Bretagne. Un combat pour la liberté, un combat pour la civilisation  ! [L’Agora]

Le combat politique est, aujourd’hui plus que jamais, un combat pour la civilisation, pour la pérennité de nos ethnies, de nos peuples. Finis les projets utopiques, les sursauts libérateurs jaillis d’un autre printemps… Finis les doux rêves d’un romantique mouvement breton. L’émancipation de notre peuple, la vraie, celle qui dans un même mouvement change l’homme breton et la société, ne peut germer que dans une société nouvelle où les préoccupations matérielles, électorales n’accaparent pas totalement les esprits. Malheureusement aujourd’hui, la crise enferme la plupart des Bretons dans l’individualisme, dans l’égoïsme matérialiste ou dans le désespoir, facteur de violences.

Alors quelle place dans un tel contexte pour une revendication souverainiste ? Cet espoir de liberté, de large autonomie, par delà des siècles de servage, est plus que jamais bien ancrée dans notre peuple. Ce besoin d’identité n’a jamais été aussi fort. Vouloir être Breton aujourd’hui, c’est vouloir retrouver le sens de la communauté fraternelle, c’est vouloir maîtriser son destin, c’est vouloir exprimer sa dignité dans sa propre culture, c’est vouloir vivre ses traditions… en un mot c’est vouloir être un Breton libre, un Breton de ce temps. Pour autant, faut-il renier l’héritage et s’aligner sur cette pseudo civilisation qui impose ses mœurs décadentes ? Non car le combat breton se passe aujourd’hui où tant d’autres ont combattu même si les enjeux de la lutte ont évolué.

Dépouillé de ses dernières guenilles passéistes, le combat breton doit devenir authentique et indubitable. En effet, il n’y aura de peuple libre que dans cette perspective. Limiter le combat breton à une banale revendication culturelle réduit fatalement à une revendication régionaliste, à une défense folklorique qui sera aisément concédée par l’État français, et récupérée par tous les démagogues aux intentions suspectes. Le souverainisme breton doit demeurer frontal.

La muraille du mépris édifiée par les divers gouvernements français depuis des siècles se lézarde sérieusement. C’est l’occasion, pour nous souverainistes bretons, de réaffirmer nos revendications de justice, de liberté et sortir définitivement des abysses dans lesquels l’État français nous entraîne.

Le bureau de l’Alliance Souverainiste Bretonne

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

5 réponses

  1. Les arguments exposés sont un peu plus clairs, précis dans les priorités et motivent plus à s’engager pour une Bretagne libre et majeure.

  2. J’ai suivi la journée sur l’autonomie de la Bretagne qui s’est tenue à Carhaix. Un point positif concernant cette initiative : le mot autonomie devient un terme enfin admis et respecté ! Par contre je ne suis pas certain que tous les intervenants y mettent le même contenu dans cette notion de l’autonomie !
    Mais une chose est certaine, dans toutes les propositions, dans tous les discours, on a fait en sorte d’éviter d’aborder ce que le texte ci-dessus, publié par l’Alliance Souverainiste Bretonne, mentionne : le combat civilisationnel, ce combat pour la pérennité des ethnies, de tous les peuples européens… cette civilisation en danger, ce peuple breton menacé dans son existence même de peuple à part entière…
    Ignorer cette dimension civilisationnelle est non seulement une grave erreur, mais un manque de lucidité politique dans un combat de libération nationale voué à l’échec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS