A Nantes, Jean-Lin Lacapelle accable Macron, « responsable du déclin de la France »

Dimanche s’est tenue à Sautron la réunion de rentrée du Rassemblement national, en présence de Jean Lin Lacapelle.

Issu du secteur privé, où il a assumé des responsabilités dans de grands groupes, industriels, il est membre dès les années 1986 du Front national (FN), devenu Rassemblement national (RN),Fidèle de Marine LE PEN, il exerce différentes fonctions de premier plan au sein des instances du parti depuis 2016. Il fût  conseiller régional du Centre de 1998 à 2010, conseiller régional d’Île-de-France de 2015 à 2021 ; il prend du galon en devenant , député européen en  2020 suite au départ de la Grande Bretagne du parlement de Strasbourg.  Il assume des responsabilités nationales nommé secrétaire-adjoint du RN en 2016, puis secrétaire national aux fédérations et aussi, rôle non négligeable, secrétaire de la commission nationale aux investitures et membre du bureau politique du RN depuis 2018.

Au Parlement européen, les députés RN sont affiliés au groupe européen IDENTITE ET DEMOCRATIE.

Macron, responsable des maux que subissent les français

Devant quelques dizaines de participants, public constitué, essentiellement d’adhérents, et de candidats aux législatives de juin dernier, Gauthier BOUCHER, conseiller régional et responsable départemental de la Loire-Atlantique, entouré de deux jeunes militants actifs, a rappelé les bons scores du RN, tant aux présidentielles, qu’aux législatives, faisant du RN, avec ses 89 députés, la première force d’opposition à l’Assemblée nationale.

Puis Jean-Lin Lacapelle a rappelé que les 89 députés étaient représentants de la société civile et forts de compétences diverses avant de s’attaquer à la politique du Président, Emmanuel Macron, responsable selon lui des maux subis par les Français : inflation, pouvoir d’achat, perte de la souveraineté, désindustrialisation, chômage endémique, pénurie des énergies, vol de la parole au peuple de France.

« Qui en effet a bradé Alstom, fermé Fessenheim, accepté d’indexer le prix du gaz sur celui plus élevé de l’électricité, accepté une immigration de 400 000 immigrés chaque année, sans parler des clandestins au nombre d’au moins 100 000 (chiffre de Gérald Darmanin), maintenu les deux ministres aux bilans les plus catastrophiques, en matière régalienne (sécurité et justice), G Darmanin et E Dupond Moretti ? Est-il besoin de le citer : c’est Emmanuel Macron » indique M. Lacapelle qui insiste sur

« l’espoir suscité par nos députés français et la présence de nos députés européens au sein du groupe Identité et Démocratie qui va certainement s’étoffer. L’Europe bouge : une charte commune européenne est en cours de rédaction avec les autres partis souverainistes européens. Les prochaines élections européennes de 2024 sont donc fortes d’espérance »

Jean- Lin Lacapelle a rappelé par ailleurs que le congrès du RN aurait lieu le 5novembre. Deux candidats, Jordan Bardella et Louis Aliot, se présentent à la présidence du parti duquel se retire Marin LE PEN. Le député européen votera Jordan Bardella.

La réunion se termina par l’hymne national, puis un pot de l’amitié sans que le public n’ait pas pu poser de questions et avec le sentiment qu’au final, peu de propositions concrètes ont été présentées.

MARCELINE GALIREL

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. Quand y aura-t-il un nombre d’élus suffisant pour destituer macronor terminator ?
    Jamais, la soupe servie par les contribuables est bien trop bonne et ne coûte rien si l’on entend flamby.

  2.  » Les prochaines élections européennes de 2024 sont donc fortes d’espérance « . Il y croit…
    Nous attendoons que RN, Reconquête et d’autres s’allient durablement – avec un « programme commun » – et surtout qu’ils agissent afin que le peuple français adopte la constitution du peuple suisse : démocratie directe, votes fréquents, subsidiarité..
    Pour cela il faut ne pas attendre 2024 puis 2027 ! Y pensent-t-ils seulement ?

  3. Hélas même avec 89 députés du RN il n’y aura pas de changement vu que Marine Le Pen est pour l’Europe .
    Quelque chose me dit que macron ne finira pas son mandat. Maladie, éjection ( quoique j’en doute ) ou comme Kennedy ??? .

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS