Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Chine et le Brésil signent pour se passer du dollar

La dédollarisation progresse, tandis que l’Arabie Saoudite, grande perdante dans la faillite du Crédit Suisse, s’est réconciliée avec l’Iran après des négociations menées sous l’égide de la Chine, puis a annoncé devenir partenaire de l’organisation de coopération de Shanghaï, bloc continental asiatique qui regroupe la Russie, l’Inde, la Chine, divers pays d’Asie centrale et du proche-Orient. Une nouvelle brique d’un monde dont l’équilibre se fera sans les occidentaux et le dollar a été posée par le Brésil.

La Chine et le Brésil – qui ont des échanges bilatéraux chiffrés à 150 milliards de dollars – ont signé un accord pour commercer en yuans et en réals. Le dollar sera peu à peu exclu du commerce bilatéral. Des accords similaires ont déjà été signés par la Chine avec la Russie ou encore l’Argentine.

Comme pour les accords précédents, deux banques -une de chaque pays- ont été désignées pour réaliser les opérations de change qui permettront à l’exportateur de recevoir dans sa monnaie un paiement fait par l’importateur dans sa devise d’origine. Ce qui permet aussi d’échapper aux sanctions extraterritoriales que les Etats-Unis essaient d’imposer au monde entier pour les échanges qui sont faits en dollars ou par des entreprises présentes aux Etats-Unis.

La Chine et le Brésil ont resserré leurs liens peu à peu depuis 2015, la première investissant dans les ressources minières (pétrole, fer) et les infrastructures, achetant des avions et des biens agricoles, notamment de la viande bovine, au second. Par ailleurs fin mai 2022, le Brésil et la Chine ont conclu un accord qui assouplit les formalités sanitaires et douanières pour permettre au pays sud-américain d’accroître notablement ses exportations de maïs, soja et arachide en Chine, qui jusque là achetait ses céréales fourragères principalement aux Etats-Unis et en Ukraine.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “La Chine et le Brésil signent pour se passer du dollar”

  1. ReZoRe dit :

    Les discussions entre Arabie Saoudite et Iran sont bien antérieures à l’entremise chinoise, et même à cette guerre en Ukraine. Ce sont d’ailleurs les Américains eux-mêmes qui ont initialement tourné le dos aux Saoudiens. Il s’agit donc plutôt de la constitution d’un club des réprouvés que de je ne sais quelle initiative de sécession volontaire anti-américaine et anti-occidentale…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Société

Derrière les manifestations de soutien à la Palestine des campus américains, des financements chinois ?

Découvrir l'article

Economie

Cryto. L’Intelligence artificielle prédit que la Chine interdira les blockchains à haute énergie

Découvrir l'article

International, Vidéo

Pourquoi votre prochain patron sera-t-il chinois ? Mise au point sur Sud Radio [Vidéo]

Découvrir l'article

Economie

Près de 50 % des Américains soutiennent l’interdiction potentielle de TikTok

Découvrir l'article

Sociétal

L’intelligence artificielle : un enjeu majeur pour la Chine, qui veut devenir le leader mondial

Découvrir l'article

Sociétal

La Chine et la collecte de données génétiques : un risque majeur ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

La grande muraille de Chine. Une conférence le 26 avril à Pornichet

Découvrir l'article

Economie, Informatique

Le coût annuel de la cybercriminalité devrait augmenter de 70% et atteindre 13,8 billions de dollars d’ici à 2028

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

La figure de Philippe Chabot intéresse le président du groupe d’amitié France Brésil à l’Assemblée nationale

Découvrir l'article

Economie

Commerce USA – Chine : Où en est-on?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky