Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Réseaux sociaux. En manque d’inspiration, Marc Zuckerberg et Meta en passe de copier Twitter ?

Faute d’avoir rencontré le succès escompté avec son métavers, le groupe Meta (anciennement Facebook) dirigé par Marc Zuckerberg pourrait lancer une nouvelle application afin de concurrencer Twitter.

Marc Zuckerberg et Meta inspirés par Twitter ?

L’incontournable réseau social Twitter pourrait avoir un nouveau concurrent. Lequel est plutôt sérieux en termes de moyens puisqu’il s’agit tout simplement de Meta, maison-mère de Facebook, Instagram et WhatsApp.

Le groupe a en effet annoncé le 10 mars dernier via la newsletter spécialisée Platformer qu’il travaille actuellement sur le lancement d’une nouvelle application. Si peu d’informations ont pour l’instant été communiquées sur cette dernière, les quelques éléments révélés indiquent qu’il s’agira probablement de venir batailler sur le marché de « l’oiseau bleu », récemment devenu propriété d’Elon Musk, afin de tenter de récupérer les « déçus » de ce rachat.

En effet, Meta a annoncé travailler à la construction d’un « réseau social décentralisé et indépendant, permettant de partager des messages écrits en temps réel ». Par ailleurs, le groupe dirigé par Marc Zuckerberg a affirmé croire « qu’il y a une opportunité pour un espace à part où les créateurs de contenus et les personnalités publiques peuvent partager des publications sur les sujets qui les intéressent ».

L’actuel responsable d’Instagram à la tête du projet

D’autre part, le projet, dont le nom de code est « P92 », serait conçu comme une application autonome, mais à laquelle les utilisateurs se connecteraient en utilisant leurs identifiants Instagram. C’est d’ailleurs Adam Mosseri, l’actuel responsable d’Instagram, qui est chargé de diriger la mise en œuvre.

Toutefois, il demeure impossible de savoir depuis combien de temps Meta travaille sur cette nouvelle application. Ni même à quel stade en est le processus de développement.

Plus d’un an après s’être rebaptisé Meta, le groupe de Mark Zuckerberg n’a pas rencontré le succès escompté avec sa plateforme de réalité virtuelle Horizon Worlds. Comme le rapportait le média spécialisé 01.net au mois d’octobre 2022, le métavers de Meta est actuellement disponible au Canada, aux États-Unis, en France, en Espagne et au Royaume-Uni, par le biais d’un casque de réalité virtuelle. Pourtant, malgré des investissements massifs (15 milliards de dollars) et un lancement fin 2021, il n’est pas parvenu à séduire massivement les internautes.

Ayant pris connaissance d’une note interne de Meta, le Wall Street Journal révélait pour sa part le 15 octobre qu’Horizon Worlds comptait moins de 200 000 utilisateurs actifs mensuels. Loin du seuil des 500 000 usagers initialement visé par le groupe avant la fin de l’année 2022, Meta n’ambitionnant finalement que d’atteindre les 280 000 utilisateurs avant 2023…

Données personnelles : l’ombre de Facebook…

Si cette nouvelle application portée par le groupe Meta devait voir le jour, que pourrait donc impliquer le caractère « décentralisé et indépendant » de ce réseau social en devenir ?

En résumé, ce réseau ne serait pas contrôlé par une seule entité puisque reposant sur plusieurs serveurs, lesquels seraient censés appartenir à différentes personnes ou organisations. Reste à savoir ce qu’il en sera réellement puisque sur ce terrain du traitement des données privées des utilisateurs, le passif de Facebook, par ailleurs doté d’une architecture extrêmement centralisée, n’est pas particulièrement rassurant.

D’autre part, ce projet « P92 » serait également interopérable, signifiant ainsi que le nouveau réseau social pourrait communiquer avec d’autres, et notamment avec Mastodon. Ce dernier, présenté à grand renfort de publicité comme étant une alternative « politiquement correcte » à Twitter après le rachat d’Elon Musk, n’a toutefois, lui non plus, pas été en mesure de faire de l’ombre à l’oiseau bleu.

Comme le rapportait un article du quotidien britannique The Guardian le 7 janvier dernier, après un pic d’environ 2,5 millions d’utilisateurs au début du mois de décembre 2022, le nombre d’utilisateurs actifs sur Mastodon a ensuite chuté de plus de 30 %, et semble poursuivre sa chute, notamment en raison de la complexité d’utilisation de l’outil. Et du retour d’une liberté d’expression largement appréciée sur Twitter.

Meta

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

YouTube a la plus grande portée publicitaire potentielle avec 2,5 milliards de personnes, soit 500 millions de plus que Facebook et un milliard de plus qu’Instagram ou TikTok.

Découvrir l'article

International

Ingérence et pression sur les élections Européennes. Facebook restreint le compte de Chega (Portugal)

Découvrir l'article

Environnement, Sport

Il réalise le tour du Cap Fréhel à la nage en solo et sans assistance [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Le siège européen de Twitter (X) ne coopérera plus avec les gauchistes et les Ligues de vertu et de censure

Découvrir l'article

Sociétal, Technologies

Numérique. Entrée en vigueur du Digital Market Act : quels changements pour les utilisateurs depuis le 6 mars ?

Découvrir l'article

Economie

Google, Meta et Amazon génèrent plus de 60 % des recettes mondiales de la publicité numérique

Découvrir l'article

Economie, Informatique, Justice, Sociétal

Fraude fiscale. Des agents du fisc bientôt sous faux profils sur les réseaux sociaux

Découvrir l'article

Insolite

Quelles sont les pages les plus populaires sur Facebook au niveau mondial ?

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, International, Justice, Politique, Sociétal

Liberté d’expression en Irlande. Elon Musk critique de nouveau la loi sur les « discours haineux » du gouvernement Varadkar

Découvrir l'article

Education, Informatique, International, Santé, Sociétal, Technologies

Instagram et Facebook dangereux pour les enfants ? 40 États des USA portent plainte contre le groupe Meta

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky