Evron : 150 personnes font la queue pour s’inscrire chez le nouveau médecin de la commune

Evron est une commune de Mayenne de 8000 habitants située à côté de la Bretagne. La ville est en manque de médecins généralistes depuis le départ en retraite de plusieurs d’entre eux. Un nouveau praticien devrait s’installer courant septembre pour compléter les trois médecins de la maison de santé. Pour lui constituer une clientèle, les inscriptions étaient ouvertes ce vendredi à partir de 14h, or une file de 150 personnes s’est formée dès 12h30 pour pouvoir bénéficier d’une place.

Dans la quasi-totalité des communes rurales de Bretagne et de France, les habitants ne bénéficient pas d’une couverture médicale suffisante et les nouveaux arrivés ne peuvent pas trouver de médecins ou de dentistes, ceux-ci n’acceptant pas de nouveau patients. De surcroît, beaucoup de médecins installés en secteur rural sont des étrangers, Roumains pour la plupart, mais également Maghrébins. Etrangers dont personne ne demande l’expulsion par ailleurs car ces derniers apportent un service inestimable à la communauté. Critère qui devrait constituer la base de la politique d’accueil des étrangers, en lieu et place de la politique d’accueil inconditionnelle en cours actuellement.

Malgré la crise du Covid, rien n’a changé en France en matière de politique sanitaire. Les médecins, dont les études sont pourtant payées par le contribuable, n’ont toujours aucune obligation en matière d’installation dans les déserts médicaux, contrairement à d’autres professions.

Crédit photo : Copie d’écran, compte twitter Radio France Mayenne

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. Il y a 30 ans au moins que les pros du secteur ont annoncé ce qui arrive aujourd’hui….les responsables ce sont les politiques qui n’ont rien fait pour prendre les mesures adéquates alors qu’il était encore temps !
    Après les infirmières espagnoles, les plombiers polonais allons y pour les médecins étrangers si ils sont compétents, pourquoi pas ?

  2. après 4O ans de travail avec ‘les malades mentaux’
    n’oubliez pas que vous avez le BAZARRE avec la médecine depuis LE NUMERUS CLAUSUS et les 35 heures ! on ne règle pas un complexe de soin par des paroles paroles paroles !!! merci a ceux qui veillent sur la valeur du Serment d’HYPOCRATE !!!!
    la santé, l’enseignement, l’armée l’autorité sont des PROFESSIONS VOCATIONNELLES
    si les parents reprenaient leur ROLE a respecter l’enseignant on n’en serait pas a toutes ces PHOBIES !!!

  3. Bizarre puisque depuis 50 ans d’invasion migratoire, nos corrompus prétendent que les 18 millions d’occupants africains qu’ils ont fait rentrer sont des millions de médecins surqualifiés, des millions d’ingénieurs surqualifiés etc….

    On nous a même dit que nous pillions les « cerveaux » de l’afrique, le continent le plus illettré et au plus bas QI de la planète.
    (piller une ressource inexistante c’est un nouveau concept)

    Pour le reste, nos politichiens et merdias nous ont dit que les africains sont des millions d’employés de la restauration… restauration où actuellement c’est « soi-disant » la pénurie de main d’oeuvre » malgré la chute drastique du tourisme et les fermetures massives de restaurants suite à la grippe de labo ….

    Avec plus de 50 ans d’invasion migratoire de « génies » et 18 millions de médecins africains, en France nous devrions avoir 3 toubibs par habitant.
    A moins que nos corrompus se foutent ouvertement de nous depuis au moins 50 ans, ce n’est pas à exclure….

  4. En 1997, un ministre avait eu une idée géniale: moins il y aura de médecins, moins il y aura de dépenses, c’était le MICA (mécanisme d’incitation à la cessation d’activité).
    Les médecins pouvaient ceser leur activité dès 56 ans, en percervant 260 000 francs par an, tout en pouvant exercer une autre activité non libérale, et ce mécanisme cotisait en plus pour leur retraite.

    https://www.liberation.fr/futurs/1997/02/13/les-medecins-liberaux-pousses-a-la-retraite-une-prime-annuelle-de-260-000f-les-incitera-a-cesser-leu_197043/

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !