La crainte des familles vivant dans le quartier des Dervallières

Une fusillade en plein jour. Un adolescent de 17 ans blessé par balles : c’était mercredi dans la cité des Dervallières. Et jeudi matin, à deux pas de là, un habitant du quartier de 18 ans a été retrouvé mort, d’une balle dans la tête, son corps en partie brûlé. Comment cette flambée de violence est-elle accueillie par les habitants du quartier ? Comment vit-on en famille dans un tel climat et contexte permanent d’insécurité ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS