Johanna Rolland continue à se voir en haut de l’affiche

Après ses essais malheureux dans la « grande politique », on croyait que Johanna Rolland (PS), maire de Nantes, était calmée. Erreur. L’ancienne directrice de campagne d’Anne Hidalgo soutient la candidature d’Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, au prochain congrès (12 au 19 janvier). En cas de victoire, elle deviendra première secrétaire nationale adjointe. Elle explique : « J’ai accepté la proposition d’Olivier Faure de devenir numéro deux du parti, c’est-à-dire première secrétaire nationale adjointe, si nous avons la majorité à l’issue du vote des militants. Je ne suis pas de ceux et celles qui désertent devant la difficulté. Je contribuerai à la reconstruction. Nos défaites ont été collectives, chacun y a sa part, y compris ceux qui ont été en responsabilité entre 2012 et 2017 et qui trop souvent font la leçon. François Hollande doit arrêter de jouer contre son camp, en répétant à tort que le PS ne travaille pas. Quand on a été le dernier socialiste président de la République, on ne peut pas s’exonérer de tout. » (Le Journal du dimanche, 31 décembre 2022).

Donc en cas de victoire de la motion présentée par Olivier Faure, Mme Rolland exercera trois métiers : maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole et secrétaire nationale adjointe du PS… Or il n’y a que vingt-quatre heures dans une journée. Qui dirigera effectivement la mairie de Nantes ? Le premier adjoint Bassem Asseh (Liban), en charge de la proximité, du dialogue citoyen, de la politique de la Ville, du monde économique et de l’emploi ? Pascal Bolo (PS), septième adjoint, en charge de la sécurité et de la tranquillité publique, des finances ? Florian Le Teuff (régionaliste), adjoint en charge des enjeux bretons ?

Bernard Morvan

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

8 réponses

  1. Elle a accepté d’être le numéro 2 d’un parti qui compte plus d’élus que d’électeurs. Décidément elle est bien mignonne la Johanna mais un peu crédule si elle pense avoir un rôle prépondérant à jouer chez les éléphants socialistes qui en ont piétinés bien d’autres. Il serait plus sérieux de se mettre au travail à Nantes pour qu’on retrouve la belle ville qui prends l’eau de toutes parts.

  2. nantes.e.s
    cette maire est en plein.e reconstruction! vive iel.
    quant aux gens qui l’ont élu, qu’ils réfléchissent la prochaine fois

  3. Le trouble de la personnalité narcissique, mégalo d’un ego gros somme un menhir, en plus socialo gauchos qui prefere donner de l’argent à SOS mediterranée plutot qu’à ses ses ouailles !!!! bonjour Nantes !! la ville ou il faisait bon vivre !! A DIEU !!!!!! plutot que d’etre sous la coupe d’une parfaite Idiote … pour etre poli !

  4. Tout ce qui nous en débarrasserait est séduisant de prime abord. Apparemment succéder à Z’ayro n’a pas complétement satisfait ses appétits. J’imagine avec plaisir la cohabitation avec les autres fossiles du PS: la fange des ses « soutiens » nantais n’est rien a coté des expulsés de Solférino, en termes de voracité…

  5. johanna toi et ta petite équipe vous êtes tous morts
    quand ça va commencer ils ne vous laisserons pas quitter le pays
    et là on va vraiment bien s’amuser avec vous

  6. Bientôt en haut d’un réverbère, la Johanna, quand les Nantais en auront marre d’être pris pour des cons.

  7. Un vrai clone de la royal segolene, ânesse du poitou !
    Aussi peu de conviction, et un opportunisme doublé d’un girouettisme… qui font, qu’elle ne sait plus elle-même qui elle est !
    Comme merdenchon, aujourd’hui c’est la drague ouverte aux islamo-gauhistes histoire de continuer à trôner sur son siégea nantais pour les prochaines années !! Digne héritière de son mentor zayrault

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS