Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A Rennes Maurepas, menacés par des racailles, des policiers renoncent à interpeller un dealer

Il est plus facile pour la police d’empêcher des dissidents d’accéder à une salle, comme lors de la réunion consacrée à Dominique Venner dimanche dernier à Paris, que de s’occuper de mettre hors d’état de nuire les dealers qui détruisent la jeunesse, et en l’occurence pour Rennes, la jeunesse bretonne.

Ainsi Ouest-France rapporte que mardi 23 mai, en soirée, une patrouille de la BAC ayant repéré un dealer en flagrant délit d’empoisonnement public, a voulu interpeller celui-ci, avant de devoir finalement y renoncer « républicainement » sans doute. Pris à partie par 20 racailles du quartier de Maurepas, obligée d’appeler des renforts, le tout se termine sans interpellation, avec simplement la racaille dispersée à coup de lacrymogènes.

Et pourtant, la place du Gros-Chêne, à Maurepas, est un repaire de dealers. « A nettoyer au Napalm » nous glisse un habitant du quartier, qui n’en peut plus des agissements en toute impunité de ces individus. « Certains sont arrêtés, puis relâchés, reviennent, menacent, font les malins. Cela va mal finir » poursuit-il.

En réalité, les choses ont déjà très mal tourné, puisqu’en juin 2022, un homme avait été poignardé mortellement. Par ailleurs, selon plusieurs témoignages collectés par actu Rennes, des détonations, semblables à des coups de feu ont été entendues, aux alentours de 23h30, vendredi 19 mai 2023, dans le quartier.

La République française quant à elle, est comme d’habitude fidèle à sa devise : faible avec les forts, forte avec les faibles.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “A Rennes Maurepas, menacés par des racailles, des policiers renoncent à interpeller un dealer”

  1. Le duff dit :

    Ça va très mal finir.
    La guerre civile pointe à l’horizon !

    • Bardin dit :

      Attendez ce n’est pas fini, il en arrive d’autres des délinquants ceux de Paris “les fameux sans papiers”.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes et Bain-de-Bretagne, des “déambulations” pour casser les “clichés sur l’immigration”

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Andy Kouadio et Liliane Diniz Duarte condamnés à 30 ans de réclusion pour torture et meurtre

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes, une association pro-clandestins veut “sauver la peau des étranger-e-s et des assos qui les soutiennent” si le RN arrive au pouvoir

Découvrir l'article

DINARD, RENNES

Un trafiquant de drogue notoire arrêté à Dinard

Découvrir l'article

Politique

Elections législatives 2024. Les débats dans les circonscriptions de Lorient Groix, Rennes Cesson, et Quimperlé

Découvrir l'article

RENNES

Rennes : Un homme entre la vie et la mort après avoir été agressé, deux adolescents roumains arrêtés

Découvrir l'article

BREST, RENNES

A Rennes, une élue municipale de Brest agressée par un migrant Afghan

Découvrir l'article

RENNES

Guerre des gangs à Rennes : un homme blessé par balle lors d’un probable règlement de comptes

Découvrir l'article

RENNES

Breton et Gallo, langues étrangères…que dit la Ville de Rennes concernant son engagement en faveur des langues et du plurilinguisme ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky