Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LFI. Les « frères ennemis » étaient tous les deux à Saint-Brevin-les-Pins

Grande journée que ce mercredi 24 mai à Saint-Brevin. A l’appel de Johanna Rolland (PS), maire de Nantes, une marche de soutien au maire démissionnaire Yannick Morez est organisée – 1300 personnes y participent, selon la gendarmerie. Tout le ban et l’arrière-ban de la gauche a répondu présent (une vingtaine d’organisations). Certes Morez a dénoncé « la récupération politique par l’extrême gauche de cette marche qui se voulait au départ transpartisane. Je regrette aussi la discrétion de la droite sur cette thématique. Il est décevant de constater que les clivages politiques ne peuvent être dépassés sur un sujet aussi important que celui des violences contre les élus » (Presse Océan, mercredi 24 mai 2023). « On ne va pas manifester contre l’extrême droite avec l’extrême gauche. Il n’est pas question de défiler avec des élus qui dénoncent  les « violences policières » mais soutiennent les zadistes », insiste Franck Louvrier (LR), maire de La Baule (Presse Océan, mercredi 24 mai 2023).

Parmi les vedettes présentes, on trouve Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin. Deux figures de la France insoumise, mais tous les deux peu enclins à fraterniser. « Présent à la marche de soutien au maire démissionnaire de Saint-Brévin, mercredi, François Ruffin s’est soigneusement tenu à l’écart des autres députés LFI entourant le « big boss » Jean-Luc Mélenchon. Une façon pour le député de la  Somme, qui a lancé lundi un appel aux dons pour « changer de division » en vue de la présidentielle de 2027, de prendre ouvertement ses distances avec la troupe insoumise, à laquelle il reproche de « se décrédibiliser » en « s’égosillant dans l’hémicycle » (Presse Océan, samedi 27 mai 2023). Souvent des petits détails en disent davantage que de longs discours…

Il y a ceux qui disent à propos de Ruffin : « Il se prépare pour 2027, il faudrait être aveugle pour ne pas s’en apercevoir ».D’autres comme Matthias Tavel (LFI), ancien collaborateur de Jean-Luc Mélenchon et député de Saint-Nazaire, se montrent plus réservés : « La plupart de ceux qui viennent voir Ruffin, c’est pour dire : « Tous sauf Mélenchon ». Je ne suis pas sûr qu’il ait envie d’être cet instrument-là. » (Le Journal du dimanche, 4 juin 2023).

Qui va gagner le match ?

A la vérité, le positionnement de Ruffin est connu depuis longtemps. Lorsqu’on lui demande ce qu’il manque à la gauche pour gagner, il répond : « La gauche n’est pas morte en France, et ça, on le doit largement à Jean-Luc Mélenchon. Lui a rallié la jeunesse écolo des centres-villes, c’est un motif d’espoir. Grâce à lui, la gauche a retrouvé droit de cité dans les cités, tant mieux. Avec, c’est l’évidence, des gros trous dans le paysage : la France des sous-préfectures, des  « gilets jaunes », des bassins industriels, les travailleurs à 1 500 euros, les plus de 60 ans… C’est un obstacle à franchir pour un premier tour : élargir le socle populaire. » (L’Obs, 30 novembre 2023). Voilà un bon résumé de ce qui sépare Mélenchon et Ruffin ; ils ne visent pas la même clientèle. Les anciens électeurs du premier dans le nord de Marseille étaient des immigrés, tandis que ceux du second sont des Picards. Autre différence de taille : s’il faut placer Mélenchon à l’extrême gauche, Ruffin, lui, se veut social-démocrate : « Moi, je le suis » (L’Obs, 10 novembre 2022). Reste à savoir comment Mélenchon va s’y prendre pour « tuer » Ruffin…

Pour mieux étouffer Ruffin, « Méluche » proclame sur son blog le 23 avril : « Il n’y aura pas de bataille de succession entre moi et qui que ce soit dans le mouvement Insoumis. Ni François Ruffin ni moi ne nous laisserons entraîner dans ce cirque. Il y aura en 2027 une candidature soutenue par les Insoumis et nous accéderons au second tour. » Nous en reparlerons.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “LFI. Les « frères ennemis » étaient tous les deux à Saint-Brevin-les-Pins”

  1. Cerise dit :

    Ce n’est pas une marche de soutien au maire démissionnaire Yannick Morez qui devrait être organisée mais une collecte nationale d’argent, un appel aux citoyens à mettre la main au porte monnaie pour permettre à Morez de vivre sa nouvelle vie dans les îles paradisiaques. Parce que maintenant, le pauvre homme, il va vivre de quoi sans son salaire d’élu, comment il va payer son loyer, comment il va entretenir son bateau pour ses escapades en mer ? Le pauvre homme !

  2. Pierrick dit :

    @ Cerise….Vous êtes dans le délire pauvre cerise. Votre haine vous fait oublier qu’il a l’âge de prendre sa retraite comme tout le monde. Car il a été aussi un très bon médecin (jusqu’à la fin de ce mois de juin) à Saint Brevin.

  3. patphil dit :

    ces deux là on voté macron ! pensant qu’ils seraient en mesure de le dominer, comme les partis allemands favorisant la nomination de hitler comme chancelier, il devait se casser la figure très vite, on sait comment ça a fini

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

CALLAC, CARHAIX, Local, Politique

Callac, Carhaix, Saint-Brévin : l’illusion d’une “Bretagne allergique au RN”

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, Société, ST-NAZAIRE

Sant-Brewen (Bro-Raez) : 200 karavanenn war ar stad !

Découvrir l'article

Politique, Vu ailleurs

Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon face aux interdictions

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

NANTES, Politique

Nantes. En pleine conférence à l’université, Jean-Luc Mélenchon réclame publiquement le scalp des jeunes militantes de Némésis [Vidéo]

Découvrir l'article

Politique

Eric Naulleau : Grandeur et déchéance du camarade Mélenchon

Découvrir l'article

International, Sociétal

Expatriation : elle tente 1 jeune Français sur 2 mais pas les électeurs de Macron

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre

Faut-il recoloniser l’Algérie ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique

Jean-Luc Mélenchon, nocif à la cause bretonne ?

Découvrir l'article

Sociétal

« Protégez nos enfants des migrants ! » Une lettre ouverte au Préfet de Loire Atlantique au sujet de Saint-Brévin-les-Pins

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky