Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes : Johanna Rolland (PS) victime des ordures ménagères

« Nous devons regagner la bataille de l’espace public », affirmait Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole,  en désignant la flambée de l’insécurité et les trafics de drogue (Presse Océan, samedi 13 février 2021). A coup sûr, cette belle phrase pourrait s’appliquer à la situation actuelle : les poubelles ont débordé et 3,5 tonnes de déchets se sont accumulés dans les rues. « Les habitants font état d’odeurs « atroces », de la présence de « certains indésirables », et même de « corbeaux » qui ouvrent les sacs. » (Le Télégramme, mercredi 15 mars 2023). Les chiffres parlent : « Chaque jour, ce sont 400 tonnes de déchets de « tout-venant » qui sont ramassés à Nantes » (Presse Océan, vendredi 10 mars 2023). En temps normal, les éboueurs du site Etier ramassent « trois à cinq tonnes de déchets » dans le cadre de la tournée du centre-ville, précise Walter Bourcier, représentant CGT et ripeur (Ouest-France, Loire-Atlantique, lundi 13 mars 2023).

Vaste programme pour celle qui a déclaré : « J’ai un mandat, qui est celui de maire de Nantes, qui me passionne et m’anime chaque jour et je suis une femme de gauche » (Presse Océan, lundi 30 janvier 2023). Certes c’était au lendemain du congrès de Marseille du Parti socialiste…  Mais il n’y a pas d’ordures de gauche et d’ordures de droite… les ordures sont les ordures ! Un exemple : « Rue de Saint-Domingue, sur l’île de Nantes, des ordures ménagères et des conteneurs poubelles à demi-calcinés sont été déchargés après la manifestation du 16 mars dans le centre-ville » (Presse Océan, jeudi 23 mars 2023). Parfois, Johanna Rolland et son équipe utilisent une méthode efficace : recourir à des opérateurs privés ; ce fut le cas pour débarrasser la place de la Petite Hollande de ses cinq tonnes de déchets après le marché du samedi 11 mars (Presse Océan, mercredi 15 mars 2023). Là, l’intersyndicale pourrait reprocher à Mme Rolland de vouloir briser la grève ; pour une « femme de gauche », ce n’est pas joli-joli…

Strasbourg vaut bien une messe

Tout cela lui a causé bien des soucis. Elle pourrait donc avoir envie d’aller respirer ailleurs. « C’est le bruit qui court à Paris : Johanna Rolland serait pressentie pour mener la liste PS aux Européennes. Rien de très étonnant sur le fond puisque la maire de Nantes et présidente de la Métropole, qui préside aussi France urbaine, la puissante association des maires de grandes villes et présidents de collectivités, a pris du galon, devenant  la numéro 2bis du parti. Seulement, une élection au parlement européen au printemps 2024 l’obligerait à choisir entre Nantes et Strasbourg, cumul oblige. » (Presse Océan, samedi 25 mars 2023). Si on veut engager sérieusement une carrière nationale, il faut s’en donner les moyens et effectuer des choix…

A part ça, Johanna Rolland peut se féliciter que sa bonne ville de Nantes poursuive son train-train habituel : un assassinat à Malakoff (dimanche 19 mars), cinq impacts de balles ont été retrouvées sur le corps – la victime [Soufiane Kabouche, 27 ans, Algérien], « quelqu’un qui n’était pas du quartier » (Presse Océan, mardi 21 mars 2023). Mais il y a des chanceux ; c’est le cas d’un homme de 21 ans, victime d’un tir par arme à feu, dans le quartier Bout-des-Landes ; il a été blessé au fessier (vendredi 17 mars) alors que plusieurs coups de feu ont été entendus. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

10 réponses à “Nantes : Johanna Rolland (PS) victime des ordures ménagères”

  1. Maury dit :

    Si.
    Il y a des ordures de gauche et des ordures de droite et d’ordinaire, elles s’entendent sur le dos des français.

  2. Pschitt dit :

    Johanna Rolland, tête de liste du Parti socialiste pour les élections européennes ? Vu l’accumulation de ses revers à Nantes et comme directrice de campagne d’Anne Hidalgo à la Présidentielle, ce serait quand même étonnant. Johanna Rolland a un côté chat noir. Mais le PS n’en est peut-être plus à ça près ?

  3. Corlou dit :

    Que cette fidèle de ayrault aille voir ailleurs !! Fort bien . Qu’elle amène avec elle loin de Nantes ses potes de la ZAD de notre Dame des Landes , ces copains bobos gauchos ecolos qui peuplent la mairie , les wokistes de tous poils qui sont tant appréciés à l’hôtel de ville , et toutes ces associations pro migrants qui vivent des deniers des contribuables.

    • An dit :

      Les Zadistes sont des ennemis acharnés du PS nantais.

      Quant aux autres, ce n’est pas Rolland qui les a amené à Nantes.
      C’est le résultat du travail d’Ayrault sous double influence.
      La métropolisation de la ville voulue par Guichard.
      Et la gentrification voulue par Mitterrand. C’est Mitterrand qui a placé Ayrault pour accompagner la fin de l’identité prolétaire de Nantes. En interne du PS nantais, il n’y serait jamais arrivé aussi vite, ce petit prof d’allemand des Mauges catho au milieu des prolos nantais. Il a été promu en haut lieu.

  4. patphil dit :

    j.rolland victime des ordures, les nantais le sont encore plus, je suppose que devant son domicile il n’y en a pas!

  5. Hadrien Lemur dit :

    Je pense quelles font un concours avec sa « copine » Hidalgo à celle qui détruira le plus vite la ville qu’elles ont en charge. Pour l’instant c’est notre drame de Paris qui vire en tête mais elle a du répondant le Johanna. Encore quelques nominations d’écolos zadistes camés et une poignée de wokistes tarés à la mairie de Nantes et elle pourrait bien refaire son retard.

    • An dit :

      Rolland ne fait pas grand chose. C’est ce qu’on peut lui reprocher d’ailleurs.

      La situation actuelle de Nantes est directement héritée de la politique de Guichard, maire de la Baule et président des pays de Loire (et jamais jugé sur quantité de fausses factures).

  6. Jean dit :

    Johanna Rolland demande ce qu’il faut faire après avoir fait. Voici que la maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole, lance un grand débat “C’est aujourd’hui que nous devons agir pour les générations futures. L’enjeu est de taille : garder la maîtrise collective de notre destin. La Métropole se doit de trouver des solutions »,
    Alors que Nantes a été défigurée et continue de l’être, particulièrement pendant le mandat de la maire actuelle. Voir “l’île de Nantes” en particulier. Un drame pour les anciens nantais – mais y a-t-il beaucoup d’anciens dans le centre ville ?
    La politique actuelle semble tester une nouvelle forme de société : une ville de jeunes qu’il faut distraire pour enrayer les désordres actuels. Le titre du dernier magazine de la Ville est éloquent : “nouveau souffle des nuits nantaises”.
    Par ailleurs la Ville de Nantes s’accapare méthodiquement du foncier. Densifier l’habitat et les transports en commun dans lesquels l’air est irrespirable à certaines heures.
    Tout cela pour quoi?

    • An dit :

      C’est le résultat de la politique Ayrault, aux ordres de l’aménagement du territoire hérité par Guichard.

      Rolland ne fait finalement pas grand chose.

  7. Jean dit :

    Effectivement, c’est réducteur d’évoquer uniquement madame la maire. Cependant elle n’était pas obligée de se représenter. Alors ” tout cela pourquoi ? “

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Local, NANTES

Nantes. Johanna Rolland embauche pour s’occuper des gens du voyage

Découvrir l'article

NANTES

Rodéo urbain à Nantes. Un policier blessé par un homme qui refuse d’obtempérer [La vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Manque de policiers municipaux à Nantes : la ville organise un concours de recrutement

Découvrir l'article

A La Une, Local, NANTES, Politique

Nantes : Johanna Rolland (PS) ne veut plus entendre parler de Mélenchon

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes : Foulques Chombart de Lauwe (LR) veut « virer » Johanna Rolland (PS)

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes. Le passage de Marion Maréchal dans la cité des Ducs n’a pas du tout plu à Mme Rolland…

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique, RENNES

Nathalie Appéré (PS) et Johanna Rolland (PS) ont des électeurs en or

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes : Johanna Rolland (PS) est élue par la bourgeoisie

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, NANTES

Naoned : Pascal Bolo taolet er-maez a eil-maer e-karg eus ar surentez

Découvrir l'article

Local, NANTES

Quand l’UDB Nantes nous fait découvrir la richesse humaine de la nouvelle école Alain Fournier

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky