Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hébergée dans des locaux de la ville de Nantes, la maison du peuple installe des migrants chez des retraités

La ville de Nantes a cru que l’on pouvait faire confiance à l’extrême gauche et leur a confié l’été dernier des locaux municipaux à Doulon. Cette dernière a spolié, dans le même quartier, le pavillon d’un couple âgé de 87 et 89 ans, en EHPAD – en train de vendre la maison pour s’assurer une fin de vie digne – pour y installer des migrants syriens et congolais.

Le 7 janvier dernier cette maison d’un quartier résidentiel calme, près du Grand Blottereau, était occupée par des militants d’extrême gauche qui clamaient qu’elle était “inoccupée depuis un an”, malgré la mobilisation des voisins, qui affirmaient que la maison n’était pas libre. La suite devait leur donner raison.

Cependant les enfants des propriétaires se sont très vite manifestés – la médiatisation de cette occupation voulue par l’extrême gauche pour imposer une fois de plus l’invasion migratoire s’est retournée contre la maison du peuple.

” Ils ont travaillé toute leur vie et cette maison a été construite de leurs propres mains, fruit de leur travail, soulignent les enfants et petits-enfants, en colère. ​Après de nombreuses démarches administratives et judiciaires, la vente prochaine de cette maison doit leur permettre de connaître une fin de vie décente et méritée”, confiaient les enfants des propriétaires dans Ouest France.

L’occupation illégale a été constatée le 10 janvier, la demande d’expulsion faite le 11 – le jour même la préfecture a donné 24 heures aux militants pour quitter les lieux. Ils sont partis la queue basse, le 12. Deux familles syriennes installés par leurs soins dans cette maison ont été accueillies dans un hôtel, frais payés par le 115, pour quinze jours.

Accueillir les migrants qu’ils veulent “mettre à l’abri” chez eux, plutôt que spolier des retraités, très peu pour la maison du peuple – de quel peuple, au juste ? Quant à la mairesse de Nantes, très occupée par son futur poste dans un PS groupusculaire, elle n’a pas daigné répondre à la famille – comment se fait il qu’une association hébergée par la mairie, aux frais des nantais dans leur ensemble, se permette d’enfreindre les lois comme elle le souhaite et de s’approprier le bien d’autrui.

Tout juste a-t-elle affirmé à TeleNantes  “qu’elle « condamnait fermement » l’occupation illégale de la propriété privée. Et rappelait que son adjointe à la vie associative s’était fendue d’un courrier comminatoire pour rappeler la loi à la Maison du peuple”.

 Tremblez, vils squatteurs d’extrême gauche, devant la colère de Johanna Rolland…

LM

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Hébergée dans des locaux de la ville de Nantes, la maison du peuple installe des migrants chez des retraités”

  1. breizh dit :

    ouf, pour une fois, la loi a prévalu contre le squat !

  2. Genevieve Kilburg dit :

    Il est triste de constater qu’une minorité veut faire la loi ! c’est inadmissible ! les immigrés sont la lie de leur pays, sinon, ils resteraient chez eux, d’autant qu’ils ne sont pas heureux chez nous, certains aavc papiers, touchent 870 € mensuels, mais les autres ? alors ils traficotent, si certains savent travailler un métier, ce sera au noir, sinon, ce sera des incivilités qui leur permettront d’avoir un peu d’argent, les responsables – ceux qui leur permettent de venir chez nous – étaient traîner devant la justice, on aurait moins de problèmes ! car les problèmes, il y en a, même si on essaie de les cacher ! En attendant, c’est bien nous qui payons pour eux – qui sont loin d’être une richesse pour nous autres – Mais on ne pourra pas payer indéfiniment, alors que se passera-t-il alors ???

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Drogué, sans permis, il avait volé une moto et renversé un policier à Nantes : il n’ira pas en prison

Découvrir l'article

NANTES

Rodéo urbain à Nantes. Un policier blessé par un homme qui refuse d’obtempérer [La vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : casse et incendie rue Crébillon

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 16 Juin c’est la St Similian (Similien)

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Coups de feu en plein après-midi, deux suspects interpellés, l’un d’entre eux connu pour des dizaines de faits

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Un homme agressé au marteau par une bande de 15 personnes

Découvrir l'article

NANTES

Immigration à Nantes : la création du CRA divise les socialistes

Découvrir l'article

NANTES, Politique

« L’Europe ça suffit ». Au coeur de la conférence de Florian Philippot (Les Patriotes) à Nantes

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, NANTES

Chevaliers. Une nouvelle exposition au musée d’Histoire de Nantes, dès le 19 octobre…avec une grande place faite aux « femmes chevaliers »…

Découvrir l'article

NANTES

Rixe au couteau à Nantes : un blessé grave et un suspect interpellé

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky