Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vern-sur-Seiche (35). Un apprenti tortionnaire se filme en frappant son chien sur Snapchat

5 vidéos postées sur un groupe Snapchat le 29 avril dernier montrent un jeune garçon – futur tortionnaire en puissance – donnant des coups de pied à un petit chien sans défense, dans un garage à Vern-sur-Seiche (35). Les coups sont violents et répétés à de nombreuses reprises. Le petit chien est terrorisé et hurle de douleur. Il cherche à se cacher, mais sans succès, l’individu revient toujours à la charge durant les 5 vidéos. 

L’association Stéphane LAMART a déposé plainte pour acte de cruauté et saisi le Procureur de la République de Rennes Monsieur Philippe Astruc ainsi que le référent à la protection animale au Parquet de Rennes afin de les informer des faits.

Stéphane Lamart, président-fondateur de l’association éponyme, déclare : « Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes individus commettent des actes de maltraitance et en font des vidéos qu’ils publient sur les réseaux sociaux. La loi estime que la responsabilité pénale d’un mineur peut être engagée à partir de 13 ans, mais l’association estime quant à elle qu’à partir de l’âge de 10 ans, un enfant est déjà capable de comprendre, de discerner la gravité et les conséquences de ses actes. Il est nécessaire que cette loi évolue afin qu’il soit possible de condamner un mis en cause à partir de 10 ans. Il est à noter que d’autres pays d’Europe réfléchissent également à abaisser cet âge de la responsabilité pénale. La Suisse envisage de le porter à dix ans. Les Pays-Bas l’ont abaissé de quatorze à douze ans en 1994 »

L’interdiction de Snapchat, de Tik Tok, ou tout simplement l’interdiction de la détention de smartphone pour les mineurs seraient sans doute une mesure de santé publique, les réseaux sociaux comme les écrans rendant totalement débiles toute une génération, trop souvent avec la complicité des parents et sous les applaudissements d’autorité qui estiment « qu’il faut bien vivre avec son temps ».

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Vern-sur-Seiche (35). Un apprenti tortionnaire se filme en frappant son chien sur Snapchat”

  1. Pochic dit :

    Je viens de voir l article je suis scandalisée
    Le chien a t il était retiré de ce sauvage qui ne mérite pas de vivre ??? Comment peut on faire ça C est un trop facile de dire que c est la faute des réseaux sociaux
    Et la justice dans tout ça ?

  2. Eléonore dit :

    Le jeune garçon a t’il été trouvé et le chien mis en sécurité ?

  3. Hadrien Lemur dit :

    C’est sur Snapchien qu’il devrait poster ses vidéos.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Animaux

Chiens et chats. Gare aux crapauds et aux vipères !

Découvrir l'article

Animaux

Les dangers du soleil chez nos chiens et chats

Découvrir l'article

Animaux

Premiers secours humains, canins et félins : et si on se formait ?

Découvrir l'article

Animaux, Ensauvagement, Justice, ST-MALO

Saint-Malo. Interpellée, elle vivait avec sa fille dans un camion… et 150 chiens et chats [Vidéo]

Découvrir l'article

Animaux

La giardiose chez le chien et le chat : signes d’alerte, prévention et prise en charge

Découvrir l'article

Animaux

Découvrez le palmarès complet 2024 des villes où il fait bon vivre avec son chien

Découvrir l'article

Animaux

Chien et chat sont-ils vraiment des ennemis jurés ?

Découvrir l'article

Animaux

Les chiens, premières victimes des chenilles processionnaires !

Découvrir l'article

Animaux, Economie, Social, Sociétal

Inflation. Les propriétaires d’animaux de compagnie aux abois ?

Découvrir l'article

Animaux

Plus de 30% des chiens et des chats seraient en surpoids

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky