Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Kosovo. Quand l’Otan attaquait la Serbie….

Le journaliste de guerre Philippe Buffon (voir l’interview qu’il nous a accordée ici) est revenu récemment dans une vidéo sur l’attaque de l’OTAN visant la Serbie à la fin des années 1990. Une vidéo à voir, pour l’histoire, et pour se rappeler que non, l’OTAN n’est pas une organisation amie de l’Europe et des Européens.

L’opération Force alliée (en anglais Operation Allied Force) est l’opération militaire de bombardement par l’OTAN de cibles serbes durant la guerre du Kosovo, du  au 

Une enquête de l’organisation non gouvernementale Human Rights Watch a recensé 90 incidents lors des bombardements, entraînant la mort de 489 à 528 civils. L’OTAN se défendit en invoquant le concept de « dommage collatéral »

Les bombardements de l’OTAN ont notamment tué 17 personnes à Aleksinac le 5 avril 1999, entre 14 et 60 passagers d’un train qui passait sur le pont de Grdelica le 12 avril, plus de 70 réfugiés kosovars le 14 avril près de Djakovica, 20 civils à Surdulica le 28 avril, 55 personnes à Lužane le 1er mai, au moins 15 civils à Niš le 7 mai (bombe à fragmentation), 87 civils albanais à Korisa en mai, 11 morts au moins sur le pont de Varvarin le 30 mai, 20 morts dans le bombardement du sanatorium de Surdulica le 31 mai, et 23 morts à Novi Pazar le même jour.

Le 23 avril 1999, le bombardement de l’immeuble de la RTS (Radio-télévision de Serbie) à Belgrade a tué seize membres du personnel.

Le 7 mai, les États-Unis ont bombardé l’ambassade de Chine à Belgrade, tuant trois journalistes chinois (Bombardement américain de l’ambassade de Chine à Belgrade).

D’après Jean-Christophe Buisson, rédacteur en chef au Figaro Magazine et essayiste, cette opération humanitaro-militaire violait plusieurs lois et conventions internationales — par exemple, l’article 2, alinéa 4 de la Charte des Nations unies qui prévoit que les membres doivent s’abstenir « dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout État, soit de toute autre manière incompatible avec les buts des Nations Unies ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

International

La Russie dresse son bilan diplomatique pour l’année 2023 et évoque les perspectives en 2024

Découvrir l'article

A La Une, International

Arménie. « Nous avons besoin d’une paix durable ». Entretien avec Tigran Mkrtchyan

Découvrir l'article

International

La Bascule du monde : quelques données économiques à prendre en compte

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration vers l’UE. La Serbie a interpellé 4 500 clandestins et des passeurs, dont des Serbes

Découvrir l'article

International

La guerre OTAN-BRICS

Découvrir l'article

International

Regain de tension au Kosovo

Découvrir l'article

International

La partie d’échec en 3D de Vladimir Poutine

Découvrir l'article

A La Une, International

BRICS versus G7 : la bascule du centre de gravité du monde est actée à Johannesbourg.

Découvrir l'article

A La Une, International

OTAN vs Russie: les jeux sont-ils faits ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍