Censure.Twitter suspend le compte Breizh-info… pour avoir révélé l’arrivée de migrants à Callac [Compte rétabli]

MAJ du 15 octobre 2022 ; après trois jours de suspension, nous avons remporté notre appel auprès de twitter et sommes donc rétablis. Merci à tous nos soutiens.

« URGENT . A #callac le conseil municipal confirme l’arrivée de 2 familles d’Afrique noire ( 16 personnes ) dans le cadre du projet Viltaïs, parallèle au projet Horizon, imposé par l’Etat. La colère gronde dans le bourg ce matin sur le marché @jylgallou @DamienRieu @FrDesouche ».

Voici le contenu du tweet posté, le 12 octobre 2022, sur le compte twitter de Breizh-info.com (@Breizh_info). Un tweet qui a valu purement et simplement la suspension du compte, et l’impossibilité temporaire (nous avons fait appel) d’informer nos bientôt 13 200 abonnés.

Il s’agit d’une véritable censure – complétée par la censure pratiquée à notre encontre par Facebook depuis des années – totalement injustifiée puisque le tweet en question se contentait de révéler ce qui est en train de se passer à Callac, ce que confirme d’ailleurs l’hebdomadaire Le Poher plusieurs jours après que nous ayons révélé ce second projet, dans un article disponible en ligne :

« Selon le maire de Callac, Jean-Yves Rolland, qui l’a annoncé en conseil municipal, le 12 octobre, la ville de Callac a été sélectionnée par la préfecture des Côtes-d’Armor pour accueillir des familles de réfugiés. « L’État français a été condamné par le Haut-Commissariat pour non-respect des quotas d’accueil de réfugiés, détaille-t-il. Le gouvernement a ainsi lancé un appel à projet pour organiser l’accueil et l’installation de familles réfugiées. Dans les Côtes-d’Armor, c’est l’association Viltaïs qui a été choisie. Notre commune a été ciblée. Leur objectif est de placer des familles à la campagne, et ils ont acheté deux maisons à Callac, une troisième est en projet d’achat. Deux familles vont arriver en novembre, une famille de dix personnes et une famille de six personnes, l’une originaire du Soudan et l’autre de Centrafrique. »

Il s’agit donc bien d’un projet parallèle au projet Horizon, qui implique deux familles (pour le moment) en provenance d’Afrique noire. La colère des Callacois elle, est également bien réelle. Mais pour Twitter, cela relèverait de l’infraction à leurs règles relatives aux conduites haineuses. « Vous ne devez pas directement attaquer, menacer ou harceler d’autres personnes sur la base des critères suivants : race, origine ethnique, origine nationale, orientation sexuelle, sexe, identité sexuelle, appartenance religieuse, âge, handicap ou maladie grave » indique le ministère de la vérité.

Vous trouvez ces méthodes scandaleuses ? Alors n’hésitez pas à interpeller, sur Twitter, les responsables de ce réseau social. N’hésitez pas à faire connaitre au maximum cette censure autour de vous. Une censure maximale puisque parallèlement, d’autres organisations de lâches anonymes pratiquant le terrorisme économique comme les Sleeping Giants cherche à nous priver de toute publicité comme vous pouvez le voir ci-dessous. Nos confrères du Miroir du Nord ont par ailleurs évoqué ce terrorisme ici.

Vous souhaitez nous soutenir et être sûrs de recevoir quotidiennement nos informations par e-mail ? Alors abonnez-vous à la lettre d’information, et soutenez en même temps financièrement un média de combat, un média sans qui ce qui se trame, par exemple, autour de Callac, n’aurait pas eu le retentissement ni la couverture (y compris nationale) que cette affaire pourtant symbolique de tentative de remplacer démographiquement les populations rurales, mérite.

Votre première mission, c’est de nous aider à poursuivre le combat, coûte que coûte, contre la censure, contre les ligues de vertu, contre ceux qui manigancent dans le dos des populations pour mieux les poignarder demain.

Contre la censure, je m’abonne à la lettre d’information de Breizh-info.com (je clique ici)

YV

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

21 réponses

      1. Bravo B I 😊😊😊

        Petite suggestion pour faire connaître votre chaîne Tme : placer des liens de vos messages Tme dans les articles du journal.
        ( Jusqu’à ce jour j’ignorais que BI avait une chaine Twitr )

    1. Ne vous laissez pas faire. Si vous les laissez s’installer chez vous, s’en est fini de vous. Il en viendra de plus en plus, vous serez submergé.
      Eradiquez de suite le problème.

  1. les gauchiasses de twitter dans toute leur splendeur les gauchiasses de sleeping geants de même. Il est grand tempsque toute cette mer….. dégage de notre paysage

  2. Les alternatives à Twitter sont inefficaces car c’est sur ce dernier que sont les gens.

    Concernant le problème en question vous ne pouvez absolument rien y faire, car que ce soit YouTube, Twitter, Facebook etc aucune de ces entreprises ne se soumet au droit Français, mais bien au droit Américain qui impose son extraterritorialité.

    En un mot: Ils font ce qu’ils veulent et vous n’avez pas votre mot à dire.
    C’est sale mais c’est comme ça, il faut bien comprendre que ces plateformes n’ont absolument rien de neutre et que vous y êtes en terrain ennemi.

  3. Courage, continuez nous vous soutenons ! J’ai dis courage comme si vous en manquiez à Breiz Info, veuillez m’excuser, le courage et la sincérité fait visiblement partie de votre ADN de Bretons. Merci aux filles et garçons de la rédaction.

  4. la liberté d’expression est uniquement réservée aux woke, antifrançais, « progressistes ». obéissez, bossez pour payer des impots et surtout fermez la

  5. Ce n’est pas la première fois que twitter se permet de telles censures. Donc pour ma part, je boycotte déplus déjà 2 ans ce site de merde !

  6. Défendez la Bretagne ! Et la France !
    Ça suffit ! Ne nous laissons pas faire par ceux qui nous imposent cette immigration source de tous les maux de notre société !
    Je soutien Breizh Info !

  7. Ah bon comment faut il les appeler ? Que le gouvernement et surtout les associations complices leur attribue un numéro ce sera plus simple : arrivée à …….. des familles 235802 et 31786 parfait pas de race de couleur de nationalité de genre de sexe etc. Quel pays de merde devient la France à cause de connards qui se sont succédés à sa tête

  8. Oui mais les gars, vous les bretons vous votez à gauche depuis 40 ans …changez vos votes…et ça ira mieux…mais vous avez toute mon amitié..ainsi que mon soutient

  9. Bonjour.
    L’ouest de la France aurait pris conscience du désastre ? Reste à voir si ils ont enfin compris comment mieux voter.
    On verra les résultats plus tard aux prochains scrutins pour voir si on peut les aider.

  10. 2 familles = 16 personnes, à ce rythme nous sommes minoritaires dans notre pays horizon 2030 !!!!! ne laissez pas la porte ouverte car après c’est l’invasion, macron = destitution tant que ce guignol sera aux manettes la destruction de la France est programmée !!!

  11. Sur une radio alternative un intervenant a fait la pub de twtr :  » twtr est incontournable les autres ne sont que des messagerries etc  » !
    Triste d’entendre cela car c’est inexact.
    Gettr est un concurrent de twtr et qui ne censure pas.

    https://gettr.com/hashtag/%23Lola

  12. Vous avez raison de dénoncer cette imposture :
    En 1937, Paul VALERY déclarait :
    « Les guerres sont faites par des gens qui se massacrent sans se connaitre
    au profit d’autres gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas » !

    Pourtant, même à titre posthume, personne n’a accusé ce grand Monsieur de « complotisme », ni décroché ses lettres d’or de tout en haut du musée de l’homme et de la marine sur le palais de Chaillot !

    Quand je lis toutes ces épitaphes : » Mort pour la France »… Je constate avec beaucoup d’amertume : « morts pour rien » devrait-on dire !
    Quand je vois tous ces français qui se réclament d’une autre, voire de plusieurs autres pays, et, souvent, pami les pires dictatures… Les vrais français n’ont qu’une seule nationalité : celle pour laquelle leurs parents se sont battus ou sont morts.

    Que viennent-ils faire ici, pour imposer leurs langues, leurs coutumes, leurs mœurs, et leur culture dont ils ne connaissent souvent pas grand-chose à part des règles restrictives et iniques ?
    Peut-on étoffer une nation avec des fuyards ?
    Où fuiront-ils quand la guerre sera chez nous ?
    Qui se battra pour nous, à part nous ?
    Où sont les « baïonnettes intelligentes » ?
    La mort, plutôt que la pourriture !

    Kenavo.

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS