Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pornographie. 3 enfants sur 5 sont déjà tombés sur du contenu inapproprié à caractère sexuel en surfant sur Internet

Une nouvelle étude s’est penchée sur l’adoption des nouvelles technologies chez les 10-17 ans et sur le phénomène de l’exposition à du contenu inapproprié (photos ou vidéos à caractère sexuel) sur Internet. L’étude révèle que 99% des jeunes français déclarent utiliser un smartphone et parmi eux 3 sur 5 ont déjà été exposés à du contenu inapproprié en consultant Internet.

“Suite à l’enquête du magazine Kool Mag sur l’application Omegle au printemps dernier, nous avons décidé de nous intéresser au phénomène du contenu inapproprié à caractère sexuel auquel sont exposés les adolescents de 10 à 17 ans et effectivement, le constat est sans appel : ce type de contenu fait partie de leur quotidien.” déclare Cyril Polac, de chez NordVPN qui a mené l’étude. “Les outils numériques et notamment leur utilisation intensive tendent à invisibiliser l’apparition de ces contenus à caractère sexuel. Mais il ne faut pas se leurrer : un contenu qu’on ne veut pas voir, on le zappe, mais le zapper ne suffit pas, il restera dans la mémoire de nos jeunes qui sont encore en plein développement.” Des enfants exposés à tout âge Si 3 enfants sur 5 ont déjà été exposés à du contenu à caractère pornographique, on peut noter que seul 1 sur 5 est déjà allé de lui-même sur un site qui produit de tels contenus. Ce phénomène est supérieur chez les enfants âgés de 12 ans par rapport à l’ensemble des adolescents de 10-17 ans (25% vs 17%). C’est majoritairement en surfant sur internet (47%) puis sur les réseaux sociaux (34%) et en regardant des films en streaming ou en les téléchargeant (27%) que les jeunes sont exposés à ces images et vidéos. Les 10-17 ans sont déjà tombés sur du contenu inapproprié (photo(s) ou vidéo(s) à caractère sexuel)

Le cercle familial comme lieu de discussion

3 adolescents sur 5 qui sont déjà tombés sur du contenu inapproprié déclarent en avoir parlé à leur cercle familial. “Notre étude montre que 68% des 10-17 ans utilisent leur smartphone dans leur chambre, donc un lieu fermé où leurs parents ne savent pas vraiment ce qu’il se passe. Savoir que 3 enfants sur 5 en ont déjà parlé à leur parents / frères ou sœurs est encourageant, cela prouve que la majorité des enfants ne sont pas à l’aise avec ce type de contenus et que les discussions sur ce sujet restent ouvertes dans les foyers”, continue Cyril Polac.

Comment protéger les jeunes de ces contenus qui pullulent sur Internet ?

Sensibilisez vos enfants dès le plus jeune âge au question de contenus inappropriés : pornographie, violences physiques et psychologiques etc. Et invitez-les à vous en parler ouvertement s’ils tombent sur ce type de contenu.

  • Adaptez la pratique numérique des enfants en fonction de leur âge. Par exemple, les réseaux sociaux sont interdits au moins de 13 ans et soumis à une validation parentale de 13 à 14 ans.
  • Faites une liste blanche de sites appropriés pour les plus jeunes. Ceci est possible en installant un contrôle parental qui permet de créer un espace internet limité à des sites que vous aurez choisi avec vos enfants. Bien entendu, ce n’est pas parce que vous avez mis des sites sur liste blanche qu’il ne faut pas régulièrement vérifier. Tout peut changer très rapidement. A noter que tout n’est pas bon à prendre dans le contrôle parental. Ces applications peuvent faciliter les comportements de contrôle ou d’abus. Et la technologie elle-même peut être ouverte à la manipulation et au piratage.
  • 68% des 10-17 ans utilisent leur smartphone dans leur chambre. Un chiffre qui laisse penser qu’ils sont seuls lorsqu’ils naviguent sur internet. L’idéal serait d’ouvrir la discussion dès le départ sur la possibilité de ne pas utiliser leur smartphone dès le plus jeune âge en solitaire. Ou de ne tout simplement pas mettre de smartphone à disposition des enfants. Si votre enfant a un ordinateur, il est aussi préférable de le mettre dans un espace commun.
  • Le site jeprotègemonenfant.fr mis en place pour donner les clés d’une mise en place d’une vie Internet plus sécurisée.

 L’enquête a été réalisée sur 1008 Français âgés de 10 à 17 ans avec l’accord et la présence parentale. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France du 16 au 25 septembre 2022.

Pour découvrir les ravages de la pornographie ainsi que de la mafia qui l’organise, lire de toute urgence le livre Sociologie du Hardeur, signé Lounès Darbois.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Pornographie. 3 enfants sur 5 sont déjà tombés sur du contenu inapproprié à caractère sexuel en surfant sur Internet”

  1. Etienne dit :

    mais Phil tu as menti sur ton âge pour accéder a ce site porno ( 12 au lieu de 18) alors file dans ta chambre et laisse reposer ce smart phone ; tu le récupèreras demain avant l’école ; mais papa, je voudrai chatter avec ma copine ce soir… Comment je fais sans portable ? tant pis pour toi comme cela tu vas te reposer les yeux : Bravo aux parents d’aujourd’hui cela ne doit pas être facile tous les jours.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Social

Crise humanitaire dans l’Etat Karenni : Des religieuses sur le front ont besoin d’un véhicule tout terrain.

Découvrir l'article

Sociétal

Bretagne administrative. Un nombre de naissances historiquement bas en 2023

Découvrir l'article

Sociétal

La fin du sexe en France. Qui est le coupable ? [vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

97 % des enfants exposés aux écrans pendant les vacances de février

Découvrir l'article

Sociétal

Basculement numérique : Éveiller l’authenticité perdue.

Découvrir l'article

Education, Santé, Social, Sociétal

Covid-19. Efficacité du masque chez les enfants : des preuves introuvables

Découvrir l'article

A La Une, Politique, Société

L’Italie réaffirme son non à l’éducation sexuelle à l’école. Victoire en demi-teinte

Découvrir l'article

International

Terreur Woke aux USA. Un juge fédéral nommé par Joe Biden déclare que les parents n’ont pas le droit d’exempter leurs enfants des cours sur les LGBTQ.

Découvrir l'article

International

Pornographie, racolage, harcèlement : la campagne néo-zélandaise sur la cybersécurité des mineurs est géniale [vidéo]

Découvrir l'article

Education, International, Justice, Sociétal

États-Unis. En Floride, la peine de mort pour les violeurs d’enfants enfin autorisée

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍