Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Jean-Yves Le Gallou : « Nous avons cette année de très beaux bobards géopolitiques apportées par les agences de communication traitant de la guerre russo-ukrainienne » [Interview]

Nous avons annoncé lundi 29 janvier la cérémonie des Bobards d’Or qui se déroulera comme chaque année, à Paris, cette fois-ci le lundi 13 février à 19h30 au théâtre du Gymnase, Boulevard de Bonne Nouvelle, à Paris.

Pour évoquer cette cérémonie et les bobards médiatiques de l’année, nous avons interrogé Jean-Yves Le Gallou, fondateur de la cérémonie et président de la fondation Polémia.

Breizh-info.com : Pouvez vous présenter le cru 2023 de la cérémonie des bobards d’or ?

Jean-Yves Le Gallou : Pour les vins, les crus dépendent du terroir et de la météo. Pour les bobards, les crus dépendent de l’actualité et surtout des messages de propagande que les oligarques veulent faire passer dans l’opinion. Nous avons eu d’excellents crus COVID en 2021 et 2022. Nous avons cette année de très beaux bobards géopolitiques apportés par les agences de communication traitant de la guerre russo-ukrainienne.

Breizh-info.com : Avec le recul des années, cette cérémonie impacte-t-elle les journalistes qui y sont cités ? On a pu voir certains être présents lors de cérémonies précédentes

Jean-Yves Le Gallou : La classe médiatique dans son ensemble est percutée par une cérémonie qui contribue à mettre en doute son sérieux , son honnêteté et son objectivité , bref à la déconstruire…

Breizh-info.com : Globalement, l’année 2022 a été riche en bobards et en propagandes. Quels sont les faits essentiels et marquants selon vous ?

Jean-Yves Le Gallou : On dit que la première victime de la guerre c’est la vérité. Pourquoi ? Parce que les protagonistes s’affrontent sur deux champs de bataille : le terrain militaire et la communication. En France nous n’avons pas été exposés à la propagande russe  et d’ailleurs les médias russes – Sputnik et Russia Today – qui auraient pu apporter un peu de diversité dans le paysage audiovisuel ont  purement et simplement été interdits. En revanche la propagande ukrainienne sous traitée à des agences de communication américaine a été omniprésente et souvent grossière : Les journaux télévisés – France 2 notamment- nous ont présenté en Une des cheminées d’entrepôts comme des missiles tombées à côté d’une centrale nucléaire.

Breizh-info.com : Il semblerait que concernant la guerre en Ukraine, le discours consistant à appeler à la raison et à oeuvrer pour la paix soit considéré comme Pro-Russe et ultra diabolisé.

Jean-Yves Le Gallou : Avec le COVID nous avons eu les médecins de plateau (télé) qui voulaient confiner et vacciner tout le monde sans la moindre base scientifique. Avec le conflit russo-ukrainien nous avons les généraux de plateau qui ont généralement fait leur carrière au sein de l’OTAN (capitaine, je bombarde la Serbie, général de réserve, je condamne les bombardements russes en Ukraine…) ; nous avons aussi les journalistes va-t-en guerre qui relaient les éléments de langage de Zélensky. Il est vrai que la presse française a souvent été stipendiée et belliciste : avant 1914 les grands journaux poussaient à la guerre pour plaire à leurs bailleurs de fonds  de l’ambassade de Russie. Mais aujourd’hui c’est plutôt du côté de l’Etat profond américain qu’il faut regarder… Darius Rochebin et LCI tenant le pompon.

Breizh-info.com : Comment expliquer cela dans un pays où la tradition fût à la diplomatie, la France étant reconnue pour cela dans le monde ?

Jean-Yves Le Gallou : Il y a un effet de sidération. Il y a les méchants et les gentils. Il est donc impossible d’avoir une approche rationnelle et un peu équilibrée. Comme l’a dit Henri Guaino : « comme en 1914, nous courons à la guerre comme des somnambules ». Et les docteurs Folamour donnent le la sur les plateaux poussant à l’escalade entre puissances nucléaires. Au fou ! Vous observerez d’ailleurs qu’à aucun moment –je dis bien aucun moment – l’intérêt de la France et de l’Europe n’ont été pris en compte. C’est bien gentil de s’interdire d’acheter du pétrole et du gaz russe et surtout  de ne pas chercher à savoir qui a saboté le gazoduc Nordstream… Mais cela coute cher, très cher, cela ruine l’industrie européenne et accroit notre dépendance vis-à-vis du gaz de schiste américain et des puissances musulmanes qui nous imposent le deal « pétrole contre mosquées ». Ursula von der Layen est même allée mendier du gaz azéri que l’Europe paie en fermant les yeux sur la destruction programmée de l’Etat arménien. Morale quand tu nous tiens…

Il y a aussi les conséquences du désastre de l’éducation nationale : quand on n’a appris ni l’histoire, ni la géographie , on manque parfois de recul pour apprécier un conflit géopolitique.

Breizh-info.com : Voilà qui explique bien des bobards…

Jean-Yves Le Gallou : Oui. Ceci étant ceux qui ont de la sympathie pour l’Ukraine , peuple européen qui souffre, peuvent venir à la cérémonie des bobards d’Or. Nous ne prendrons pas de position géopolitique ce n’est pas l’objet, l’objet c’est de dénoncer les bobards…

Breizh-info.com : Mais vous n’avez pas de bobard russe…

Jean-Yves Le Gallou : Pour une raison simple les Français et les Européens n’y sont pas exposés. Le point de vue russe – faits avérés , justifications, désinformations ou mensonges – n’est jamais exposé.

Breizh-info.com : Sur la question de l’immigration, la propagande aurait-elle réussi à imprégner les cerveaux ? Comment expliquez vous que plus d’un million de personnes dont beaucoup de jeunes descendent dans la rue contre la réforme des retraites alors que les manifestations contre l”immigration réunissent seulement quelques centaines de personnes…alors même que tous les sondages et l’expression électorale témoignent d’un ras le bol sur la question ?

Jean-Yves Le Gallou : Là aussi c’est un effet de sidération. Aller manifester contre la réforme des retraites , c’est facile. Contre l’immigration c’est plus sportif. Si je voulais ironiser je dirai que c’est le manque de courage qui explique cela : la paresse et la crainte, ces deux forces ( !) qui meuvent l’humanité. Ceci étant toutes les occasions de manifester contre la dictature Macron sont bonnes à prendre…

Breizh-info.com : Vous êtes président de la cérémonie des bobards d’or. Mais parmi ceux sélectionnés, lequel obtient votre préférence ?

Jean-Yves Le Gallou : Le Bobard national dont le courageux député Grégoire de Fournas a été victime : accusé qu’il a été par toute la presse d’avoir tenu des propos racistes alors que tous les procès-verbaux de l’Assemblée nationale démentent cette affirmation.

Mais ce sera aux membres du jury de faire connaitre leur choix : nos partenaires de Radio Courtoisie, Clémence Houdiakhova, de TV libertés, Martial Bild ainsi que  Michel Geoffroy de Polémia  et le You tubeur Grégoire Tabiguian. Et ce sera  surtout aux participants à la cérémonie de voter. Un pré vote a d’ailleurs déjà lieu sur internet : aux urnes, citoyens https://bobards-dor.fr/bobards-dor/bobards-dor-2023/

Breizh-info.com : Un mot sur le travail de la fondation Polémia sur l’année 2023 ?

Jean-Yves Le Gallou : Poursuivre notre grand labour. Déconstruire les déconstructeurs. Rappeler que les minorités doivent retrouver leur vraie place : celle de minorités…

Propos recueillis par YV

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Jean-Yves Le Gallou : « Nous avons cette année de très beaux bobards géopolitiques apportées par les agences de communication traitant de la guerre russo-ukrainienne » [Interview]”

  1. Pschitt dit :

    “En France nous n’avons pas été exposés à la propagande russe”, assure M. Le Gallou. Voilà un candidat pour un Bobard d’or !!!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Guerre en Ukraine 2 ans de traitement médiatique

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

International

Eric Dénécé : « Les Français sont victimes de la propagande ukrainienne » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Société

La gauche appelle encore à la censure : pression pour interdire les Bobards d’Or

Découvrir l'article

Sociétal

Ils vous insultent avec vos impôts ! – I-Média n°475 – TVL

Découvrir l'article

International

La Russie dresse son bilan diplomatique pour l’année 2023 et évoque les perspectives en 2024

Découvrir l'article

International

Le sort de l’Ukraine est-il scellé ?

Découvrir l'article

A La Une, Politique, Sociétal

XVème cérémonie des Bobards d’Or : une soirée pour dénoncer le mensonge médiatique dans la bonne humeur !

Découvrir l'article

International

L’Inde et la Russie signent un accord pour de nouvelles unités de production d’énergie nucléaire

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Loi immigration. Jean-Yves Le Gallou : « Les clandestins défilent sous la protection de la police tandis que les patriotes sont réprimés » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍