Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tiers mondisation. 47% des Français déclarent craindre d’attraper une maladie à l’hôpital ou en clinique.

Dans un pays développé, on ne devrait pas craindre de rentrer à l’hôpital. En France, le risque d’infection ressort au 1er rang des préoccupations des Français lorsqu’ils entrent dans un établissement de soin ou réalisent un examen médical. 47% d’entre eux ont peur de contracter une maladie nosocomiale à l’hôpital.

Le 14 juin 2023, Germitec et BVA ont présenté les résultats de l’étude qu’ils ont initiée et menée sur les risques infectieux et leur prise en charge en France. Cette étude inédite propose un regard croisé entre les Français et les médecins.

Les chiffres clés et grands enseignements de l’enquête :

  • 47% des Français déclarent craindre d’attraper une maladie à l’hôpital ou en clinique.
  • 4% des Français ont contracté une infection nosocomiale au cours des 5 dernières années et 26% connaissent au moins une personne touchée : un véritable fléau pour la santé publique !
  • Les maladies nosocomiales occasionnent 4000 morts par an en France, plus que les accidents de la route. C’est la hantise des médecins interrogés : 87% les placent au 1er rang de leurs préoccupations dans leur pratique, tout comme 66% des Français qui situent les infections nosocomiales comme le 1er risque dès lors qu’ils entrent dans un établissement de santé ou réalisent un examen médical.
  • Chez les Français qui ont fait des examens par sondes endocavitaires (soit 27% de la population au cours des 2 dernières années, 4 millions d’échographies/an en France !), la proportion touchée par une infection nosocomiale est 2,7 fois plus importante (11% vs 4% pour l’ensemble de la population).
  • Il est temps de tout mettre en œuvre pour que ce risque régresse dans notre pays car près des 2/3  des Français pensent que la situation en termes de prévention du risque infectieux dans les lieux de soins a soit régressé, soit stagné au cours des 5 dernières années.
  • Beaucoup reste à faire sur le plan de l’information car, si 86% des Français connaissent les maladies nosocomiales, seuls 50% se déclarent bien informés sur le sujet.
  • Chez les médecins, un effort de formation est attendu : 32% des médecins utilisant des sondes endocavitaires dans leur pratique déclarent ne pas connaitre les recommandations de désinfection des sondes et les 2/3 des médecins faisant ces examens par sondes endocavitaires minimisent encore le risque d’infection associé.
  • Les médecins sont en attente de système permettant une traçabilité des désinfections des sondes utilisées, démontrant de manière infaillible que leur pratique a été irréprochable et l’étude pointe également une attente de solution respectueuse de l’environnement. Or, aujourd’hui, la majorité des procédés utilisés ne sont ni traçables, ni respectueux de l’environnement alors que des solutions existent telle que la technologie UV proposée par Germitec.

Enquête réalisée par BVA Santé pour Germitec, par internet :

  • du 3 au 16 mai 2023 auprès d’un échantillon national représentatif de 2 000 personnes âgées de 18 ans et plus, par la méthode des quotas en termes de sexe, d’âge, de catégorie socio-professionnelle de la personne de référence du ménage, de région et de catégorie d’agglomération selon les statistiques INSEE.
  • du 26 avril au 24 mai 2023 auprès d’un échantillon de 105 médecins pratiquant des échographies endocavitaires : gynécologues obstétriciens (19 %), cardiologues (20 %), médecins hygiénistes (18 %), radiologues diagnosticiens (5 %), urologues (19 %), gastro-entérologues (19 %).

Cette étude va parfaitement de paire avec l’actualité sanitaire globale de la France. Personnels de moins en moins nombreux, mal payés. Services qui ferment. Poids administratif plus que délirant. Et absence totale de volonté politique. Ne soyez pas malade en France cet été !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Tiers mondisation. 47% des Français déclarent craindre d’attraper une maladie à l’hôpital ou en clinique.”

  1. Philippe Cassard dit :

    Bonjour, bravo pour vos articles mais je vous signale que tiersmondisation n’est pas le mot juste vu le contenu de l’article mais il fallait écrire tiersmondialisation. Les tiersmondains et les tiersmondialistes parfois sont les mêmes, ça c’est vrai aussi. Cordialement !

  2. Jabeilles dit :

    dans les hôpitaux, on tire les prix à tous les étages – on utilise les services de nettoyage de boîtes privées (genre Elior) qui tirent aussi les prix – ils emploient des gens mal payés et pas ou mal formés au nettoyage très spécifique dans les lieux de soins… Il ne faut donc pas s’étonner si les maladies dites nosocomimales explosent et de voir l’indice de crainte des Français (à juste raison) exploser… Souvenons nous du cas de Guillaume Depardieu… qui n’est hélas pas isolé….

  3. Jean michel BUDET dit :

    Etude sponsorisée par une entreprise: Founded in 2005, Germitec® is specialized in the High-Level Disinfection of ultrasound probes. It has developed the Antigermix® system which replaces chemistry with photons and thus constitutes a technological breakthrough. With its technology based on UV-C radiation, the Antigermix® E1 and the Hypernova Chronos are radically different systems that use state-of-the-art technology to meet all disinfection standards.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

CARHAIX, Santé

Les urgences de nouveau régulées à Carhaix après les Vieilles Charrues

Découvrir l'article

NANTES, Santé

En difficulté financière, en manque de personnel, le CHU de Nantes investit 185 000 euros…dans un nouveau logo

Découvrir l'article

GUINGAMP

Guingamp. Les élus de l’Agglomération proposent trois terrains pour le nouvel hôpital

Découvrir l'article

Santé

Reportage santé. Un monde obèse

Découvrir l'article

Dinan, Santé

Grève à la clinique de Dinan : les salariés réclament des salaires décents

Découvrir l'article

GUINGAMP, LANNION, Santé, ST-BRIEUC

Tiers mondisation de l’hôpital et de la santé. Une lettre ouverte aux élus du Trégor et aux candidats aux législatives 2024

Découvrir l'article

GUINGAMP

Hôpital de Guingamp. Vers une construction sur un nouveau site ?

Découvrir l'article

PLOËRMEL, Santé

Hôpital de Ploërmel : Alerte sur sa pérennité !

Découvrir l'article

Santé

Hôpital de Guingamp : Des sages-femmes et auxiliaires de puériculture à votre domicile : Un accompagnement personnalisé avant et après la naissance

Découvrir l'article

A La Une, CARHAIX, Local

Hôpital de Carhaix : l’Etat ne respecte pas ses engagements

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky