Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Animaux de compagnie : les propriétaires inquiets face à l’inflation

Selon une enquête en ligne menée dans 8 pays et réalisée par Agria Assurance pour Animaux auprès de 1000 propriétaires de chiens et de chats français, près des trois quarts des répondants estiment que le fait de posséder un animal de compagnie pèse sur leur budget. Parmi les pôles de dépenses les plus importants, la nourriture arrive en tête, suivie des frais vétérinaires.

7 personnes sur 10 ont vu les dépenses liées à leur animal de compagnie augmenter

Les propriétaires de chiens (74%), comme les propriétaires de chats (72%), s’accordent majoritairement à dire que les dépenses liées à leur animal de compagnie ont augmenté ces derniers mois. Pour 95% d’entre eux, la nourriture est devenue un pôle de dépenses très important.

Parallèlement à cela, 69% des sondés possédant un chien et 63% des possesseurs de chats sont inquiets de l’augmentation des coûts vétérinaires. Près d’un propriétaire sur deux (48% chiens et chats confondus) est d’ailleurs préoccupé quant à sa situation financière relative à son animal de compagnie. Pour autant, l’écrasante majorité des répondants (80%) n’envisage absolument pas de se séparer de leur chien ou de leur chat pour des raisons budgétaires.

Plusieurs pistes pour réduire les dépenses

Si 31% des propriétaires de chiens et 35% des propriétaires de chats préfèrent rogner sur d’autres postes de dépenses du foyer plutôt que sur le budget qu’ils consacrent à leur animal de compagnie, plusieurs pistes sont envisagées pour faire des économies.

Les frais de toilettage peuvent être réduits pour 29% des sondés, tandis que près d’un propriétaire sur 4 pense pouvoir économiser sur les frais de nourriture (en effectuant par exemple des achats gros volumes ou des commandes mutualisées). Les coûts liés au gardiennage arrivent en troisième position des pôles de dépenses à réduire (19% des sondés).

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Animaux de compagnie : les propriétaires inquiets face à l’inflation”

  1. alienor dit :

    la conséquence va être une augmentation terrible d’abandons, elle a bon dos, la guerre en Ukraine ! j’ai de la famille un peu partout en europe, il n’y a qu’en france que l’électricté,c arburant et nourriture ont tant augmenté, belle exemple de gestion pur la “start up nation”

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immobilier, Sociétal

Immobilier. Vers la reprise du marché dans les 5 départements bretons ?

Découvrir l'article

Animaux

Saviez-vous que votre animal de compagnie pouvait donner son sang ?

Découvrir l'article

Animaux

La France des animaux de compagnie en 5 chiffres

Découvrir l'article

Animaux, Sociétal

Animaux de compagnie. Ce que les locataires doivent savoir

Découvrir l'article

Economie

Inflation : la faute aux spéculateurs ?

Découvrir l'article

Animaux, Economie, Social, Sociétal

Inflation. Les propriétaires d’animaux de compagnie aux abois ?

Découvrir l'article

Economie, International, Social, Sociétal

Inflation et pouvoir d’achat : les Européens ont gardé le moral

Découvrir l'article

Animaux, Sociétal

Animaux de compagnie. Quels risques et bons gestes par temps froid ?

Découvrir l'article

Economie, Sociétal

Dépenses de Noël : de nombreux Français vont réduire la voilure

Découvrir l'article

Economie, Education, Social, Sociétal

Emploi. Jeunes diplômés : quelles rémunérations pour quels diplômes ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky