Vitré. Le captage d’eau potable de la Valière menacé par une pollution ?

Vitré

Après que des pêcheurs ontt constaté des rejets blanchâtres près du barrage de la Valière, à Vitré, l’association Eau et Rivières de Bretagne a réagi en dénonçant notamment les potentielles menaces sur l’eau potable.

Quid de rejets blanchâtres près d’un barrage de Vitré ?

Que s’est-il passé au plan d’eau de la Valière, à Vitré ? Le 18 novembre dernier, l’association Eau et Rivières de Bretagne publiait un communiqué faisant état d’un « rejet blanchâtre » constaté la veille par des pêcheurs de l’association « La Gaule Vitréenne » au niveau du barrage.

Dénonçant ainsi une « pollution » qui menacerait « le captage d’eau potable » de la Valière, Eau et Rivières de Bretagne précisait toutefois qu’aucune mortalité piscicole n’avait alors été constatée. Cependant, ces observations de rejets blanchâtres, « à l’odeur souvent piquante », seraient loin d’être les premières puisque les défenseurs de l’environnement en auraient constaté un grand nombre au niveau de ce barrage de la Valière depuis des années.

Selon l’association, ces rejets auraient été constatés au niveau d’un exutoire d’eau pluviale situé en aval d’entreprises de la commune (usine de transformation laitière, serres…).

En parallèle, Eau et Rivières de Bretagne a déploré dans son communiqué le fait que, malgré ses alertes répétées « auprès des services de l’administration », aucune investigation poussée ne semble avoir été menée afin d’identifier l’origine de ces rejets.

De plus, l’association juge ce « laxisme » d’autant plus surprenant que la Commission Locale de l’Eau du SAGE Vilaine avait elle aussi alerté la préfecture à la rentrée 2022 suite à la constatation de rejets anormaux par les agents d’Eaux & Vilaine durant l’été dernier.

Une pollution représentant une menace pour l’eau potable

Autre élément alimentant l’inquiétude d’Eau et Rivières de Bretagne, cette pollution aquatique observée au plan d’eau de la Valière menacerait ainsi « l’un des principaux captages d’eau potable du département », tandis que l’Ille-et-Vilaine, un temps menacée par des coupures d’eau potable après des mois de sécheresse, est encore concernée à l’heure actuelle par des mesures de restriction d’usage de l’eau, les niveaux des principales réserves d’eau et des nappes phréatiques demeurant trop faibles malgré les dernières pluies.

Une pollution menace le captage d’eau potable de la Valière
Image de la pollution observée au barrage de la Valière à Vitré. Source : eau-et-rivieres.org

C’est donc dans ces conditions que l’association environnementale envisagerait de porter plainte contre X suite aux rejets blanchâtres observés au barrage de la Valière le 17 novembre. De son côté, l’association « La Gaule Vitréenne » étudierait aussi la possibilité de déposer une plainte tandis que la Fédération de pêche d’Ille-et-Vilaine a été alertée au sujet de ces rejets.

Crédit photo : eau-et-rivieres.org (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS