A la découverte des Saints Bretons. Le 27 septembre c’est la St Comméan

Nous vous proposons dans cette rubrique de découvrir l’histoire des Saints Bretons. Les saints bretons désignent des personnalités bretonnes vénérées pour le caractère exemplaire de leur vie d’un point de vue chrétien. Peu d’entre elles ont été reconnues saintes par la procédure de canonisation de l’Église catholique (mise en place plusieurs siècles après leur mort), mais ont été désignées par le peuple, leur existence même n’étant pas toujours historiquement attestée. La plupart des vitae de saints bretons qui nous sont parvenues datent en effet des ixe et xe siècles ou ont été réécrites dans le contexte de la réforme grégorienne qui induit parfois les clercs à remodeler les documents hagiographiques, issus de traditions orales transmises aussi bien dans le vieux fond populaire que dans le milieu savant, dans leur intérêt (légitimation de la figure épiscopale, du bien-fondé d’une réforme d’une communauté monastique). Le développement du culte de ces saints se développe au Moyen Âge tardif lorsque plusieurs familles de l’aristocratie bretonne s’approprient les légendes hagiographiques en justifiant par des arguments généalogiques, de la protection particulière d’un saint ou de son adoption comme ancêtre de substitution dans leurs lignages.

Les historiens actuels éprouvent encore beaucoup de difficultés pour distinguer entre imaginaire et réalité. L’historicité des épisodes de la vie de ces saints reste ainsi souvent douteuse car ces épisodes se retrouvent dans l’hagiographie tels qu’ils apparaissent dans les coutumes ou dans le folklore. La structure même du récit des vitae se rencontre dans d’autres Vies de saints dont les auteurs reprennent généralement des « conventions littéraires d’un modèle biblique qui façonnait leurs modes de pensée et d’expression ».

En 2022, environ 170 saints bretons sont représentés, chacun par une statue, à la Vallée des Saints, en Carnoët.

Le 27 septembre c’est la St Comméan

Outre trois saints Paterne, il faut citer saint Dominique, successeur de saint Paterne Ier, au commencement de 591. Sous son épiscopat, Ebrécaire, général français, faisant la guerre à Erech, comte de Vannes, se présenta aux portes de cette ville, qui, trop faible pour lui résister, les ouvrit. Le généreux prélat, à la tête de son clergé, alla au-devant du général, le supplia d’épargner son troupeau et obtint cette faveur. Le pasteur, qui avait sauvé sou peuple, mourut en 602, et fut remplacé par saint Clément, qui mourut en 609.

Saint Amand lui succéda et cessa de vivre en 615.

Saint Saturnin, sacré en 615, mort en 618.

Saint Guennin ou Guin, élu unanimement en 618, expira le 19 Août 622. Sa fête est fixée au 19 Août.

Saint Ignoroc ou Igneuc, sacré on 622, mourut en 627. Sa fête arrive le 1er Février. Il était autrefois patron de Cesson, près de Saint-Brieuc.

Saint Budoc, dont la fête est le 9 Décembre.

Saint Hingueten, sacré en 657, mort deux ans après.

Saint Mériadec, sacré en 659, mort après avoir siégé sept ans.

Saint Meldroc, sacré en 666, mort en 672.

Saint Comméan, dont la fête est au 27 Septembre.

Saint Gobrien. Voir sa vie.

Saint Justoch monta sur le trône épiscopal de Vannes, en 745, et y brilla 11 ans. Il mourut en 756.

Saint Blevileget. Voir sa vie.

Saint Gatuode, martyr.

Saint Bili II, martyr. Sa fête a lieu le 23 Juin.

Le bienheureux Rouaud, sacré évêque en 1144, mort le 22 Octobre 1177.

Crédit photo : wikipedia (cc, église st tudual de Trebabu)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Pas un seul article en breton Aujourd’hui. Breizh-Info est-il toujours Breizh-Info ?
    Marcel Texier

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS