Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Evron : 150 personnes font la queue pour s’inscrire chez le nouveau médecin de la commune

Evron est une commune de Mayenne de 8000 habitants située à côté de la Bretagne. La ville est en manque de médecins généralistes depuis le départ en retraite de plusieurs d’entre eux. Un nouveau praticien devrait s’installer courant septembre pour compléter les trois médecins de la maison de santé. Pour lui constituer une clientèle, les inscriptions étaient ouvertes ce vendredi à partir de 14h, or une file de 150 personnes s’est formée dès 12h30 pour pouvoir bénéficier d’une place.

Dans la quasi-totalité des communes rurales de Bretagne et de France, les habitants ne bénéficient pas d’une couverture médicale suffisante et les nouveaux arrivés ne peuvent pas trouver de médecins ou de dentistes, ceux-ci n’acceptant pas de nouveau patients. De surcroît, beaucoup de médecins installés en secteur rural sont des étrangers, Roumains pour la plupart, mais également Maghrébins. Etrangers dont personne ne demande l’expulsion par ailleurs car ces derniers apportent un service inestimable à la communauté. Critère qui devrait constituer la base de la politique d’accueil des étrangers, en lieu et place de la politique d’accueil inconditionnelle en cours actuellement.

Malgré la crise du Covid, rien n’a changé en France en matière de politique sanitaire. Les médecins, dont les études sont pourtant payées par le contribuable, n’ont toujours aucune obligation en matière d’installation dans les déserts médicaux, contrairement à d’autres professions.

Crédit photo : Copie d’écran, compte twitter Radio France Mayenne

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Evron : 150 personnes font la queue pour s’inscrire chez le nouveau médecin de la commune”

  1. domper dit :

    Il y a 30 ans au moins que les pros du secteur ont annoncé ce qui arrive aujourd’hui….les responsables ce sont les politiques qui n’ont rien fait pour prendre les mesures adéquates alors qu’il était encore temps !
    Après les infirmières espagnoles, les plombiers polonais allons y pour les médecins étrangers si ils sont compétents, pourquoi pas ?

  2. FIFI dit :

    après 4O ans de travail avec ‘les malades mentaux’
    n’oubliez pas que vous avez le BAZARRE avec la médecine depuis LE NUMERUS CLAUSUS et les 35 heures ! on ne règle pas un complexe de soin par des paroles paroles paroles !!! merci a ceux qui veillent sur la valeur du Serment d’HYPOCRATE !!!!
    la santé, l’enseignement, l’armée l’autorité sont des PROFESSIONS VOCATIONNELLES
    si les parents reprenaient leur ROLE a respecter l’enseignant on n’en serait pas a toutes ces PHOBIES !!!

  3. Anonyme dit :

    Bizarre puisque depuis 50 ans d’invasion migratoire, nos corrompus prétendent que les 18 millions d’occupants africains qu’ils ont fait rentrer sont des millions de médecins surqualifiés, des millions d’ingénieurs surqualifiés etc….

    On nous a même dit que nous pillions les “cerveaux” de l’afrique, le continent le plus illettré et au plus bas QI de la planète.
    (piller une ressource inexistante c’est un nouveau concept)

    Pour le reste, nos politichiens et merdias nous ont dit que les africains sont des millions d’employés de la restauration… restauration où actuellement c’est “soi-disant” la pénurie de main d’oeuvre” malgré la chute drastique du tourisme et les fermetures massives de restaurants suite à la grippe de labo ….

    Avec plus de 50 ans d’invasion migratoire de “génies” et 18 millions de médecins africains, en France nous devrions avoir 3 toubibs par habitant.
    A moins que nos corrompus se foutent ouvertement de nous depuis au moins 50 ans, ce n’est pas à exclure….

  4. Daniel dit :

    En 1997, un ministre avait eu une idée géniale: moins il y aura de médecins, moins il y aura de dépenses, c’était le MICA (mécanisme d’incitation à la cessation d’activité).
    Les médecins pouvaient ceser leur activité dès 56 ans, en percervant 260 000 francs par an, tout en pouvant exercer une autre activité non libérale, et ce mécanisme cotisait en plus pour leur retraite.

    https://www.liberation.fr/futurs/1997/02/13/les-medecins-liberaux-pousses-a-la-retraite-une-prime-annuelle-de-260-000f-les-incitera-a-cesser-leu_197043/

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

E brezhoneg, Informatique, Local, NANTES, Société

Naoned : 70 kartenn-anv ha seizh aotre-bleniañ kavet e ranndi un e-c’hwiblaer

A La Une, Culture & Patrimoine, Patrimoine

81e anniversaire de l’assassinat de l’Abbé Perrot, le samedi 11 Mai 2024

Agriculture, Animaux

Bien-être animal : un nouveau modèle d’élevage au Salon de l’agriculture

Rennes

Sociétal

Trafic de cocaïne dans les ports bretons : Sortie d’une enquête sur les sources et les réseaux

Sociétal

Chaos migratoire à Mayotte. Le reportage de Vincent Lapierre (Le Média pour tous)

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

GUINGAMP, Santé

Médecins cubains à l’hôpital de Guingamp. L’extrême gauche locale veut faire venir des représentants d’un Etat communiste ultra répressif

Découvrir l'article

International, Santé

Royaume-Uni. « Le patient a-t-il un pénis ou un vagin ? » Le nouveau formulaire transgenre délirant que le NHS fait remplir aux médecins

Découvrir l'article

Economie, Social

Inflation, hausse du coût de l’énergie et précarité énergétique : les habitants des zones rurales en première ligne

Découvrir l'article

E brezhoneg, FOUGERES, Local

Tan er c’hirri-tan e Felger : e Mayenne ivez !

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration. Le gouvernement sort un document de propagande pour « Accueillir et intégrer les personnes réfugiées en milieu rural »

Découvrir l'article

Santé, Social

Santé. Des médicaments bientôt moins remboursés, aux frais de la classe moyenne ?

Découvrir l'article

Ensauvagement, VITRÉ

Martigné-Ferchaud (35). 23 000 € de dégradations au collège et des vols en hausse : la délinquance rurale inquiète

Découvrir l'article

Santé, Social, Société, Tribune libre

L’Emsav veut séduire ? Qu’il se lance dans le social ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Local, Loudéac, Santé, Social, Société

Tiers-mondisation sanitaire : Scène de misère dans le Centre-Bretagne

Découvrir l'article

Sociétal

Loi immigration et remplacement de population dans les campagnes. Vers une fracture définitive en France ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍