Nantes. Maître de conférence à l’Université, elle se félicite de l’arrachage d’affiches en hommage à Lola

Elle s’appelle Virginie Adane, elle est maître de conférence à l’Université de Nantes (Histoire, archéologie, Histoire de l’art). Mais aussi visiblement militante d’extrême gauche, si l’on en croit son tweet, repéré par Cécile Scheffen, militante Reconquête dans la cité des ducs de Bretagne.

Un tweet dans lequel elle se félicite…que des étudiants nantais arrachent des affiches en hommage à Lola, assassinée, violée, torturée en fin de semaine dernière à Paris.

« Les gestes citoyens sur le campus Tertre. Les étudiant.es qui enlèvent les affiches réussissant l’exploit d’allier l’indécence à la dégueulasserie identitaire. Merci à elles et eux ».

Les affiches en question ? Le portrait de Lola avec un slogan dénonçant les francocides. Une réalité qui visiblement, doit être cachée aux étudiants, qui pourtant eux aussi à Nantes, vivent quotidiennement les conséquences de la folie idéologique de ceux qui nient le réel en permanence.

On savait la direction de l’Université de Nantes imprégnée de gauchisme – sa présidence avait appelé à faire barrage à Marine Le Pen lors de la présidentielle 2022. On sait désormais qu’y compris des professeurs, enseignants à vos enfants, sont eux aussi imprégnés d’idéologie gauchisante.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. Nantes comme Paris ce n’est plus la France mais la déchéance morale et mémorial d’une nation par des pseudo universitaires payés avec nos impôts comme Sandrine Rousseau.

  2. La guerre va faire rage , mais les patriotes avancent , la gauche decadente sera tôt au tard balayée par le sunami du réel.
    Vive la Bretagne libre Merci à breizh-info pour articles.

    1. Je suis ancien étudiant de l’Université de Nantes.
      Le geste de l’hurluberlu locale ne m’étonne guère, la fec’ en question était déjà de mon temps (première décennie du siècle) un vil repaire de démons maoistes, immigrationnistes, anti-israéliens notoires, nazis (de gauche, comme il se doit), j’en passe.
      Paix à son âme.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS