Brest. Avec l’exposition « Plumes de peintres », le Musée des Beaux-arts fait parler les artistes de l’École de Pont-Aven jusqu’au 31 décembre

Pont-Aven

Les peintres de l’école de Pont-Aven, Gauguin en tête, sont renommés mondialement pour leurs toiles, moins pour leurs écrits. L’exposition « Plumes de peintres » proposée par le Musée des Beaux-arts de Brest met à l’honneur ces œuvres méconnues avec des pièces inédites.

Quand les peintres de l’école de Pont-Aven prenaient la plume…

Passionnés de l’école de Pont-Aven ou simples amateurs d’art ont jusqu’au 31 décembre 2022 pour aller faire une visite au Musée des Beaux-arts de Brest.

Les lieux accueillent en effet une exposition visant à mettre en lumières les écrits des peintres de l’école de Pont-Aven et des Nabis. Ces derniers furent un groupe de jeunes peintres formés en 1888 et disciples de Paul Gauguin, parmi lesquels figuraient Paul Sérusier, Maurice Denis, Pierre Bonnard ou encore Ker-Xavier Roussel.

En 1895, Paul Gauguin écrit d’ailleurs à Maurice Denis : « J’ai senti cette nécessité qui s’imposait à vous, jeunes peintres, d’écrire raisonnablement sur les choses de l’Art […] Continuez tous à combattre soit avec le pinceau, soit avec la plume, c’est dans ma retraite mon plus fervent désir. » De l’autre bout du monde, il enjoignait ainsi les jeunes peintres à lutter contre la mainmise des littérateurs sur la critique d’art, en prenant eux-mêmes la plume.

Aussi, à travers des œuvres issues du Musée des Beaux-arts de Brest, ou prêtées par des collectionneurs et des institutions, cette exposition « Plumes de peintres » met en évidence les divers champs d’investissement de l’écriture de ces peintres, et le poids de ces derniers dans le récit de l’histoire de cette révolution picturale, qui débuta à Pont-Aven à la fin du XIXe siècle.

Document 1, agrandir l'image, fenêtre modale

Une importance capitale dans la littérature

Mémoires, journaux, correspondances, théorie de l’art, romans, pièces de théâtre… La diversité tant générique que thématique des écrits de ces peintres leur confère une importance capitale dans l’histoire de l’art, autant que dans la littérature. En écho aux peintres présents dans la collection du musée, l’exposition lève le voile sur cet aspect méconnu de la production de ces artistes, en grande partie inédite.

Sur place, les visiteurs découvriront une exposition organisée en plusieurs sections. L’une d’entre elle est dédiée à la vie en Bretagne mais aussi au célèbre « Talisman » de Paul Sérusier. Une toile peinte en quelques minutes sous la directive de Paul Gauguin qui a bouleversé l’histoire de l’art.

Le « Talisman » de Paul Sérusier. © Musée d’Orsay

Deux autres sections sont dédiées à la presse et au théâtre. Puis une dernière met à l’honneur la plume de ces peintres quant à l’écriture de fictions bretonnes et de récits autobiographiques.

À noter qu’une visite commentée en breton de l’exposition et accessible sur réservation sera proposée le dimanche 11 décembre à 15 h. Deux autres visites commentées, en français cette fois, auront lieu le mardi 20 décembre à 15 h et le jeudi 29 décembre à 16 h 30.

Informations pratiques :

Musée des Beaux-Arts
24, rue Traverse 29200 Brest
Du mardi au samedi : 10 h-12 h / 14 h-18 h
Le dimanche : 14 h-18 h
Contact : 02 98 00 87 96 ou [email protected]
Billetterie en ligne accessible sur le site du musée.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Jean-Pierre Dalbéra) (photo d’illustration, autoportrait de Paul Gauguin)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS