Assemblée nationale, retraites. Les 289 de l’Article 49

Nous entrons dans une séquence qui risque d’être agitée. A l’Assemblée nationale, comme les macronistes (Renaissance, MoDem, Horizons) ne disposent pas de la majorité absolue – seulement 250 sièges sur 577 (majorité absolue à 289)-, les 62 députés Républicains (LR) constituent un groupe charnière qui peut faire la pluie et le beau temps.

A l’Elysée et à Matignon, on les suit de près : comment se comporteront-ils lors du vote du projet de loi portant sur les retraites ? Voteront-ils avec la majorité présidentielle ? Voteront-ils contre ? S’abstiendront-ils ? Participeront-ils au scrutin ? Un homme très bien informé, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a sa petite idée sur la question : « Les LR ne voteront pas la réforme, mais ils ne voteront pas pour autant une motion de censure. » (Le Canard enchaîné, 5 octobre 2022).

On notera que les parlementaires bretons LR demeurent silencieux quant à leurs intentions concernant les retraites. Que ce soit les deux députés : Marc Le Fur (Loudéac) et Jean-Luc Bourgeaux (Saint-Malo). Ou bien les cinq sénateurs : Alain Cadec (Côtes-d’Armor), Philippe Paul (Finistère), Dominique de Legge (Ille-et-Vilaine), Laurence Garnier (Loire-Atlantique) et Muriel Jourda (Morbihan). Avec les trois sénateurs centristes – Françoise Gatel (Ille-et-Vilaine), Joël Guerriau (Loire-Atlantique) et Jacques Le Nay (Morbihan) -, tout est possible ! Pour ce qui est d’une éventuelle motion de censure, seuls les députés Nupes (151) et ceux du Rassemblement national (89) sont capables de la voter, ce qui donne 240 voix.

Même si quelques membres du groupe « Liberté, indépendants, outre-mer et territoires » (20) – celui de Paul Molac – se joignent à eux, on n’arrivera pas à 289 – par conséquent la motion de censure sera rejetée. « Seuls sont recensés les votes favorables à la motion de censure qui ne peut être adoptée qu’à la majorité des membres composant l’Assemblée. » (Article 49 de la Constitution)

Bernard Morvan

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Si les LR avaient un peu de courage ça se serait. Ils ont comme un seul homme appelé à voter Macron, ils continueront à le soutenir au détriment des intérêts de la France. Honte à ces traitres !

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS