Rennes et Nantes parmi les villes de l’hexagone où la part d’immigrés a le plus progressé en dix ans (hors Île-de-France)

Rennes et Nantes figurent parmi les villes de l’hexagone où la part d’immigrés a le plus progressé en dix ans, hors Ile de France. Dans une récente enquête, Le Figaro s’est intéressé à l’évolution du pourcentage d’immigrés dans la population de toutes les villes, hors Île-de-France.

Lissée sur dix ans, la moyenne atteste d’une augmentation de +1,09 point. Mais Rennes, par exemple, voit sa part d’immigrés augmenter de 3,9% sur dix ans (7ème ville avec la plus forte augmentation) et Nantes de 3,1% (12ème ville).

Un classement établi à partir de la définition d’un immigré par l’INSEE : « une personne née étrangère à l’étranger et résident en France ». A  l’échelle nationale, selon l’Insee, les immigrés étaient majoritairement de nationalité marocaine (9,5 %), algérienne (7,1 %), ainsi que tunisienne et belge (4,5 % pour les deux derniers) en 2020.

Quiconque se promène aujourd’hui dans les rues, et dans les quartiers de Rennes ou de Nantes aujourd’hui ne peut de toute façon que constater un changement progressif de population, et cela depuis déjà au moins deux décennies. Seuls certains chercheurs au CNRS, idéologues, refusent de voir le réel.

A noter que cette enquête du Figaro a valu au quotidien d’être qualifié « d’extrême droite » par Bastian Lachaud, de la France Insoumise. Avec les communistes, il ne restera bientôt plus grand chose en effet, entre eux et ce qu’ils nomment l’extrême droite…

 

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. J’ai lu le matin de Paris, le quotidien, le Monde, Libé, le Figaro pendant des années, le Figaro est l’un des meilleurs, j’évite juste les suppléments très parigots et BCBG

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS