Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Cohabitation » avec les rats, barbecue inclusif et pochettes d’ordinateur en tenues d’égoutiers : Paris, capitale des fous ? [Vidéo]

Est-ce un café-théâtre ou le Conseil de Paris ? En moins d’une semaine, la municipalité d’Anne Hidalgo a annoncé la mise en place d’un comité pour étudier la « cohabitation » avec les rats,  l’installation de barbecues électriques publics pour les « jeunes » dans le 18e arrondissement et le recyclage des tenues d’égoutiers en pochettes d’ordinateur. Ne riez pas !

Un comité pour étudier la « cohabitation » avec les rats à Paris

Et dire que dans certaines campagnes de l’Hexagone, élus locaux et habitants nourrissent toujours, en 2023, un sentiment d’infériorité par rapport à Paris, capitale du pays le plus centralisé d’Europe et ville « lumière » présentée comme l’alpha et l’oméga de la civilisation aux « barbares » des provinces… Une admiration injustifiée, et depuis longtemps injustifiable, dans laquelle une bonne partie des Bretons excelle cependant.

Pourtant, en l’espace de quelques jours, l’actualité parisienne nous offre une série de faits tous plus affligeants les uns que les autres.

Évoquons pour commencer l’annonce par la mairie de Paris de la création d’un groupe de travail qui va se pencher sur la « cohabitation » avec les rats. Sollicitée par le maire LR du 18e arrondissement Geoffroy Boulard, qui lui demandait « un plan plus ambitieux de lutte contre la prolifération des rats » lors du Conseil de Paris jeudi 8 juin, Anne Souyris (EELV), adjointe à la Maire de Paris en charge de la santé publique, a déclaré :

« Nous avons décidé, avec madame la maire [Anne Hidalgo, NDLR], ces derniers temps, de faire aussi un comité sur la question de (…) cette cohabitation ». Une initiative qui a pour objectif « d’être à la fois le plus efficace et de faire en sorte que ça ne soit pas insupportable pour les Parisiens », a précisé celle qui est aussi co-présidente du groupe écologiste de Paris.

4 millions de rats et pas de problème de santé publique…

Des propos qui ont satisfait l’association de défense des animaux Paris Animaux Zoopolis, cette dernière réclamant des « méthodes non-létales » face à la prolifération des rats dans la capitale. Avec Anne Souvris, ces défenseurs des « surmulots » ont donc trouvé une oreille attentive, celle-ci considérant que les rats n’étaient « pas un problème de santé publique ».

Par ailleurs, l’adjointe d’Anne Hidalgo a également tenu à rassurer l’auditoire en affirmant que les cas de transmission de la leptospirose par morsure n’étaient susceptibles de toucher que les éboueurs, ces derniers pouvant bénéficier d’un vaccin. Un sens des responsabilités qui donne le vertige…

Pour préciser les choses, rappelons qu’au mois de juillet 2022, le nombre de rats déambulant dans les rues, parcs et squares de Paris avait été évalué à près de 4 millions. À l’époque déjà, la municipalité d’Anne Hidalgo avait fait part de son souhait de « mieux connaître » ces « surmulots ».

À Paris, « questionner aussi la place des femmes autour des barbecues »

Quelques jours auparavant, lundi 5 juin, les élus EELV du Conseil de Paris se faisaient de nouveau remarquer en faisant voter une expérimentation consistant à mettre des barbecues électriques à disposition « des jeunes, et de tous les Parisiens » dans le 18e arrondissement de la capitale.

Le but de la mesure ? Tenter de mieux encadrer cette pratique afin de limiter les barbecues sauvages qui se multiplient à la belle saison dans le quartier.

Une proposition qui a fait réagir Vincent Baladi, conseiller du groupe Changer Paris et élu du 8e arrondissement. « Cette pratique pas sans risques sur la voie publique, surtout dans les parcs et jardins. Cela va créer un précédent. C’est très grave » a estimé ce dernier. Qui n’a pas manqué de relever le caractère paradoxal de la mesure par rapport à de précédents propos tenus par Sandrine Rousseau, députée écologiste de la 9e circonscription de Paris, qui avait dénoncé par le passé le « symbole de virilité » que représente « une entrecôte cuite sur un barbecue ».

Pas de quoi décontenancer pour autant les élus Europe Écologie-Les Verts (EELV) du Conseil de Paris. « On pourra montrer qu’on peut faire griller des légumes et que c’est tout aussi convivial. Et questionner aussi la place des femmes autour des barbecues. » a ainsi expliqué Anne-Claire Boux, adjointe EELV chargée de la politique de la ville.

Un questionnement qui devrait donner lieu à des réponses tout aussi piquantes que les sauces utilisées par les participants à ces barbecues institutionnalisés dans le 18e arrondissement cet été.

La « deuxième vie » des tenues d’égoutiers…

Terminons notre passage en revue des dernières lubies parisiennes par une autre annonce faite lors du Conseil de Paris du 7 juin. Colombe Brossel, l’adjointe en charge de la propreté de l’espace public, du tri et de la réduction des déchets, de l’assainissement, du recyclage et du réemploi a tenu les propos suivants :

« Vous trouverez bientôt – attention, cadeau à venir ! – dans la boutique de l’hôtel de ville  Paris Rendez-vous, de magnifique pochettes d’ordinateur faites à partir des tenues des égoutiers. » Puis a poursuivi : « Oui, on est comme ça, on est comme ça à la mairie de Paris ! Donc, je vous engage à réserver vos magnifiques pochettes. Tout cela pour vous dire que nous donnons une deuxième vie aux tenues professionnelles et je m’en réjouis. »

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

9 réponses à “« Cohabitation » avec les rats, barbecue inclusif et pochettes d’ordinateur en tenues d’égoutiers : Paris, capitale des fous ? [Vidéo]”

  1. Brun dit :

    Nous sommes vraiment en présence de cinglés. Va-t-il falloir attendre la réapparition de la peste pour que des olibrius qui prônent une cohabitation avec les rats avec des méthodes “non létales” soient envoyés chez des psychiatres ?

  2. NOEL dit :

    Il serait souhaitable que les médias mal pensants s’il en reste , soient imperméables au délire d’une partie de cette société qui n’a sa place qu’en asile d’aliénés .

  3. Henri dit :

    4 millions de rats euh non pardon : de “surmulots”… Des barbecues électriques… Tiens tiens, cette association de mots me fournit une idée : rappelons-nous que durant le siège de Paris (1870-1871), les Parisiens affamés en étaient venus à bouffer du rat houps pardon : du surmulot. Voilà la solution : (1) chasser et griller les rats zut les surmulots (je ne m’y ferai jamais !) sur (2) les barbecues électriques, et par qui ? hein, par qui ? ben, (3) par les femmes, afin d’apporter une réponse au “questionnement de la place des femmes autour des barbecues”. D’une pierre trois coups ! Allez Anne & Sandrine, on dit merci au gentil et ingénieux Henri ! ☺

  4. Leo dit :

    J’adore la réponse d’Henri ! En plus du jeune rat c’est bon à manger, j’en ai fait l’expérience en Afrique.

  5. domper catalan français dit :

    Là, on est dans les finalistes du championnat du monde de la nullité absolue…..c’est le seul sport où l’on retrouve des français ou françaises en finale !

  6. patphil dit :

    les zélites parisiennes veulent ils que les gens grillent des rats au barbecue ?les parisiens s’en régalaient pendant la guerre de 1870, non?

  7. Clovis dit :

    Achevez les.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Environnement

Les dangers des infestations de rats et les mesures de prévention à prendre : Guide pour les propriétaires

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Ensauvagement. L’équipe de badminton de Taiwan découvre Paris…

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Duels. L’art du combat. Une exposition du 24 avril au 18 août 2024 au Musée de l’Armée (Paris)

Découvrir l'article

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Sociétal

France saccagée, épisode 8 : VILLEJUIF

Découvrir l'article

Sport

Paris. Jeux Olympiques 2024 : le chaos inévitable ? 

Découvrir l'article

Sociétal

« Si l’OQTF avait été exécutée, ça ne serait pas arrivé » : la colère de Claire, violée par un migrant clandestin centre-africain dans son hall d’immeuble à Paris

Découvrir l'article

Sociétal

Paris saccagé, épisode 7. Nouveau micro-trottoir de Vincent Lapierre

Découvrir l'article

Tribune libre

Manifester le 12 novembre à Paris ? Et ta soeur ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Politique, Sociétal

Immigration. Des clandestins de Lampedusa finalement hébergés dans les Vosges ? [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky