La coopération franco-allemande… un divorce annoncé ?

Alain Juillet reçoit Caroline Galactéros, fondatrice et présidente du Think-tank Géopragma, pour parler de l’échec des différents projets franco-allemand dans le domaine de la Défense.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. très interessante analyse, j’y vois un manque crucial c’est d’évaluer la qualité de nos politiques actuels et futurs, tels qu’on peut les deviner dans la jeune génération.
    A l’évidence l’idéologie dominante à droite comme à gauche est plutôt de croire aux affabulations sur l’Europe qu’à un retour à la nécessité de la realpolitik.
    Or sans cette révolution, point de salut.

  2. Oui ! L’Europe,ça pose une fameuse question ! Voilà plusieurs années, lorsque j’apprenais que la Pologne achetait ses avions militaires aux USA, ça me faisait sourire, car nous avons eu (je souligne « avons eu ») les meilleurs avions aussi bien militaire que civils au monde, nous n’avons pas grand chose à apprendre des ricains et pas plus de nos amis anglais et pour cette raison, je n’ai jamais cru en l’Europe et ce ne sont pas la façon dont ça marche que je serai convaincu, qu’ors mis le fric dépensé par tous ces hauts-fonctionnaires, ministres et députés de toutes catégories, qui changera quelques choses à la situation catastrophique actuelle, comme disait le Grand Charles :<<Il ne s'agit pas de sauter sur sa chaise en criant :<>La situation de nos pays est de mal en pire et ça finira mal pour les populations, même très,très mal……Kephas.

  3. Ainsi, le nouveau char KF 51 Panther de Rheinmetall présenté à Eurosatory de Juin 2022 fut une surprise ! Comment nos services de renseignement n’étaient-ils pas au courant ? Comment Claude Angeli (qui ressort chaque semaine en page 3 du Canard Enchainé les derniers ragots français et les derniers bobards américains en matière de défense) n’en avait-il jamais parlé ? Macron a-t-il aussi démantibulé notre SR ?

  4. Pierre Juillet n’est pas honnête. Il assimile les intérêts de la population française avec ceux du complexe militaro-industriel hexagonal . Jamais la coopération franco-allemande, telle que la mettaient en œuvre les gouvernements hexagonaux n’a dépassé la cour des Dassault et autres EADS. Au niveau de l’enseignement, de la Jeunesse et des Sports, de la Culture, RIEN n’a été fait depuis ARTE. Voyez les protestations des profs d’allemand depuis des années. Encore pire au niveau des langues régionales : 3 départements hexagonaux ont -avaient ? – une population de langue maternelle allemande. On les combat et quand on fait semblant de les tolérer, c’est pour mieux inventer une pseudo « langue régionale » inexistante et artificielle qui permet d’éviter la langue de culture existante depuis des siècles. Je sais de quoi je parle, moi qui fut servant de messe dans mon petit village de Haute-Alsace (Loechle, le bien nommé) et dont les voisins de mes parents citaient Schiller dans le texte. Bref, l’Europe de la Défense fut d’abord en France une idée pour faire du fric et pas vraiment une défense et une souveraineté pour les Européens. Elle crève, soit. La faute à qui ?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !