Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Devons-nous accueillir toute la folie du Tiers-Monde alors que nous avons déjà nos gauchistes ? [L’Agora]

Psychiatrie. C’est le narratif que tente de nous vendre la gauche immigrationniste poissonnière depuis l’attentat d’Annecy. Le principal suspect serait “fou”. Non pas animé de motivations terroristes ou d’une haine à l’encontre des Occidentaux, mais “fou”.

Et bien entendu, puisqu’il est fou, il pourrait être n’importe qui. Vous. Moi. La folie est internationale. Interculturelle. Terriblement humaine.

La folie est même devenue une tendance à la mode. A travers le thème de la “santé mentale”, nouveau gimmick des transgenres et du gauchisme fragile notamment. Dans sa bio Instagram ou Twitter, il est désormais à la dernière mode d’indiquer qu’on est “sous traitement”, “dépressif”, “TDAH” (troubles d’activité et d’impulsivité divers) ou autres trouvailles sorties d’une série Netflix. Sans oublier les “j’ai vu mon psy aujourd’hui et…” ou les “à ma dernière hospitalisation en unité psychiatrique, …”. Sans problème ! Certains se déclarent même fièrement “handicapés mentaux”. Toute cette gauchiasserie révolutionnaire parle de ses rendez-vous psy et de ses séjours chez les dingos comme elle parlait de ses réunions de cellule du PC 50 ans plus tôt !

Donc si j’ai bien compris, la moitié des jeunes d’aujourd’hui aurait une affliction psychiatrique quelconque ! Et verrait des psys ! Parfois plusieurs à en croire certains !

Ca va faire beaucoup “d’unités psy” tout ça. Et de médecins psychiatres à former. Au Centre hospitalier Guillaume Régnier à Rennes, la direction de la santé vient d’annoncer la fermeture de 20 lits en psychiatrie d’ici le 30 juin. Mais où vont aller nos gauchistes et nos migrants atteints de pathologie mentale ?

Car, selon les gauchistes les plus acharnés, l’amateur de couteaux d’Annecy avait “sûrement vécu des choses terribles en Syrie”, ce qui expliquerait son envie de tuer des bébés. Par conséquent, “il aurait fallu lui offrir des conditions dignes d’accueil et d’hospitalisation en France” ce qui aurait empêché son acte. En gros, si ce connard a tué des enfants, c’est de notre faute !

Car visiblement, le droit à s’installer en France pour toute personne vivant sur terre est un droit naturel et inaliénable. Les frontières doivent être abolies mais, de toute évidence, elles sont ultra-majoritairement franchies toujours dans le même sens. Il y a, en effet, peu d’Européens faisant valoir leur droit inaliénable de s’installer en Haïti ou au Congo-Brazzaville, au regard du destin d’éternels trous à merde que portent ces riantes contrées.

L’Occident a donc, désormais, une double mission pour le Tiers-Monde : accueillir toute sa misère et soigner toute sa folie ! Venez ! Venez ! Venez les fous du Mali et du Waziristan, nos infirmières psy vous accueilleront à bras ouverts, c’est leur vocation de soigner “l’Autre”, l’être sacré !

Ce qui me pose question, c’est qu’entre les jeunes marioles gauchistes qui s’inventent des afflictions pour se donner un genre et certains cinglés patentés du continent afro-afghano-arabique, il va en falloir des structures d’accueil en France pour recevoir tout ce petit monde.

Nous qui avions déjà nos schizophrènes et nos alcoolos locaux…

La médecine psychiatrique est en crise en France, dit-on… Débordée par la vague d’après-confinement… Si on la soulageait déjà de tous les étrangers et de tous les wokes fragiles pour qui mon ordonnance personnelle se limiterait à leur couper internet et leur coller un bon coup de pied au cul, je suis sûr qu’on en ferait de la place ! Le docteur Anne-Sophie ne passerait, en effet, pas autant de temps à écouter leurs pleurnicheries de gosses gâtés et de post-ados fragiles en mal d’identité. Au boulot fainéant !

Quant aux immigrés, ce n’est pas à nous de les soigner. Qu’ils construisent plus d’hôpitaux chez eux !

Anne-Sophie Hamon

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Devons-nous accueillir toute la folie du Tiers-Monde alors que nous avons déjà nos gauchistes ? [L’Agora]”

  1. Danielle Bordet dit :

    Bravo pour votre article qui résume à merveille le désastre que nous vivons. Bien écrit et avec ce qu’il faut d’humour cinglant.

  2. Patrick Yves GIRARD dit :

    Un seul qualificatif : excellent !

  3. Pschitt dit :

    Plusieurs études, de l’OMS notamment, ont montré la fréquence des maladies mentales chez les migrants. Certains de ceux-ci, sans doute, sont malades de ce qu’ils ont vécu, involontairement dans leur pays… ou volontairement du fait de leur choix de migration. Mais on évite en général d’évoquer l’autre aspect du problème : les déséquilibrés qui quittent leur pays parce qu’ils s’y trouvent mal traités. Beaucoup de régimes dictatoriaux ont tendance à psychiatriser leurs opposants. Mais il arrive aussi qu’il y ait de vrais fous parmi les opposants !
    Cette situation est connue. Autrement dit, on sait qu’un nombre indéterminé de Français seront victimes de fous importés. On l’accepte implicitement comme un prix à payer pour le respect du droit d’asile, honneur de la France paraît-il. Quatre enfants ont été poignardés à Annecy au nom de ce principe. A quel moment considérera-t-on qu’il faut vraiment être fous pour continuer dans cette voie ?

    • kaélig dit :

      Conte fictif en Afrique:
      Le Président du Tribunal à Mohamed:
      “Momo, tu as déjà 25 faits délictueux à ton casier, tu as fait 3 ans de prison, tes dernières conneries avec l’extinction de tes condamnations avec sursis t’exposent à 10 ans de prison fermes.”
      “Je te propose 2 solutions:
      -Soit, tu attends ta mise au gnouf exécutoire dans 3 mois.
      -Soit, tu profites de ce délai pour disparaitre du pays en émigrant légalement ou pas dans l’Eldorado européen peu regardant avec les homos, les fous d’Allah ou fous tout court et les délinquants. Tu y sera bien reçu.”

  4. Onaura dit :

    Moyen, cet article, pour ceux qui ont vraiment des maladies mentales …
    Mais pour rester dans le theme du psy, suis je le seul à etablir un lien entre ces tout petits agressés à Annecy et le tout petit que cet homme a abandonné en Suède ?
    Il avait “gagné le gros lot” d’avoir une descendance d’une femme autochtone, et puis s’est fait jeter comme un malpropre …
    Ça laisse des traces même chez les plus équilibrés.

    • kaélig dit :

      Vous êtes le seul en effet à faire ce lien.
      Ce “Monsieur” avait été condamné pour fraudes sociales en Suède et devenu “non nationalisable”.
      Chez un homme “normal”, ça ne laisse pas de “traces” surtout sanglantes.

  5. Henri dit :

    Mes deux grands-pères ont vécu l’intégralité de la guerre de 1914-1918 et les horreurs qui allaient avec (en particulier Verdun pour les deux, et la Somme pour l’un d’eux), et n’ont connu aucun problème psychiatrique une fois rendus à la vie civile. Un de me oncles s’est battu de 1941 à 1945 (Syrie, Libye, Italie, France, Allemagne), il en a bavé et est resté sain d’esprit. Deux autres oncles ont connu les maquis (1943-1944) puis la guerre en tant que bidasses (1944-1945), idem ! Qu’on arrête le sempiternel refrain “des horreurs de la guerre qui rendent fou” !

  6. Hadrien Lemur dit :

    Madame, c’est toujours un pur bonheur de vous lire. C’est toujours pertinent et plein d’humour, ça agit comme une bonne liqueur : C’est remontant !

  7. Catherine dit :

    Bravo ! Enfin, je peux lire des résonnes qui pensent comme moi. Je me sens moi seule. L’article est excellent !

  8. andré dit :

    Quand va-t-on en finir avec la théorie de l’ excuse systématique portée aux nues par cette gauche trouvant des excuses à tous ceux qui transgressent la loi la plus élémentaire. Entre la pauvreté, la vengeance contre le méchant blanc colonialiste, l’ inégalité des chances, la discrimination, le racisme à chaque coin de rue et la perte du discernement pour excuser les crimes sous influence de drogues on est dans un pays qui doit tout accepter sous peine de dériver vers l’extrême droite voire le fascisme !

  9. patphil dit :

    non!
    mais nos zélites disent que oui
    moralité allez voter pour les faire cesser ; abstention piège à con

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Emeutes contre l’immigration à Coolock en Irlande. « Ceux qui rendent impossible une révolution pacifique, rendent inévitable une révolution violente »

Découvrir l'article

International

Grand remplacement au Royaume-Uni. L’immigration massive est à l’origine de la plus forte augmentation de la population depuis 75 ans

Découvrir l'article

International

Immigration. Le Parlement finlandais adopte une nouvelle législation sur le contrôle des frontières

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire en Espagne. Seuls 6% des clandestins marocains arrêtés sont expulsés

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Vers un nouveau record d’immigration illégale en 2024 ?

Découvrir l'article

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

AURAY, Immigration, Local, LORIENT, Social, Société, VANNES

Morbihan : la préfecture reconnaît que l’hébergement d’urgence est sur-saturé par les migrants !

Découvrir l'article

International

Immigration. Le gouvernement allemand fait obstruction aux plans d’expulsion des Afghans

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Sociétal

Élections législatives 2024 : quelles sont les propositions des trois principaux partis sur l’immigration ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky