Manche demeure une passoire migratoire.

Royaume-Uni : plus de 18 000 clandestins depuis le début d’année

C’est désormais une évidence : le Brexit n’aura pas permis d’endiguer l’arrivée de migrants illégaux par voie maritime au Royaume-Uni. Les derniers chiffres du ministère de la Défense britannique sont éloquents à ce sujet. En effet, depuis le début de l’année 2022, ce sont déjà plus de 18 000 clandestins qui sont parvenus à traverser la Manche afin de rejoindre le littoral anglais.

À titre de comparaison, les autorités britanniques avaient recensé 28 526 arrivées illégales sur l’ensemble de l’année 2021. Contre « seulement » 8 404 en 2020.

En 2022, la semaine la plus chargée pour les traversées a été celle du 19 avril, au cours de laquelle 2 076 migrants ont effectué la traversée de la Manche depuis la France vers le Royaume-Uni. Le rythme de cette immigration clandestine a été soutenu dès le début de l’année puisque du début janvier à la fin du mois d’avril, près de 7 000 clandestins ont été recensés côté britannique après avoir rejoint illégalement le pays par la mer. Un nombre trois fois supérieur à celui observé pour la même période en 2021. Et plus de six fois supérieur à celui enregistré, toujours pour ces quatre mêmes mois, en 2020 (1 006 migrants).

Enfin, les dernières données communiquées par les autorités britanniques en matière d’immigration indiquent que 12 840 individus ont effectué la traversée depuis l’annonce de l’accord entre le Royaume-Uni et le Rwanda par le ministre de l’Intérieur Priti Patel le 14 avril dernier. Une annonce qui s’est donc révélée être manifestement peu dissuasive, tant pour les passeurs que pour les clandestins.

500 migrants de plus en un week-end

Aidée par des conditions météorologiques favorables, cette pression migratoire sur le littoral britannique s’est poursuivie ces derniers jours. Ainsi, entre le samedi 6 et le dimanche 7 août, ce sont plus de 500 clandestins qui ont débarqué sur les côtes du Kent (comté anglais situé au sud-est de Londres) à bord de petites embarcations.

Plus précisément, 337 migrants via 10 bateaux sont arrivés le samedi. Puis cinq autres esquifs avec à leur bord 176 individus débarquaient le lendemain. Dès le lundi 8 août, d’autres rapports des autorités britanniques faisaient état de nouvelles arrivées de migrants.

Enfin, depuis le début de ce mois d’août 2022, les chiffres provisoires du ministère de la Défense britannique indiquent que 1 886 migrants ont débarqué sur les côtes anglaises. Soit plus de la moitié des 3 012 clandestins recensés en août 2021.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. comme ils ne les renvoient pas, ils auraient tort de se gêner ! idem pour le reste de l’europe de l’ouest

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !